choisir

(Mot repris de choisiras)

choisir

v.t. [ du gotique kausjan, goûter ]
Retenir qqch, désigner qqn de préférence parmi d'autres choses ou d'autres personnes : Ils ont choisi l'hébergement chez l'habitant se fixer sur, sélectionner opter pour élire, nommer adopter retenir, sélectionner
Choisir de (+ inf.),
prendre la décision de : Nous avons choisi de vendre décider de, se déterminer à
Choisir son moment,
trouver le moment opportun ; iron., se déterminer, au pire moment, à agir : Tu choisis ton moment pour lui parler, elle est furieuse.

choisir


Participe passé: choisi
Gérondif: choisissant

Indicatif présent
je choisis
tu choisis
il/elle choisit
nous choisissons
vous choisissez
ils/elles choisissent
Passé simple
je choisis
tu choisis
il/elle choisit
nous choisîmes
vous choisîtes
ils/elles choisirent
Imparfait
je choisissais
tu choisissais
il/elle choisissait
nous choisissions
vous choisissiez
ils/elles choisissaient
Futur
je choisirai
tu choisiras
il/elle choisira
nous choisirons
vous choisirez
ils/elles choisiront
Conditionnel présent
je choisirais
tu choisirais
il/elle choisirait
nous choisirions
vous choisiriez
ils/elles choisiraient
Subjonctif imparfait
je choisisse
tu choisisses
il/elle choisît
nous choisissions
vous choisissiez
ils/elles choisissent
Subjonctif présent
je choisisse
tu choisisses
il/elle choisisse
nous choisissions
vous choisissiez
ils/elles choisissent
Impératif
choisis (tu)
choisissons (nous)
choisissez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais choisi
tu avais choisi
il/elle avait choisi
nous avions choisi
vous aviez choisi
ils/elles avaient choisi
Futur antérieur
j'aurai choisi
tu auras choisi
il/elle aura choisi
nous aurons choisi
vous aurez choisi
ils/elles auront choisi
Passé composé
j'ai choisi
tu as choisi
il/elle a choisi
nous avons choisi
vous avez choisi
ils/elles ont choisi
Conditionnel passé
j'aurais choisi
tu aurais choisi
il/elle aurait choisi
nous aurions choisi
vous auriez choisi
ils/elles auraient choisi
Passé antérieur
j'eus choisi
tu eus choisi
il/elle eut choisi
nous eûmes choisi
vous eûtes choisi
ils/elles eurent choisi
Subjonctif passé
j'aie choisi
tu aies choisi
il/elle ait choisi
nous ayons choisi
vous ayez choisi
ils/elles aient choisi
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse choisi
tu eusses choisi
il/elle eût choisi
nous eussions choisi
vous eussiez choisi
ils/elles eussent choisi

