cisailles

cisailles

(sizaj)
nom féminin pluriel
gros ciseaux utilisés pour couper des branches d'arbre, des métaux découper des plaques de cuivre avec des cisailles

CISAILLES

(si-zâ-ll', ll mouillées, et non cizâ-ye) s. f. plur.
Sorte de gros ciseaux pour couper des plaques de métal. Au singulier, terme de monnaie. Rognures d'argent, qu'on refond en lame pour les employer. De la cisaille.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Barbier, sanz rasoir, sanz cisailles, Qui ne sez rooigner ne rere, Tu n'as ne bacins ne teailles, Ne de quoi chaufer ewe clere [RUTEB., 214]
  • XIVe s.
    Que li ouvrier puissent faire demi marc de cizaille [DU CANGE, cisellus.]
    La sezaille [rognures] que la tailleresse avoit faite [ID., scisalhae.]
    Unes petites cisailles d'or, touttes plaines, pesant, à tous les annelez, une once d'or [DE LABORDE, Émaux, p. 216]
    Deux cizailles d'argent, dorées, de la forge de Clermont, dont les bouts des manches sont de deux CC [ID., ib.]
  • XVIe s.
    Des cizailles, ce sera pour oster les chenilles des jardins [RAB., Pant. V, 9]

ÉTYMOLOGIE

  • Ciseau.
Traductions

cisailles

Blechschere, Metallschere

cisailles

ĉizojo

cisailles

cizalla

cisailles

cisalha

cisailles

[sizɑj] nfplshears pl