choisi, ie

CHOISI, IE

(choi-zi, zie) part. passé.
Pris de préférence. Le terrain choisi par le général pour livrer bataille. Israël, peuple choisi de Dieu.
Têtes choisies, terme de statistique, quand il s'agit des tables de mortalité. Les chances de mort n'étant pas les mêmes pour toutes les conditions, on est obligé de distinguer les probabilités calculées sur tout le monde et celles qui ne s'appliquent qu'à des têtes choisies. Asseoir une rente viagère sur une tête choisie.
Qui excelle, qui est meilleur. Société choisie. Morceaux choisis. Œuvres choisies.
La cour était moins grosse chez la duchesse, mais elle y était plus choisie [HAMILT., Gramm. 6]
Termes choisis [CORN., Othon, II, 1]
[La femme de Law] haute, altière, impertinente en ses discours, recevant les hommages, rendant peu ou point, et faisant rarement quelques visites choisies [SAINT-SIMON, 445, 184]
Substantivement.
Aussitôt chorus d'applaudissement du choix [de la dame d'honneur] et de louanges de la choisie [SAINT-SIMON, 275, 212]
Familièrement. C'est du choisi, c'est ce qu'il y a de mieux.