chopper

(Mot repris de chopperions)

CHOPPER

(cho-pé) v. n.
Heurter du pied contre quelque chose en marchant.
Fig. Se tromper lourdement.
Si l'infinité en petitesse est bien moins visible, les philosophes ont bien plus tôt prétendu y arriver ; et c'est là où tous ont choppé [PASCAL, Pensées, I, art. 6]
Je choppe par dessein, ma faute est volontaire [RÉGNIER, Sat. VII]
Si le plus habile d'entre eux évitait une chose, il choppait en une autre [, Francion, V, p. 185]
Terme de manége. Un cheval choppe, quand il cède d'une jambe de l'avant-main.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Lors va [la fortune] soupant et jus se boute, Ausinc cum s'el ne veïst goute [, la Rose, 6171]
  • XIVe s.
    Comme le cheval eut sopé [DU CANGE, assopire.]
  • XVe s.
    Le suppliant en soy retournant soupa, et lui coula le pié, et en soupant desserra son arbaleste [ID., ib.]
  • XVIe s.
    Par leurs mains seras souslevé, Afin que d'adventure Ton pied ne choppe, et soit grevé Contre la pierre dure [MAROT, IV, 306]
    N'est-ce pas raison qu'on se moque de leur vanité, et que Dieu aussi les mette en opprobre, les faisant non seulement chopper, mais en la fin se rompre le cou du tout ? [CALV., Instit. 118]
    Que nous soyons sur un cheval, il ne faut sinon qu'il choppe d'un pié pour nous faire rompre le col [ID., ib. 154]
    Mon jugement ne va qu'à tastons, chancelant, bronchant et choppant [MONT., I, 155]
    Les sçavants chopent volontiers à cette pierre [la pédanterie] [ID., III, 280]
    Voyez comme il [l'Amour] va chancellant, chopant et follastrant [ID., III, 386]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. zopo, zompo, estropié, celui qui choppe ; ital. zoppo, boiteux ; pays de Coire, zopps ; anc. franç. chope, souche ; de l'allemand schupfen, heurter ; hollandais, schoppen. Chopper s'étant dit aussi souper, on voit que ch et s peuvent alterner l'un pour l'autre.

chopper

CHOPPER. v. intr. Faire un faux pas en heurtant du pied contre quelque chose. Il a choppé contre une pierre qui l'a presque fait tomber. Ce cheval choppe souvent.

Fig. et fam., Il a choppé lourdement, se dit de Quelqu'un qui a fait une faute grossière.

Synonymes et Contraires

chopper

verbe chopper
Littéraire. Être arrêté par un obstacle.