circonspection

circonspection

n.f.
Attitude prudente qui pousse à considérer la situation avant d'agir ou de parler : La juge doit faire preuve de la plus grande circonspection quand elle s'adresse aux journalistes précaution, prudence, réserve, retenue ; étourderie, légèreté

circonspection

(siʀkɔ̃spɛksjɔ̃)
nom féminin
légèreté attitude réfléchie et prudente que l'on adopte face à une situation faire preuve de circonspection dans certaines circonstances

CIRCONSPECTION

(sir-kon-spè-ksion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
Qualité de l'homme circonspect. User de circonspection.
Elle y [à sa langue] avait mis une garde de circonspection [MASS., Carême, Mort.]
Malgré la circonspection de son aimable et indulgente fille, elle jugea qu'elle était fort malheureuse [BERN. DE ST-P., Paul et Virg.]
Rappelez en votre mémoire avec quelle circonspection elle ménageait le prochain et combien elle avait d'aversion pour les discours empoisonnés de la médisance [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Je vous dirai, avec la même circonspection, que je me passerai aisément de cela [BALZAC, Lett. à Chapelain, liv. V, lett. 3]
L'amitié s'accommode aussi peu des grandes circonspections que des sévérités de la justice [SAINT-ÉVREMOND, dans RICHELET]
Je n'ai rien à dire là-dessus ; et vous savez qu'entre nous autres auteurs nous devons parler des ouvrages les uns des autres avec beaucoup de circonspection [MOL., Critique, 7]
Je l'ai faite, sire, cette comédie [le Tartuffe], avec tout le soin, comme je le crois, et toutes les circonspections que pouvait demander la délicatesse de la matière [ID., Tart. 1er placet.]
Tyran de la société et martyr de son ambition, il [le courtisan] a une triste circonspection dans sa conduite et dans ses discours, une raillerie innocente mais froide et contrainte.... [LA BRUY., VIII]
La circonspection que j'apporte avant que de m'éloigner des anciennes maximes [PASCAL, Expér. du Puy de Dôme, p. 170]
J'avoue que la loi que j'impose est bien rigoureuse ; qu'une infinité de gens aimeront mieux ne raisonner jamais que de raisonner à ces conditions ; qu'on ne courra pas si vite avec des circonspections si incommodes [MALEBR., Recherche, I, II, 3]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    L'on doibt plus-tost donner la coulpe de la perte de ceste bataille à la trop grande circumspection de Clearchus, qu'à la temerité de Cyrus [AMYOT, Artax. 10]
    Ce sont dangereux exemples rares et maladifves exceptions à nos regles naturelles ; il y fault ceder, mais avecques grande moderation et circonspection [MONT., III, 250]
    En nul de ces points je n'ai peu ni deu ni voulu devenir lasche et infidelle par circonspections [D'AUB., Hist. III, 4]
    Les tesmoignages constans de personnes signalées en probité m'ont fait passer par dessus mes circonspections [ID., ib. III, 35]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. circunspeccion ; ital. circonspezione ; du latin circumspectionem (voy. CIRCONSPECT).

circonspection

CIRCONSPECTION. n. f. Manière d'agir ou de parler de celui qui est circonspect. Il faut user de grande circonspection. Il apporta, il mit beaucoup de circonspection dans cette affaire. Agir, parler avec circonspection.
Synonymes et Contraires
Traductions

circonspection

circumspection, caginess

circonspection

circunspecção

circonspection

Behutsamkeit

circonspection

περίσκεψη

circonspection

avvertenza

circonspection

forsigtighed

circonspection

주의

circonspection

försiktighet

circonspection

[siʀkɔ̃spɛksjɔ̃] nfcircumspection