classique

1. classique

adj. [ lat. classicus, de première classe ]
1. En littérature et en architecture, qui relève du courant artistique qui se manifesta en France au xviie siècle : Racine est un dramaturge classique (par opp. à romantique). Le château de Versailles est un bâtiment classique (par opp. à baroque).
2. Qui appartient à l'Antiquité grecque ou romaine : Euripide et Virgile sont des auteurs classiques.
3. Qui comporte l'enseignement de la langue et de la littérature grecques et latines : Les étudiants en lettres classiques
4. Qui ne s'écarte pas de la tradition, des usages établis : Elle s'habille de façon très classique
5. Fam. Qui ne surprend pas ; à quoi on peut s'attendre : Elle a rougi, c'est une réaction classique
6. Qui sert de référence, qui fait autorité dans un domaine : L'ouvrage de ce pédiatre est le livre de chevet classique des jeunes mères
Danse classique,
danse occidentale dont la technique très codifiée comprend cinq positions fondamentales (on dit aussi danse académique).
Musique classique,
musique des grands compositeurs occidentaux, qui répond à des normes formelles (par opp. au jazz, aux variétés).
n.m.
1. Écrivain ou artiste de l'Antiquité, ou qui s'est inspiré de l'Antiquité.
2. Auteur, ouvrage ou œuvre qui constitue une référence dans un domaine : Je connais mes classiques. Un classique du rock.
3. Musique classique : Il n'écoute que du classique.
n.
Partisan du classicisme.

2. classique

n.f.
1. Épreuve sportive consacrée par la tradition.
2. En cyclisme, grande course sur route disputée en une seule journée.

CLASSIQUE

(kla-si-k') adj.
Qui est à l'usage des classes. Les livres, les auteurs classiques. Qui appartient aux classes. Exercices classiques. Livre classique, nom donné, soit aux auteurs grecs ou latins expliqués, soit aux auteurs modernes ou aux livres admis dans les classes des lycées, des colléges, ou dans les écoles. Substantivement. Les classiques grecs, latins.
Auteur, poëte, ouvrage classique, celui qui est regardé comme un modèle.
Vous me faites grand plaisir en m'apprenant que l'Académie va rendre à la France et à l'Europe le service de publier un recueil de nos auteurs classiques, avec des notes qui fixeront la langue et le goût [VOLT., Lett. Duclos, 10 avril 1761]
Par extension, tout auteur, tout ouvrage qui fait autorité. Les ouvrages de ce jurisconsulte, de ce médecin, sont devenus classiques.
Qui appartient à l'antiquité grecque ou latine. L'antiquité classique. Les langues classiques, le grec et le latin. Par analogie.
L'algonquin est la langue classique du désert [CHATEAUB., Amér. 110]
Terre classique, la Grèce ou l'Italie antique. Fig. Terre classique des beaux-arts, pays où ils furent cultivés avec le plus de succès. La Grèce est la terre classique de la liberté.
Cette île fameuse [l'Angleterre], cet inépuisable foyer de si grands exemples, cette terre classique des amis de la liberté [MIRABEAU, Collection, t. I, p. 338]
Classique, par opposition à romantique, qui est conforme ou qui se conforme aux règles de composition et de style établies soit par les auteurs de l'antiquité grecque et latine, soit par les auteurs classiques du XVIIe siècle. Poëte classique. Poésie classique. Le genre classique, et, simplement, le classique. En termes d'arts, qui rappelle la manière antique. Pureté classique. Cet artiste suit les traditions classiques.

ÉTYMOLOGIE

  • Classe. Les grammairiens anciens appelaient écrivains ou poëtes classiques ceux qu'ils mettaient dans la première classe ; les modernes ont donné le même nom à ceux qu'on étudie dans les classes ; d'où la série des sens : qui est donné comme modèle et qui, à ce titre, appartient à l'antiquité, et enfin qui est opposé à romantique.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CLASSIQUE. Ajoutez :
    Se dit aujourd'hui, dans le commerce, d'une sorte de soie.
    Les organsins et trame filature de France ont eu quelques demandes, ainsi que les gréges classiques.... les organsins et trames classiques, titres fins, se soutiennent mieux que les sortes courantes, spécialement les trames, sur les marchés italiens [, Journ. offic. 18 mars 1872, p. 1931, 3e col.]

classique

CLASSIQUE. adj. des deux genres. Qui est en usage dans les classes. Livres classiques. Auteurs classiques. Écrivains classiques. Par extension, Librairie classique, Librairie qui vend des livres classiques.

