clairon

clairon

n.m.
1. Instrument à vent sans clé ni piston.
2. Musicien qui joue de cet instrument.

CLAIRON1

(klè-ron) s. m.
Sorte de trompette à son clair et perçant.
C'était le clairon des barbares Qui vous annonçait nos revers [BÉRANGER, Orage.]
Dans les régiments d'infanterie, cornet des voltigeurs.
Celui qui sonne du clairon.
Un des jeux de l'orgue, à l'octave de la trompette.

PROVERBE

    À bête sûre il ne faut pas de clairon, c'est-à-dire quand on est plein de confiance en l'honnêteté d'une personne, il est inutile de la surveiller.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Le roy qui venoit à un terrible tempestier de trompetes, clerons et cors [DU CANGE, clarasius.]
  • XVe s.
    Quand ce vint le samedi au matin, on sonna trompettes et claronceaux à grand foison parmi l'ost [FROISS., II, III, 19]
    Et moy tantost de pietonner ; Car, quant on ouyt clarons sonner, Il n'est couraige qui ne croisse [VILLON, Archer de Bagnolet.]
    Et les menestriers se mirent tous devant, sonnans trompes, clairons et cors sarrasinois, cimballes et tabours, et menoient si grant deduyt.... [, Perceforest, t. I, f° 105]
  • XVIe s.
    .... Chanta les vers que dessus declarons, Plus haut et cler que trompes et clairons [MAROT, II, 282]
    Il n'a point les trompettes et clarons sonans autour de luy, ains marche à pied avec des pantoufles [AMYOT, Marcell. 35]
    Sonnant grand nombre de clairons, de cornets et de trompettes [ID., Sylla, 31]
    À pain et oignon, trompette ne clairon [COTGRAVE, ]
    Les clairons, hault-bois et trompettes du tournoy [CONDÉ, Mém. p. 546]
    Il est accoustumé de mectre en la dicte gallere trompettes et clairons [, Les faits de mer, dans JAL. clairon]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. clario ; ital. chiarina ; du latin clarus, clair : instrument qui donne un son clair.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. CLAIRON. Ajoutez :
    Nom du second registre de la clarinette, entre le chalumeau et les sons aigus.
    Arrivée à ce point, la clarinette était déjà un instrument assez parfait, et l'étendue de ses trois registres, le chalumeau, le clairon et les sons aigus, était presque complète [L. PILLAUT, Journ. offic. 5 janv. 1876, p. 109, 2e col.]
    Nom d'un coléoptère.
    Le clairon des abeilles dépose dans les ruches sa larve, qui y fait beaucoup de dommage en dévorant les larves des abeilles [H. PELLETIER, Petit dict. d'entom. p. 46, Blois, 1868]

CLAIRON2

(klè-ron) s. m.
Terme de marine. Partie du ciel qui paraît dans une nuit obscure.
Terme de pêche. Torche de paille allumée pour éblouir le poisson la nuit.

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, clairon, éclat passager de lune ou de soleil pendant une nuit ou un jour obscur ; de clair : c'est-à-dire chose qui donne de la clarté.

clairon

CLAIRON. n. m. Sorte de trompette dont le son est aigu et perçant. Sonner du clairon. Le clairon est en usage dans l'infanterie.

Il se dit aussi de Celui qui sonne du clairon. Les clairons du bataillon.

Il désigne aussi Un des jeux de l'orgue.

clairon

Clairon, m. acut. Est une maniere de trompete qui sonne le grelle, selon ce on dit clairons et trompetes, car la trompete sonne le gros. Par ceste raison le clairon est la trompete qui a le tuyau plus estroit, et est ce que l'Espagnol dit Clarin, et en pluriel Clarines, On void toutesfois qu'un trompete claironne et trompe, d'une mesme trompete, quand il renforce son vent, ou ne l'efforce tant à outrance, mais le clairon anciennement, ainsi qu'en usent encores les Moresques et les Portugois, qui le tiennent d'eux, servoit comme d'un dessus à plusieurs trompetes sonnans en taille ou bassecontre, et estoit de tuyau plus estroit que les trompetes és galleres, és tournois, és entrées de Roys, en divers mots et signes de commandement en une armée, et és Aubades des villes, on oyt encores ces accords de clairons et trompetes, mais c'est par effort du vent du trompete le plus souvent, et non par difference d'instrument. Aucuns le rendent en Latin Lituus meus, ce croy-je, de ces vers d'Horace, Multos castra iuuant et latuo, tubae, Permixtus sonitus, Et de ce qu'Acron en ce passage dit que Lituus sonne le grelle, et Tuba le gros, mais il dit aussi tost apres, que le Lituus est crochu et pour les gens de cheval, et la Tuba estendue et droite, et pour l'infanterie. Mais ny le clairon ny la trompete ne sont en une armée de terre que pour la cavallerie, et en une armée de mer que pour les gens portez sur vaisseaux de mer longs ou ronds, lesquels on ne peut dire pleinement estre gens de pied, partant qui le voudroit rendre en Latin, Tuba gracilis, ne diroit pas mal.

clairon


CLAIRON, s. m. [Clèron; 1reè moy.] Sorte de trompette dont le son est aigu et perçant. "Le son des trompettes et des clairons. Il ne s'emploie plus qu'en Poésie.

Traductions

clairon

bugle, clarionhoorn, klaroen, signaalhoorn, klaroenblazer, trompet, bugelחצוצרה (נ), מחצצר (ז), חֲצוֹצְרָהklarionoclarín, corneetatubatrombetta (klɛʀɔ̃)
nom masculin
sorte de trompette sonner du clairon

clairon

[klɛʀɔ̃] nmbugle