clair, claire

CLAIR, CLAIRE

(klêr, klê-r') adj.
Qui a l'éclat du jour, de la lumière. Le bois sec fait un feu très clair.
Mais, ô planète belle et claire.... [MALH., II, 4]
Adieu donc, clairs soleils si divins et si beaux, Adieu l'honneur sacré des forêts et des eaux ! [RÉGNIER, Plainte.]
L'étoile reparaîtra avec un nouvel éclat ; vous la verrez marcher devant vous plus claire que jamais, et, comme les mages, vous serez transportés de joie [BOSSUET, Élévations sur les myst. VI]
Qui reçoit beaucoup de jour. Cette chambre est fort claire. Transparent. Des vitres bien claires. Clair comme le cristal.
Luisant, poli. Des armes claires. Vaisselle claire. Argent clair ou clairs deniers, argent comptant, et, par suite, argent qu'on est certain de toucher.
Sa Majesté, dans les premiers jours de sa régence, épuisa l'épargne des plus clairs deniers [LAROCHEF., Mém. 23]
Par extension. Le plus clair de son bien, de sa fortune, la partie la plus sûre, la plus incontestable, par exemple de bonnes terres, de bonnes maisons, de bonnes rentes.
Lesquels deux mille écus Du plus clair de mon bien seront pris et perçus [REGNARD, Légat. IV, 6]
Son plus clair revenu consistait en bon vin [VOLT., Finances.]
Argent clair s'est dit, ainsi que argent sec, pour argent comptant, à cause de l'éclat, ou, plaisamment, à cause de l'état sec que présentent des pièces de monnaie comptées pour un payement.
Qui est d'une nuance peu foncée, en parlant des couleurs. Vert clair. Brun clair. Un teint clair.
Il suivait une pente où l'herbe, usée à peine, Sous le sombre sapin et sous le clair bouleau.... [MASSON, Helv. II]
Clair-brun, clair-brune, qui est d'un brun clair. Cheveux clair-bruns. Cette fille est clair-brune. Dans cette orthographe, qui est celle de l'Académie, clair est adverbe.
Qui n'est pas trouble. Vin clair. Eau claire.
Le long d'un clair ruisseau buvait une colombe [LA FONT., Fabl. II, 12]
Ainsi qu'un clair ruisseau, captif entre ses bords [CAS. DELAV., Ép. à Lamartine]
Clairs ruisseaux, sombres bois, qui la vîtes fidèle, Cessez de retracer à mon cœur affligé L'image d'une ardeur et si vive et si belle [CHAULIEU, Sur une infidélité.]
Savoure ce nectar plus clair que le rubis [GILBERT, Nouvel Épicure.]
Fig. Faire de l'eau claire, ne pas réussir.
Mais quoi ! que feras-tu que de l'eau toute claire ? [MOL., l'Étour. III, 1]
Par extension. Le temps, le ciel est clair.
Tous les jours se levaient clairs et sereins pour eux [RAC., Phèd. IV, 6]
Pour toi, toute fumée ondulant, noire ou gaie, Sur le clair paysage.... [V. HUGO, Voix intér. 19]
Qui a peu de consistance, par opposition à épais. Cette purée est trop claire. Un œuf clair, œuf qui a été pondu par une femelle d'oiseau non fécondée. Lait clair signifie quelquefois petit-lait.
Qui n'est pas assez serré, dont les parties ne sont pas rapprochées. Une toile claire. Les blés sont clairs. Bois clair, bois dont les arbres sont assez éloignés les uns des autres.
Net, aigu, en parlant de la voix et des sons. La voix des femmes est plus claire que celle des hommes.
Et là d'une voix claire, Devant quatre témoins assistés d'un notaire [RAC., Plaid. II, 4]
Fig. Aisé à comprendre. Cet auteur n'est pas clair. Des termes clairs. Des idées claires.
Un système suivi, méthodique, clair, marchant de conséquence en conséquence [VOLT., Dict. phil. Philosophie.]