CHOISIR

(choi-zir) v. a.
Prendre de préférence. Il choisit dans le panier les plus belles cerises.
Ne voulant me donner pour toute l'affection que vous me devez, que des paroles, vous les avez choisies si riches et si belles que.... [VOIT., Lett. 1]
Mais où son adresse paraît principalement, c'est à choisir de tous ces accidents ceux qui marquent davantage l'excès et la violence de l'amour [BOILEAU, Sublime, 8]
Et nous ne recevons ni crainte ni désir De cette liberté qui n'a rien à choisir ? [CORN., Œdipe, III, 5]
Choisis une heure propre à rentrer en toi-même, à penser aux bienfaits de la bonté suprême [CORN., Imit. I, 20]
Quand ce grand Dieu a choisi quelqu'un pour être l'instrument de ses desseins, rien n'en arrête le cours [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
On n'a pas des plaisirs à choisir [SÉV., 340]
Romulus choisit parmi tout le peuple ce qu'il y avait de meilleur pour en former le conseil public [BOSSUET, Hist. univ. III, 7]
Chrétiens, ne murmurez pas si Madame a été choisie pour nous donner une telle instruction [ID., Duch. d'Orl.]
Rome a choisi mon bras, je n'examine rien [CORN., Hor. II, 3]
Quoi ! Roxane, Seigneur, qu'Amurat a choisie Entre tant de beautés.... [RAC., Baj. I, 1]
D'avoir choisi mon père au fond de l'Idumée [ID., Bérén. II, 2]
Si Néron, irrité de notre intelligence, Avait choisi la nuit pour cacher sa vengeance [ID., Brit. V, 1]
Assurément Trophonius choisissait ses gens et ne recevait pas tout le monde [FONTEN., Oracles, ch. X]
Se choisir, faire choix pour soi.
Celle qu'il s'est choisie pour sa compagne inséparable [LA BRUY., XIV]
Familièrement. Choisir de l'œil, fixer son regard sur l'objet qu'on préfère. Choisir se construit avec de et un infinitif.
Quiconque choisira de faire mes volontés [PASC., Proph. 33]
Il a choisi d'y demeurer [ID., dans COUSIN]
À qui choisiriez-vous, mon fils, de ressembler ? [RAC., Athal. IV, 1]
Absolument. Il y a chez le marchand de quoi choisir. Donner à choisir.
Qui choisit mal pour soi choisit mal pour un autre [CORN., Agésil. II, 1]
Mais vous me choisirez si vous savez choisir [VOLT., Triumv. II, 1]
Faire une option entre deux choses.
C'est à vous de choisir mon amour ou ma haine [CORN., Rodog. III, 4]
Je puis choisir, dit-on, ou beaucoup d'ans sans gloire Ou peu de jours suivis d'une longue mémoire [RAC., Iph. I, 2]
Choisir d'une chose ou d'une autre. Choisir de partir ou rester.
Choisis de leur donner ton sang ou de l'encens [CORN., Poly. V, 2]
Choisissez d'être reine ou d'être Laodice [ID., Nicom. III, 1]
Choisis d'épouser, dans quatre jours, monsieur ou un couvent [MOL., Mal. im. II, 8]
Choisissez de la cour ou de la retraite [MASS., Car. Respect humain.]
Choisissez de César, d'Achille ou d'Alexandre [BOILEAU, Sat. v.]
Qu'il choisisse, s'il veut, d'Auguste ou de Tibère [RAC., Brit. I, 2]
Choisir si.... Choisissez si vous voulez payer ou avoir un procès.
Choisissez aujourd'hui Si vous voulez tout perdre ou tout tenir de lui [RAC., Alex. II, 2]
Absolument.
Devine, si tu peux, et choisis, si tu l'oses ; L'un des deux est ton fils, l'autre ton empereur [CORN., Héracl. IV, 5]
Se choisir, v. réfl. Faire choix l'un de l'autre.

PROVERBE

    Souvent qui choisit prend le pire.
Mais aussi bien que moi vous avez ouï dire Que fille qui choisit bien souvent prend le pire [TH. CORN., Don Bertran de Cigaral, IV, 1]

REMARQUE

  • Quand choisir prend un second complément ou un complément indirect pour indiquer le but du choix, il faut toujours exprimer la préposition pour, au passif comme à l'actif. On ne dit pas : il a été choisi gouverneur, mais : il a été choisi pour gouverneur.

