cinq

cinq

[ sɛ̃k] adj. num. card. inv. [ lat. quinque ]
1. Quatre plus un : Les cinq sens.
2. (En fonction d'ordinal) Qui a le numéro cinq dans une suite ; cinquième : La page cinq. Louis V.
n.m. inv.
1. Le nombre qui suit quatre dans la série des entiers naturels ; le chiffre représentant ce nombre : Trois et deux font cinq. Elle fait ses cinq comme des « s ».
2. Dé, carte, domino marqués de cinq points, du chiffre cinq : Le cinq de cœur la carte avec le chiffre cinq
3. Désigne, selon les cas, le jour, le numéro d'une chambre, etc. : J'irai le cinq du mois prochain.
En cinq sec,
Fam. très rapidement.
Recevoir qqn cinq sur cinq,
entendre distinctement ses paroles ; comprendre ce qu'il veut dire.

CINQ

(le q ne se fait pas entendre devant un mot commençant par une consonne : cinq centimes, dites : sin centimes ; il se lie devant une voyelle ou une h muette : cinq hommes, dites : sin-k hommes ; le q se prononce aussi quand cinq termine un membre de phrase ; nous étions cinq, dites : nous étions sink ; et aussi quand cinq est seul : un, trois, cink, sept, un cink, le cink) adj. numéral invariable.
Nombre de quatre plus un. Trois et deux font cinq. Espace de cinq ans.
Quoi ! cinq actes devant notaire Pour cinq filles qu'il faut pourvoir ! Ô ciel ! peut-on jamais avoir Opéra plus fâcheux à faire ? [QUINAULT, dans RICHELET]
Pour parler plus humainement et plus intelligiblement, il était entre cinq et six [heures] quand une charrette entra dans les halles du Mans [SCARR., Rom. com. ch. I]
Cinquième. Le nombre, le numéro cinq. Livre, page cinq. Charles cinq. Substantivement. Nous partirons le cinq du mois.
En parlant d'intérêts. Le denier cinq, l'argent prêté à un pour cinq ou à vingt pour cent.
Cent francs au denier cinq combien font-ils ? - Vingt livres [BOILEAU, Sat. VIII]
Cinq pour cent, cinq francs d'intérêt pour cent francs de capital. Prêter à cinq pour cent, et, absolument, prêter à cinq.
En termes de bourse, le cinq pour cent, ou, simplement, le cinq, la rente émise à raison de 5 francs d'intérêt pour 100 francs de capital nominal.
Le chiffre qui représente ce nombre. Faire un cinq. Deux cinq de suite font cinquante-cinq. Bien qu'employé substantivement, cinq ne prend pas la marque du pluriel.
Terme de jeu de cartes. Le cinq de cœur, de carreau, la carte qui porte cinq figures de cœur, de carreau, etc. Les cinq de cœur et de pique. Terme du jeu de dés, le côté marqué de cinq points. Amener deux et cinq. Terme du jeu de dominos. Le domino marqué de cinq points. Le double-cinq. Avez-vous encore du cinq ?
Populairement. Donner cinq et quatre, appliquer deux soufflets, l'un de la paume de la main, où les cinq doigts portent, l'autre du revers, où quatre doigts portent seulement. Mettre cinq et retirer six, se dit en parlant de ceux qui, mettant les cinq doigts dans un plat, en retirent quelque bon morceau qui fait le sixième.
Cinq pas et trois visages, sorte d'ancienne danse.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Mieux en vaut l'orl que ne font cinc cenz livres [, Ch. de Rol. XXXVIII]
  • XIIe s.
    De cinq pains d'orge, de deux poissons noant [nageant] [, Ronc. p. 152]
    À ce conseil s'acordent tel cinq cent chevalier [, Sax. XVI]
  • XIIIe s.
    Cist quatre furent asanlé, Cinz ne furent mès tel trové [, Ren. 148]
  • XVe s.
    Et estoient bien trente cinq mille, prenans paye ; mais des cinq, les quatre estoient de Saint Marc [les quatre étoient de la seigneurie de Venise] [COMM., VIII, 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, chinq, chonq ; provenç. cinc ; espagn. et portug. cinco ; ital. cinque ; du latin quinque; allem. fünf ; et le celtique : irland. cuig ou coig ; bas-breton et Cornouailles, pemp ; persan, panj ; sanscrit, pancha.