Ne doit-on pas interpréter des édits vagues et obscurs par des lois claires et reconnues qui les expliquent ? [VOLT., Lett. de la Voute, 4 février 1766]
Cette affaire n'est pas claire, elle est embrouillée. Ce procédé, cette conduite, ces discours ne sont pas clairs, ils sont équivoques. Familièrement. Est-ce clair ? c'est-à-dire ai-je parlé d'une façon intelligible ? Le plus clair d'une affaire, tout ce qu'on peut y comprendre.
10° Qui comprend aisément, en parlant de l'esprit. Avoir l'esprit clair.
Étaient-ce impressions qui pussent aveugler Un jugement si clair ? [MALH., V, 4]
11° Évident, manifeste. Son droit est clair. La loi est claire et précise.
Vous déguisez en vain une chose trop claire [CORN., Hor. I, 2]
Et vous pourrez avoir des visions plus claires [ID., Nicom. II, 3]
Le jour est déjà grand ; et la honte plus claire De l'apôtre ennuyé l'avertit de se taire [MALH., I, 4]
Maintenant ces deux âmes pieuses contemplent ensemble à découvert les lois éternelles d'où les nôtres sont dérivées ; et si quelque légère trace de nos faibles distinctions paraît encore dans une si simple et si claire vision, elles adorent Dieu en qualité de justice et de règle [BOSSUET, le Tellier.]
Qui cherche la perfection, Loin de tout croire en téméraire, Pèse avec mûre attention Tout ce qu'il entend dire et tout ce qu'il voit faire ; La plus claire apparence a peine à l'engager [CORN., Imitation, I, 4]
Ce que l'on peut prendre pour la cause de cet effet, étant clair que c'est la même chose de faire faire un pouce de chemin à cent livres d'eau que de faire faire cent pouces de chemin à une livre d'eau [PASC., Équil. des liqueurs, II]
Que dirai-je des difficultés qu'on suscite dans l'exécution, lorsqu'on n'a pu refuser la justice à un droit trop clair ? [BOSSUET, le Tellier.]
Des prophéties plus claires que le soleil [BOSSUET, Hist. II, 4]
J'exigerais de ceux [les esprits forts] qui vont contre le train commun et les grandes règles, qu'ils fussent plus que les autres, qu'ils eussent des raisons claires et de ces arguments qui emportent conviction [LA BRUY., XII]
Familièrement. C'est un profit tout clair, un profit manifeste. Au lieu de dépenser mon argent, je l'ai placé, c'est un profit tout clair.
Détaillons un peu les obligations que je vous ai : premier acte [de Tancrède], premier remercîment ; la première scène du second, supprimée, profit tout clair [VOLT., Lett. d'Argental, 24 sept. 1760]
12° Clair, s. m. Clarté. Au clair de la lune.
Notre promenade fut charmante au clair de lune [SÉV., 214]
Les bigots.... criaient tous Disant : au clair de lune Il [Guilain] fait danser les loups [BÉRANG., Ménétr. de Meudon.]
Terme de peinture. Un clair de lune, tableau d'une vue prise au clair de la lune. Il fait clair, il fait jour, et aussi on voit clair. Il fait clair dans cette galerie.
13° Terme de peinture. Parties éclairées d'un tableau.
C'est ainsi que la peinture divise en grande masse ses clairs et ses obscurs [MONTESQ., Goût, Variété.]
14° Dans une tapisserie, les clairs, les laines, les soies de couleur claire. Cette tapisserie est presque achevée, il n'y a plus que les clairs à mettre. Endroit d'une étoffe ou d'un bas où, les fils étant à moitié usés, le jour se voit à travers sans qu'il y ait un trou. Raccommoder, faire les clairs d'un bas.
15° Tirer un liquide au clair, le mettre en bouteilles quand il a bien reposé. Fig. Tirer une affaire au clair, l'éclaircir, en étudier toutes les circonstances. Dans le même sens, mettre au clair.
Chavigny, se voyant mis au clair [dévoilé], n'eut recours qu'au pardon [SAINT-SIMON, VIII, 98]
16° Clair, adv. D'une manière claire, distincte. Voir clair.
On lui vient dire qu'il verra clair [ne sera pas aveugle] [SÉV., 6]
Entendre clair, avoir l'ouïe bonne. Moins usité que voir clair. Fig. Voir clair, être pénétrant, se rendre compte d'une chose.
