clair-semé, ée


Recherches associées à clair-semé, ée: risible

CLAIR-SEMÉ, ÉE

(klêr-se-mé, mée) adj.
Peu serré, répandu de distance en distance. Du blé clair-semé. Des orges clair-semées. Un bois de chênes clair-semés. Fig. Les beautés sont clair-semées dans ce poëme. L'argent est clair-semé chez lui, il en a fort peu.

REMARQUE

  • Clair est invariable dans ce mot, qui signifie : semé à clair.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Cels pris [je prise], cels aim [j'aime ceux-là], et si je doi ; Cels doit l'en bien monstrei au doi ; Qu'il sont el siecle clersemé [RUTEB., 230]
  • XIVe s.
    Et est vraisemblable que teles amistés soient cler semées et non pas communes [ORESME, Eth. 235]
  • XVIe s.
    Qu'on loge un philosophe dans une cage de menus filets de fer clair-semez [MONT., II, 365]
    Tels à la verité sont si clair-semez, qu'il seroit bien difficile d'en trouver quinze à la douzaine [FROUMENTEAU, Finances, IIIe livre, p. 437]

ÉTYMOLOGIE

  • Clair, et semé.