clayonner

(Mot repris de clayonnerai)

CLAYONNER

(klè-io-né) v. a.
Garnir d'un clayonnage.
De forts pieux de dix à douze pieds de hauteur, qu'il enfonça à moitié dans la voie, et dont il clayonna les intervalles avec des fascines ou branchages, afin d'en former de solides palissades capables de résister à l'effort des flots [, Journ. offic. 12 sept. 1876, p. 6918, 2e col.]

ÉTYMOLOGIE

  • Clayon.

clayonner

CLAYONNER. v. tr. Garnir de clayonnages.