ciels

ciels

CIELs.m. qui fait au pluriel CIEUX. L'espace indéfini dans lequel se meuvent tous les astres; La partie de cet espace que nous voyons au-dessus de nos têtes. Les étoiles du ciel. Le ciel est bien étoilé. Tout ce qui est sous le ciel. Lever les yeux au ciel. Lever les mains au ciel. L'immensité des cieux. Parcourir les cieux. On ne voit ni ciel ni terre. Les anciens croyaient à l'existence de plusieurs cieux de matière solide et transparente; c'est par allusion à cette idée qu'on dit: Saint Paul fut enlevé au troisième ciel. Les cieux des planètes. Le ciel empyrée. Le ciel de la lune. Le ciel de Mars. Etc.

Fig. et fam., Être ravi au troisième ciel, au septième ciel, Éprouver une satisfaction très-vive, une grande joie.

Fig. et fam., Élever quelqu'un jusqu'au ciel, jusqu'au troisième ciel, Le louer extraordinairement.

Fig., La voûte du ciel, des cieux, Le ciel, le firmament.

Ces choses sont éloignées comme le ciel et la terre, se dit De deux choses entre lesquelles il y a une très-grande différence.

Prov., Si le ciel tombait, il y aurait bien des alouettes prises, se dit Pour se moquer d'une supposition absurde, en y répondant par une autre encore plus absurde.

Fig. et fam., Remuer ciel et terre, Faire tous ses efforts, employer toutes sortes de moyens pour parvenir à quelque chose.