Il se dit spécialement des Auteurs qui sont devenus des modèles dans une langue quelconque. Platon, Aristote, Homère, Démosthène, Cicéron, Virgile, Tite-Live, etc., sont des auteurs classiques. Les auteurs, les écrivains classiques français, anglais, etc. On l'emploie aussi comme nom. Les classiques français, anglais, etc. Recueil des classiques.

Ouvrage classique, Ouvrage que les hommes de goût regardent comme un modèle.

Il se dit aussi, par opposition à Romantique, des Écrivains qui suivaient les règles de composition et de style établies par les auteurs classiques. Il s'est dit également des Ouvrages de ces écrivains. Auteur, écrivain, poète classique. Poésie classique. Poème classique. Le genre classique. On dit aussi, comme nom, Les classiques et les romantiques, Les partisans du genre classique et ceux du genre romantique.

Il se dit, par extension, des Auteurs, des ouvrages qui font autorité en quelque matière. L'ouvrage de ce jurisconsulte, de ce médecin est devenu classique.

Il se dit encore de Ce qui a rapport à l'Antiquité grecque et latine. Les langues classiques, Le grec et le latin. Les études classiques.

Il se dit également, dans les Arts d'imitation, de Ce qui rappelle la manière antique, ou de Ce qui est conforme à l'enseignement de l'école. Les productions de cet artiste ont le mérite de l'originalité, unie à toute la pureté classique. Les traditions classiques. La musique classique.

Terre classique, sol classique, Pays qui fut habité dans les temps anciens par quelqu'un des peuples célèbres dont la littérature et les arts ont servi de modèles. On dit, par extension, La terre classique des beaux arts, Le pays où les beaux arts sont ou furent cultivés avec le plus de succès; et, figurément, La terre classique de la liberté.

classique


CLASSIQUE, adj. [Klacike.] Il ne se dit qu'avec Auteur. On apèle Auteurs Classiques, les Auteurs anciens, généralement aprouvés, et qui font autorité dans une certaine matière, comme Homère, Demosthène, Platon, Aristote, Virgile, Cicéron, Tite-Live, etc. — L'Ab. des Fontaines done à ce mot un aûtre sens, qui n'est pas autorisé par l'usage. "Ce que je pardone moins à l'Auteur... c'est de citer des vers classiques (c. à. d. des vers de Collège) qui doivent mourir dans les lieux où ils sont faits.

Synonymes et Contraires
Traductions

classique

(klasik)
adjectif
1. conforme à la norme, aux habitudes une tenue classique
2. musique des grands compositeurs
3. type de danse
4. enseigné en classe un auteur classique
5. relatif à la littérature et à l'art du XVIIesiècle la période classique

classique

klassisch, Klassikclassic, classical, formalklassiek, klassikaal, gebruikelijk, klassiek schrijver/kunstenaar, klassiek werk, klassieke muziek, traditioneel, oud, klassiekerקלאסי (ת), קלסיקון (ז)klassiekclàssicklasický, klasika, typickýklassisk, klassikerklasikaclásicoklassisk, klassikerκλασικός, δόκιμος, κλασικόclassicoتَقْلِيديّ, كَلاسِيكيّklassikko, klassinenklasičan, klasik一流の芸術作品, 伝統的な, 典型的な고전, 고전적인, 전형적인klassiker, klassiskklasyczny, klasykclássicoклассика, классическийงานประพันธ์หรืองานศิลปะชั้นยอด, ตามแบบแผนดั้งเดิม, ยอดเยี่ยมklasikcổ điển, kinh điển, tác phẩm kinh điển古典的, 杰作, 经典的經典
nom masculin
œuvre ou auteur étudié en classe étudier les classiques

classique

[klasik]
adj
(par opposition à moderne)classical
de la musique classique → classical music
études classiques → classical studies, classics
(par opposition à dernière mode, high-tech) [style vestimentaire] → classic; [armements] → conventional
(= habituel) → standard, classic
c'est le coup classique → it's the usual story
nm
(= oeuvre, film) → classic
(auteur)classical author