SYNONYME

  • ÉLIRE, CHOISIR. D'après l'étymologie, élire, c'est tirer hors ; et choisir, c'est fixer le regard sur, remarquer, et de là préférer. Un général choisit son terrain, mais il ne l'élit pas. Un auteur choisit ses mots, mais il ne les élit pas. Au contraire on choisit un homme et on l'élit ; Louis XIV choisit Colbert, c'est-à-dire le remarqua, le préféra ; Louis XIV élut Colbert, c'est-à-dire l'éleva à un ministère (il faut ajouter que l'usage attribue d'ordinaire à élire l'idée de suffrages donnés). Israël fut choisi entre les peuples, c'est-à-dire préféré ; Israël fut élu de Dieu, c'est-à-dire appelé à des destinées particulières ; de sorte que la distinction étymologique se poursuit dans les acceptions.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    [Il] a la letre choisie [vue] [, Ronc. p. 25]
    Des Sarrazins [il] n'i put un seul cosir [apercevoir] [, ib. p. 155]
    Grant joie ot Aude qu'ot la clarté coisie [, ib. p. 173]
    Ne nule riens n'est tant à mon desir ; Mout [j'] aim [aime] mes ieuz qui me firent choisir [, Couci, XI]
  • XIIIe s.
    Et Reniers estoit aus bretesches [échafauds en bois] des murs, quant il choisi l'avant-garde que Joffrois li mareschaus faisoit [VILLEH., CLXII]
    Mais plus hardie chose [que Pepin] ne fu onque choisie [, Berte, II]
    La clarté [elle] fait oster, qu'on n'i put rien choisir [, ib. XII]
    Qui bien la regardast à droit et à loisir, Bien deïst que plus belle ne peüst on choisir [, ib. LXIII]
    Quatre de ses serjans il meismes choisit [élut] [, ib. XCI]
    Quand ele les choisi [vit], tost errant s'est levée [, ib. CXXVI]
    Dont gardent devant els, si ont les Blas [Valaques] coisis, qui tout estoient entalenté d'aus [à eux] faire anui [H. DE VALENC., IV]
    Ou [au] miroer entre mil choses, [il] Choisi [vit] rosiers chargiés de roses [, la Rose, 1624]
    Tant vont par lor journées qu'il ont Nique coisie [, Ch. d'Ant. I, 284]
    Quant il vint à terre, et il choisi [aperçut] les Sarrazins, il demanda quelle gent c'estoient [JOINV., 215]
  • XIVe s.
    À la fausse posterne s'en vint sans arrester, Et choisi [vit] les Juïfs de sus les murs ester [, Guesclin. 9467]
  • XVe s.
    Et le connestable jetoit l'oisel, et cil faucon montoit si haut que à peine le pouvoient-ils choisir en l'air [FROISS., II, II, 164]
    Un pertuis, par lequel maistre cordelier pouvoit apertement le choisir [LOUIS XI, Nouv. II]
  • XVIe s.
    Lequel plus grand que tout mon desplaisir, Cent fois le jour vient remettre à loisir Devant mes yeux les biens qu'on peut choisir [voir] En sa personne [ST-GEL., p. 72]
    Chascun choisit plustost à discourir du mestier d'un aultre que du sien [MONT., I, 57]
    Elle n'a pas de quoy les distinguer, ny de quoy choisir la verité du mensonge [ID., II, 317]
    Ses gardes n'avoient pas eu le loisir de coucher une mesche, voiant la chambre pleine et sa personne choisie [prise], tous les logis pillez avec aussi peu de resistance [D'AUB., Hist. III, 175]
    Là les deux chefs signalez de panaches blancs et rouges se choisirent devant leur troupe, Breauté tua son ennemi d'abordée [ID., ib. III, 527]
    Entre lesquels [portraits] je choisis [j'aperçus] celluy de l'empereur aujourd'huy regnant [CARL., VI, 34]
    Je voy le bien et je choisi le mal ! [RONS., 641]
    Si meirent quelques brisées et enseignes sur les plus haultes croupes des rochers, et que l'on pouvoit choisir à l'œil de plus loing [AMYOT, Cat. 26]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, couésir, keusir ; wallon, chûzî ; rouchi, chusir ; provenç. causir, chausir ; anc. espagn. cosido, vu ; anc. portug. cousimento, action de choisir ; anc. ital. ciausire ; du gothique kausjan, goûter, essayer, qui, à cause du j, a pu donner la conjugaison en ir, ancien haut allemand, chiosan, voir, choisir, qui à la vérité aurait plutôt produit choiser, mais qui a l'avantage d'avoir la signification de voir. Cette signification est, dans l'ancienne langue, la principale, elle dure jusque dans le XVIe siècle, et ne se perd qu'avec le XVIIe siècle.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CHOISIR.

    PROVERBE

      Ajoutez : On dit aussi : Qui choisit a le pis.

choisir

CHOISIR. v. tr. Prendre une personne ou une chose de préférence à une autre, à plusieurs autres. Je l'ai choisi entre mille. Il fut choisi pour chef de l'entreprise. Choisir des fruits, des étoffes. Se choisir une compagne. Je vous choisirai ce que j'ai de mieux. Il faut lui choisir les morceaux. Quel parti choisirez vous? Choisir bien ses amis. De deux maux, ou entre deux maux, il faut choisir le moindre. Absolument, Il y a chez ce marchand de quoi choisir. Nous choisirons parmi ces objets. Je vous donne à choisir.

Le participe passé CHOISI, IE, a quelquefois la valeur d'un adjectif et signifie Qui est excellent, qui est meilleur en son genre. Livre de morceaux choisis. Il ne se sert en parlant que de termes choisis. Il ne reçoit qu'une société choisie.

choisir

Choisir, c'est eslire de plusieurs choses une, Legere, Eligere, Optare, Eximere numero.

¶ Choisir aussi est adviser et veoir une chose qui est bien loing, comme, J'ay choisi le clocher de telle Eglise, c'est à dire, je le vois en estant bien loing. L'Espagnol et l'Italien usent de mesmes mots en cette mesme signification, disans, Escoger, Sciegliere. Cela est ainsi prins, par ce que qui voit et remarque une chose qui pour la distance du lieu est douteuse à discerner: il semble qu'il eslise et choisisse la certaine opinion d'icelle entre plusieurs opinions que la doute causée par la distance admeine.

Choisir gens de guerre, Delectum habere, Facere delectum militum.

Choisis, Optio sit tua.

Si on me donnoit à choisir, Si optio mea esset.

Sçavoir choisir ses heures, Diuidere temporibus negotium aliquod.