Et le sort, qui détruit tout ce que je consulte, Me fait voir assez clair que jamais ce tumulte N'aura paix qu'au tombeau [MALH., V, 21]
Ils se vantent de voir fort clair en leurs affaires [LA FONT., Fiancée.]
L'œil qui voit dans les cœurs clair comme dans les cieux, Sait quelle aversion j'eus depuis pour tes dieux [ROTR., St. Gen. III, 6]
Je commence à voir clair dans cet avis des cieux [RAC., Athal. II, 6]
Dieu voit clair dans nos cœurs [BOSSUET, I, Pent. 2]
Elle voit bien clair à l'intérêt que j'y prends [SÉV., 382]
On voit clair au travers de mes paroles [ID., 45]
En venant à vouloir voir clair aux effets de notre marquise [MOL., l'Av. IV, 1]
Qui peut aisément voir clair dans l'histoire que vous ferez [ID., ib. V, 5]
Vous avez vu clair et dans la vanité de toutes les choses humaines et dans les grandes vérités de l'éternité [MASS., Car. Inconstance.]
Qui voudraient voir clair dans les secrets de Dieu [ID., Car. Temples.]
Ceux qui voudraient voir clair dans les voies éternelles de Dieu [ID., Avent, Noël.]
Ma musique est une musique de conséquence, il faut voir clair à ce qu'on fait [REGNARD, Sérén. sc. 18]
Parler clair, parler avec une voix grêle et aiguë. Fig. Parler clair, parler clair et net, parler ouvertement, sans réticence ni ménagement. Déclarant haut et clair que celui qui se dit mon ami ne l'est point. Fig. Cette ferme lui rapporte clair et net quatre mille francs par an, c'est-à-dire tous frais déduits. Clair, en espaçant, de loin en loin. Semer clair. Des épinards plantés clair.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Que nous perdons clere Espagne la bele [, Ch. de Rol. IV]
    Bels fut li vespres, et li soleils fut cler [, ib. X]
    Cler en riant [il] l'a dit à Guenelon [, ib. XLVII]
    Montjoie [il] escrie et hautement et cler [, ib. CXLV]
    Li sanz touz clairs par mi le cors lui raie [, ib. CXLVI]
  • XIIe s.
    Princes e très cliers e granz ies [tu es] en ceste cité [, Machab. I, 2]
    Mil graille sonent, mout en sont cler li son [, Ronc. p. 71]
    Clere est la nuit et la lune luisant [, ib. p. 111]
    L'espée [il] ceint, dont li pons [la poignée] reluit cler [, ib. p. 125]
    À cleres armes, à riches gonfanons [, ib. p. 133]
    Cler luit la lune par la cité antie [, ib. p. 147]
    Plus [j'] en auroie le cuer del ventre cler [satisfait] [, ib. p. 158]
    Mais se vos ieus, où l'on se puet mirer, Qui tant sont cler.... [, Couci, II]
    Que li faus enfes [enfant] qui crie Pour la bele estoile avoir, Qu'il voit haut et cler seoir [, ib. III]
    Mais son cler vis et sa fresche bouchete [, ib. VI]
    Et vos [votre] douz front qui plus est cler que glace [, ib. X]
    Le front poli et cler, les oils vairs et rianz [, Sax. V]
    Ce fu à Pentecoste, que il fait bel et cler [, ib. XII]
  • XIIIe s.
    La fille [de] Blancheflor la roÿne au cler vis [, Berte, XX]
    [Elle] cuida que il fust jour, pour ce qu'il faisoit cler [, ib. XLIII]
    S'en depart la royne, car la lune luist clere [, ib. XLIV]
    [Votre père] Qui ça vous envoia bele, plaisant et clere [, ib. XCVIII]
    Et l'autre partie par clers usages et par cleres coustumes, usées et acoustumées de lonc tans pesivlement [paisiblement] [BEAUMANOIR, 13]
    Bien seüst veoir cler, Qui i veïst un mauvais cas [RUTEB., 306]
    Cis siecles est moult fel, si nous veut enganer ; N'i a vraie justice ; nus n'i peut veïr cler, Moult i convient grant garde por nos ames salver [, Ch. d'Ant. I, 96]
    Si que je leur monsterrai tout cler, que je n'enporte point d'argent [JOINV., 282]
  • XIVe s.
