christ


Recherches associées à christ: cross

christ

[ krist] n.m. [ du gr. khristos, oint ]
1. (Avec une majuscule) Jésus, fils de Dieu et sauveur de l'humanité pour les chrétiens.
2. Représentation du Christ ; crucifix : Des christs en ivoire.

CHRIST

(krist' ; dans Jésus-Christ on prononce Jé-zu-kri ; des ministres protestants, à tort, prononcent Jé-zu-krist') s. m.
Le Messie, l'Oint, le rédempteur. Jésus fut le Christ prédit par l'Ancien Testament. Le règne de Christ, le millenarium, et plus tard, parmi les sectes protestantes, un règne d'égalité parmi les hommes.
C'est de là que nous est né ce prétendu règne de Christ, inconnu jusques alors au christianisme, qui devait anéantir toute la royauté et égaler tous les hommes [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Adjectivement.
Salomon avait été oint et christ à la place de son père [VOLT., Phil. IV, 359]
Figure de Jésus-Christ attaché à la croix. Un christ d'ivoire.
Ordre du Christ, ordre militaire fondé en 1318 par Daniel 1er, roi de Portugal, pour défendre les frontières de son royaume contre les Maures, à la place des Templiers qui venaient d'être supprimés.
Jésus-Christ, Notre Seigneur Jésus-Christ, le Fils de Dieu, le rédempteur des hommes. Nous avons été rachetés par le sang de Jésus-Christ. Souvent on écrit par abréviation J.-C. Cinquante ans avant J.-C.

REMARQUE

  • Christ prend la marque du pluriel. Cette galerie contient plusieurs christs. Il a deux christs d'ivoire. Il est dit dans S. Luc : " Vous verrez parmi vous de faux prophètes et de faux Christs. "

HISTORIQUE

  • Xe s.
    [Elle] volt lo seule [siècle] lazsier, si ruovet Krist [, Eulalie]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. christ ; espagn. et ital. cristo ; du latin christus, en grec, oint, traduction du mot hébreu messie.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CHRIST. Ajoutez : - REM. Jé-zu Krist' est une mauvaise prononciation très usitée chez les protestants français à cause de leurs relations fréquentes avec les Anglais et les Allemands. Mais on ne peut dire d'une manière générale que cette prononciation soit celle des ministres protestants, comme si elle était consacrée chez eux par l'usage (FR. BOVET).

christ

CHRIST. (On prononce l'S et le T dans ce mot, quand il est seul; on ne les prononce pas dans JÉSUS-CHRIST.) n. m. Étymologiquement, Oint, celui qui a reçu quelque onction; mais on ne s'en sert jamais que pour désigner le Messie, le Rédempteur. Le Christ. La venue du Christ. La religion du Christ, ou de Christ, comme disent les protestants. On le fait plus ordinairement précéder du nom de JÉSUS, et alors il ne prend point l'article. Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST. Nous avons été rachetés par le sang de JÉSUS-CHRIST. Souvent on écrit par abréviation J.-C. Cinquante ans avant J.-C.

Il se dit, par extension, d'une Figure de Notre-Seigneur attaché à la croix. Il a dans son oratoire un beau christ, une belle tête de christ. Il a dans sa galerie deux christs d'ivoire. Baiser un christ, le christ.

Avoir une figure de Christ, Avoir une figure ressemblant à celle que la peinture donne habituellement au Christ.

christ


CHRIST, s. m. CHRISTIANISME, s. m. Quand le mot Christ est seul, on prononce toujours l's. On la prononce aussi, dit Ménage dans Antechrist; en quoi il se trompe. Voy. ANTECHRIST. Mais lorsque Christ est joint au nom de Jesus, les deux s deviennent muettes. — La Touche assûre que presque tous les Protestans font toujours soner l's en Jesus-Christ, et il ajoute que c'est sans doute la véritable prononciation. Je crois qu'on peut douter, et du fait et de la décision, à moins qu'on ne parle des Protestans réfugiés en Hollande, qui ne sont pas une autorité à citer. — Le Rich. Port. dit qu'on prononce l'st dans ce mot. Je crois qu'il faut l'entendre avec la destinction mentionée plus haut: Krist, Jézukri, Antekri.
   Christ, suivant sa propre signification veut dire oint, qui a reçu quelqu'onction. Mais on ne s'en sert plus que pour désigner le Messie. — En parlant de tableaux, on dit, un Christ, pour dire, une figûre de N. S. ataché à la Croix.
   CHRISTIANISME, la Loi, la Religion de J. C. Voy. CHRÉTIENTÉ.
   Rem. Ce mot n'est pas synonyme de dévotion, piété, Religion, en tant que sentiment de l'âme. On ne dit pas votre Christianisme, comme on dit, votre piété, votre religion, etc. N'imitez donc pas M. Formey, quand il dit: son équité naturelle et son christianisme ont éclaté dans sa disposition testamentaire.

Traductions

christ

Christus

christ

Christ

christ

Christus

christ

Cristo

christ

Cristo

christ

Cristo

christ

Kristus

christ

Kristus

christ

Kristus

christ

Krist

christ

キリスト

christ

그리스도

christ

Kristus

christ

Chrystus

christ

Kristus

christ

พระเยซูคริสต์

christ

İsa

christ

Chúa Giê-su

christ

Христос

christ

基督

Christ

[kʀist] nm
le Christ → Christ
christ (= crucifix) → figure of Christ
Jésus Christ → Jesus Christ