cirier

CIRIER

(si-rié) s. m.
Celui qui travaille en cire, ou qui vend des cierges, des bougies.
Anciennement, officier de la chancellerie.
Nom vulgaire d'un arbrisseau qui produit une espèce de cire (myrica sebifera, L.).
Adj. f.Terme d'entomologie. Abeille cirière, l'abeille qui fabrique la cire.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Tuit cirier, tuit pevrier, et tuit apotecaire ne doivent riens de coutume des choses devant dites pour vendre en leur ostel [, Liv. des mét 322]
  • XIVe s.
    Au cirier furent prinses torches et flambeaux à trois sols la livre [, Ménagier, II, 4]
  • XVIe s.
    Laissant aux apoticaires et ciriers la maniere de teindre la cire en plusieurs couleurs [O. DE SERRES, 452]

ÉTYMOLOGIE

  • Cire.

cirier

CIRIER. n. m. Celui qui travaille en cire, qui fait et vend toutes sortes de cierges et de bougies.

Par analogie, il se dit vulgairement, en termes de Botanique, de Certains arbres qui produisent une cire présentant l'aspect de la cire des abeilles.

En termes de Zoologie, Abeille cirière ou elliptiquement Cirière, Celle qui récolte et met en oeuvre les matériaux propres à la construction des alvéoles.

cirier

Cirier, Qui besongne de cire, Cerarius.