    Il est tout clair que telles petites fortunes ne font pas.... [ORESME, Eth. 24]
    Et dit cilz d'Alebret : Je le dirai tout cler : On dit que vous tenez et faites enserrer Ung chevalier prison que je doi bien amer [, Guesclin. 13405]
    La paste est plus clere et est comme boulie clere [, Ménagier, II, 5]
    Laissiez reposer vos rainsseures ; puis vuidiez le cler, et le coulez [, ib.]
  • XVe s.
    De nuit on oyt moult clair [FROISS., II, II, 213]
    Et le comte qui sage et subtil estoit, et qui à ses besognes assez clair veoit [ID., II, III, 5]
    Et chevaucherent ces François tous armés au clair [ID., I, I, 316]
    Je vois bien cler ; jà ne faut qu'on me maine [CH. D'ORL., Ball. 97]
    Pour estre de cette chose certainement et au clair informé [, Bouciq. III, ch. 4]
    Le jour estoit ung peu au cler et esclarcy [COMM., I, 11]
    Ayant clere congnoissance de gens [ID., II, 6]
    Sire, dit elle qui de loing traire vouloit clere eaue [tirer des éclaircissements], plaise vous moy nommer celles qui sont mariées et à qui [, Perceforest, t. III, f° 74]
  • XVIe s.
    C'est une chose claire comme le soleil en plein midi [CALV., Instit. 1155]
    Au lieu que je declaire, Le fleuve Lot couve son eau peu claire [MAROT, I, 258]
    J'ay mis au clair le plus grand de mes doutes, J'ay descouvert cent secrets d'un traict d'œil [ST-GEL., 181]
    Le nom tout seul de François de la Tour Dira assez au clair sang de Turene Qu'il n'est pas mort [ID., 196]
    Il y voyoit si clair, d'un jugement si sain que.... [MONT., I, 147]
    Voir clair en ses affaires [ID., II, 80]
    Il faict clair [il fait beau soleil] [ID., II, 358]
    Les accidents qui sont advenus aux cinq roys, qui regnerent à Rome depuis Numa, ont rendu sa gloire encore plus claire et plus illustre [AMYOT, Numa, 36]
    Galba en prit la hardiesse de dire publiquement hault et clair, qu'il.... [ID., P. Aem. 51]
    Si tost donques que le jour fut clair.... [ID., ib. 52]
    Si feit ses rencs clairs du commencement, pour engarder que les ennemis ne le peussent envelopper [ID., Crassus, 44]
    Des sachets de toile claire [O. DE SERRES, 225]
    Comme dans un miroir, on voit toutes les graces Au clair de votre teint.... [, Œuvres de DESPORTES, p. 155, dans LACURNE]
    Suppose que l'heritier offre accomplir le testament, et ce de bailler caution, ou de laisser es mains de l'executeur autant que se monte le cler du dit testament [, Coustum. génér. t. I, p. 77]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, clér ; Berry, clar, cl mouillés ; bourguig. clar ; provenç. clar ; espagn. claro ; ital. chiaro ; du latin clarus, clair.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CLAIR. Ajoutez :
    17° Terme rural.
    En labour clair, dans une terre labourable qui n'est pas plantée. Ma terre de la Riverie [basse Normandie],... consistant en bâtiments d'habitation et d'exploitation, cours, jardins légumiers, terre en labour clair, labour planté et pré [, Gaz. des Trib. 7-8 sept. 1874, p. 859, 3e col.]
    19° En clair, se dit d'une dépêche écrite en caractères ordinaires, par opposition à dépêche chiffrée.
    Quelle peut donc être cette dépêche en clair que le colonel L.... déclare vous avoir entendu lire à la date du 23 ? [, Gaz. des Trib. 8 oct. 1873, p. 968, 2e col.]
    19° Le sabre au clair, le sabre tiré hors du fourreau.
    Les gendarmes à cheval, le sabre au clair, faisaient évacuer les rues voisines en les parcourant au grand trot, [, Indépendance belge, dans Gaz. des Trib. 20-21 avril 1874, p. 383, 4e col.]