cinq

CINQ. (Q se prononce K, sauf quand le mot suivant commence par une consonne.) adj. numéral cardinal des deux genres. Qui est entre quatre et six. Cinq chevaux. Cinq cavaliers. Cinq garçons et cinq filles. Les cinq sens. Les cinq doigts de la main. Cinq fois. Espace de cinq ans.

Il se dit aussi pour Cinquième. Tome cinq. Page cinq. Chapitre cinq. Charles cinq. On écrit plus ordinairement Charles V.

On dit de même, par ellipse du mot jour, et dans ce cas le Q final se prononce toujours K. Le cinq du mois, ou simplement Le cinq, Le cinquième jour du mois. Nous partirons le cinq de ce mois.

Il est aussi nom cardinal. Trois et deux font cinq. Le produit de cinq multiplié par trois. J'en ai vingt-cinq, trente-cinq. On dit de même Le nombre cinq.

Il se dit encore comme nom du Chiffre qui sert à représenter le nombre cinq. Le chiffre cinq (5). Un cinq. Cinquante-cinq s'écrit par deux cinq (55). On dit de même Le numéro cinq.

Cinq pour cent, Cinq francs d'intérêt pour cent francs de capital. Prêter à cinq pour cent, ou simplement Prêter à cinq. Le cinq pour cent se dit, en termes de Bourse, de la Rente émise à raison de cinq francs d'intérêts pour cent francs de capital nominal.

Il signifie également, en termes de jeu de Cartes, une Carte qui a cinq marques. Un cinq de carreau, le cinq de trèfle, etc., et, en termes de jeu de Dés, le Côté du dé qui est marqué de cinq points. Amener un cinq, amener deux cinq. Dans ces deux dernières acceptions le Q se prononce.

cinq

Cinq, Quinque.

Contenant cinq, Quinarius.

Cinq fois, Quinquies.

Cinq onces, Quincunx.

Parti en cinq, Quinque partitus.

En cinq ans, In quinquennio.

Cinq cens fois, Quingenties.

Pesant cinq cens livres, Quingenaria lanx.

cinq


CINQ, adj. et subst.~ [Seink; monos. long.] Le q final de cinq ne se prononce que quand ce mot termine la phrâse, ou quand il est suivi d'un mot començant par une voyelle; aûtrement il ne se pron. pas. Il y en a cinq, cinq hommes, cinq chevaux. [Ilia-na-seink, sein-kome, sein-chevô.]
   Subst. m. Un cinq de chifre: un cinq, au jeu des cartes, une carte qui marque cinq points: un cinq de carreau, de trèfle. = Au jeu des dés, le côté qui est marqué de cinq points: "Amener un cinq, deux cinq, ou quines.

Traductions

cinq

(sɛ̃k)
adjectif invariable
1. indique une quantité avoir cinq ans
2. indique la place, l'ordre ta lettre du cinq mai

cinq

fünffivevijfcincpět, pětkaπέντεkvin, kvinacincoपाँचötcinque다섯, 5quinqueഅഞ്ചുpięć, cinccincocinciпятьfem, femmafemخَمْسَةfemviisipetห้าbeşnămпетחמש
nom masculin invariable
nombre Cinq et cinq font dix.

cinq

[sɛ̃k]
adjfive
Elle a cinq ans → She's five.
le cinq février → the fifth of February
nm
(= chiffre) → five
(= numéro) → five
Il habite au cinq et moi au sept → He lives at number five and I live at number seven.
(= note) → five
J'ai eu un cinq en géo → I got five out of ten for geography.
(= jour) → fifth
Nous sommes le cinq aujourd'hui → It's the fifth today.
(= carte à jouer) → five
le cinq de carreau → the five of diamonds