Regarder et choisir un jour, Explorare diem aliquem.

Choisir quelque chose pour reprendre, Arripere aliquid ad reprehendendum.

Choisir et prendre quelqu'un auquel on face la guerre, Desumere sibi aliquem hostem.

Il me souviendra de n'avoir point choisi qui j'accuseroy, Meminero me non sumpsisse quem accusarem.

Qui sçait fort bien choisir les plus belles, Elegans formarum spectaror.

Un homme choisi entre tous les autres, et sur tous eloquent, Flos populi delibatus.

Qui estoient choisis pour succeder à ceux qui de fait exerceroient les magistrats apres leurs temps expiré, Designati consules.

Juges choisis et d'eslite qui sont au rolle, Selecti iudices.

choisir


CHOISIR, v. a. [Choa-zi.] Préférer une chôse, ou une persone, à une aûtre, ou à plusieurs aûtres. Choisir entre mille: choisissez des deux. Là il est neutre. — Ordinairement il est actif: choisir bien ses amis; choisir des fruits, des étofes.
   Rem. 1°. Brébeuf done à ce verbe, pour 2d régime, le datif (la prép. à.)
   Il vous avoit choisi à des travaux insignes;
   Mais si vous vous lassez, vous n'en êtes plus dignes.
   M. de Lille dit aussi:
   Enfin, à ton vignoble, as-tu choisi sa terre?
   Ce régime fait mieux avec les persones: "M. Anson s'étoit atendu qu'on lui choisiroit ce qu'il y avoit de meilleur. Voyage d'Anson. Voy. ÉLIRE.
   2°. CHOISIR, régit-il des substantifs sans article? Dit-on, il a été choisi Gouverneur, comme on dit, il a été envoyé Ambassadeur? J'en doute. D'un côté, quelques Auteurs l'ont dit: "Il le fit choisir Principal du Collège. D'Avr. "Il (St Pallade) fut donc choisi Evêque d'Auxerre. Griffet: "Il est redevable à cette excellente éducation, d'avoir été choisi Gouverneur du Duc de B... Causes Célèbres. — De l'autre, le plus grand nombre des Écrivains et l'Acad. mettent devant la prép. pour: "Ils le choisirent pour leur Chef: "Le Roi l'a choisi pour être Gouverneur d'une telle Place.
   3°. CHOISIR, neutre, régit de, devant l'infinitif. "Vous avez encôre à choisir, de prendre, ou de laisser: Choisissez, ou d'accepter ces conditions, ou de vous exposer à une ruine totale: "Vous avez choisi d'être le ministre, le coopérateur du démon, plutôt que de Jésus-Christ.
   4°. Boileau fait régir à l'actif la prép. de, au lieu des prép. entre, ou, parmi.
   La Fable ofre à l'esprit mille Héros divers?
   Ulysse, Agamemnon, Oreste, Idoménée...
   O le plaisant projet d'un Poète ignorant,
   Qui, de tant de Héros, va choisir Childebrand.
   Le P. Rapin le fait suivre de d'avec: "Ce n'est pas assez de s'atacher à la Nature... Il faut choisir ce qu'elle a de bon, d'avec ce qui ne l'est pas. Ces deux régimes sont contre l'usage: mais le dernier est le plus inusité.

Synonymes et Contraires

choisir

verbe choisir
2.  Sélectionner quelqu'un.
3.  Se déterminer pour telle attitude.
Traductions

choisir

auswählen, wählen, auslesen, erwählen, auserwählen, aussuchen, eine Auswahl treffen, erkiesen, kürenchoose, pick, elect, pick out, single out, opt, name, selectkiezen, uitkiezen, uitlezen, uitpikken, uitzoeken, verkiezen, (uit)kiezenבחר (פ'), בָּחַרkies, verkieselegir, triarvælgeelektielegir, escogervalitaválasztscegliere, eleggere, cogliere選ぶ, えらぶoptarewybrać, wybieraćescolher, designar, eleger, nomear, optaralegeвыбирать, избирать, избрать, выбратьkora, plocka, väljaseçmek, toplamakδιαλέγω, επιλέγωيَخْتارُ, يَنْتَقيvybratbirati, odabrati...을 선택하다, 선택하다velgeเลือกchọn, lựa chọn挑选, 选择選擇 (ʃwaziʀ)
verbe transitif
1. donner sa préférence à qqn ou qqch choisir un déguisement
2. décider choisir de démissionner

choisir

[ʃwaziʀ] vt
(faire une sélection) → to choose
(= opter) choisir de faire qch → to choose to do sth