chiragre

CHIRAGRE

(ki-ra-gr') s. f.
Terme de médecine. Goutte qui attaque les mains. Terme de fauconnerie. Espèce de goutte que les oiseaux ont quelquefois aux pattes.
Adj. Qui a la goutte aux mains. Un homme chiragre.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    J'ay souventesfois ouvert les veines et arteres du mesme lieu, comme à la chiragre et podagre, les veines du pied ou de la main, et à la migraine les arteres et veines des temples [PARÉ, XV, 66]
    Ce chiragre nous voyant rire et moquer de sa main [BOUCHET, Serées, liv. III, p. 89, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • En grec, de chir (voy. CHIR....) et , prise, capture, mot qui paraît de même racine que sauvage, champ (voy. AGRESTE).

chiragre

CHIRAGRE. s. f. (On prononce Ki.) T. de Médec. Goutte qui attaque les mains.

Il est aussi adjectif et substantif des deux genres, et signifie, Qui est attaqué de la chiragre. Cette acception est peu usitée.

chirâgre


CHIRâGRE, s. f. [Kirâgre; 2e lon. 3e e muet.] Il se dit, et de la goutte qui ataque les mains, et de celui qui en est ataqué. Il est de peu d'usage.

Traductions

chiragre

Gicht