clef


Recherches associées à clef: clef ou clé

clef

[ kle] n.f.clé.

clef

CLEF. (L'F ne se prononce pas. Quelques- uns écrivent CLÉ.) n. f. Instrument, fait ordinairement de fer ou d'acier, qui sert à ouvrir et à fermer une serrure. Petite clef. Grosse clef. Clef forée. La clef d'une porte, d'une armoire, d'une malle. Fausser une clef. Forcer une clef. Une porte, un coffre, une armoire qui ferme à clef. Un trousseau de clefs. Mettre sous clef. Donner un tour de clef.

Fausse clef, Clef fabriquée furtivement pour en faire un mauvais usage. Il pénétra dans la chambre et ouvrit les armoires avec de fausses clefs.

Fig. et fam., Mettre la clef sous la porte, Quitter furtivement sa maison, parce qu'on a fait de mauvaises affaires.

Prov. et fig., Avoir la clef des champs, Avoir la liberté d'aller où l'on veut. On dit de même Donner la clef des champs, Metter en liberté. On a donné la clef des champs à ces écoliers, à ces oiseaux. On dit également Prendre la clef des champs, S'en aller, s'enfuir.

Fig., Les clefs de saint Pierre, L'autorité du Saint-Siège. Le pouvoir des clefs, La puissance de lier et de délier.

Il se dit aussi figurément de Certaines places fortes de la frontière, des endroits dont la possession procure une entrée facile dans le pays. Calais est une des clefs de la France. Les Thermopyles étaient la clef de la Grèce. Ce passage était la clef de la position.

Il se dit encore d'une Science qui prépare à l'étude d'une autre, qui y sert d'introduction. L'arithmétique et la géométrie sont la clef des sciences mathématiques. L'étude des langues est la clef des sciences.

En parlant de certains ouvrages où les noms sont déguisés, ou sont écrits d'une manière énigmatique, il se dit figurément de l'Explication des noms supposés et des termes obscurs. Avoir la clef d'un roman, d'une satire. Livre à clef, Livre qui sous une trame et des noms fictifs met en scène des personnages vivants ou qui ont vécu et des événements réels.

La clef d'un ouvrage, la clef d'un système, Ce qui est nécessaire pour l'intelligence d'un ouvrage, d'un système. On dit dans le même sens La clef d'une affaire, etc., Ce qui met à même d'en pénétrer le secret, de la bien connaître.

Clef du chiffre, L'alphabet dont on est convenu et qui sert à chiffrer ou à déchiffrer les dépêches secrètes. Il s'était procuré la clef du chiffre.

Il signifie, en termes de Musique, un Caractère qui se met au commencement d'une portée, sur une des cinq lignes, pour indiquer le nom de la note qui se place sur cette ligne et, par suite, le nom des autres notes. Il y a plusieurs clefs dans la musique : la clef de sol, la clef d'ut et la clef de fa.

Il se dit encore généralement, en termes d'Arts, de Ce qui sert à ouvrir et à fermer, à tendre et à détendre certaines choses; à monter ou à démonter, à serrer, à maintenir certains assemblages, etc. La clef d'un robinet, La pièce mobile d'un robinet qui, selon la position qu'on lui donne, retient ou laisse échapper ce que renferme le récipient auquel le robinet est adapté. La clef d'un poêle, Sorte de petite bascule placée dans le tuyau à une certaine hauteur et qu'on peut tourner à volonté pour maintenir, modérer ou activer le tirage de ce poêle et par suite en régler la chaleur. Les clefs d'un instrument à vent, Les pièces mobiles au moyen desquelles le musicien ferme et ouvre à son gré les trous de l'instrument. Cette clarinette, cette flûte a tant de clefs. Trompette à clefs. Clef d'épinette, de clavecin, de piano, de harpe, Instrument qui sert à tourner les chevilles d'une épinette, d'un clavecin, d'un piano, d'une harpe, pour tendre ou pour relâcher les cordes. Clef de pressoir, Vis qui sert à serrer ou à lâcher un pressoir. Clef anglaise, Instrument à mâchoires mobiles qui sert à serrer ou à desserrer les écrous. Clef universelle, Instrument analogue au précédent mais dont les mâchoires peuvent s'adapter aux écrous de toutes les tailles. En termes de Chirurgie, Clef de dentiste, Instrument qui sert à arracher les dents. En termes d'Architecture, Clef de voûte, La pierre du milieu qui ferme la voûte.

Fig., C'est la clef de la voûte, c'est la clef de voûte, C'est le point ou la partie principale d'une affaire, celle à laquelle les autres se rattachent.

clef

Clef, f. Vient du Latin Clauis et signifie le mesmes.

Qui porte la clef, Clauiger.

J'ay retiré la clef, Clauem abduxi.

Estre sous la clef et enfermé, Sub claui esse, Occludi.

La clef du Royaume, Claustrum regni.

Une clef in aedificiis, Fibula, et Confibula, qua arbores torcularis comprimuntur si dehiscant, B.

La clef ou piece du milieu, en quoy s'assemblent toutes les courbes d'une voulte, Tholus.

Mettre les clefs sur la fosse, est renoncer par la vefve à la communauté des biens subjects à icelle, qui selon les coustumes de certains pays luy est acquise. Cela se feit par ladite vefve mettant les clefs sur la fosse d'iceluy si tost qu'elle est comblée, et declarant qu'elle se deporte de tout droict de communauté, et en prend acte de notaire, et à ceste fin appelle presens tesmoings. Ceste ceremonie faisoient communement jadis les douairieres, quand ayans l'immensité des debtes passifs de leurs maris à suspecte, s'en vouloient rendre franches et inactionables. Les douairieres des hautes et grandes maisons ne le faisoient pas sur la fosse ou cave, ains sur la representation, disant Enguerrand de Monstrelet au l. 1. ch. 18. que Marguerite douairiere de Bourgongne, estant la representation de Philippe le Bon, Duc de Bourgongne son mari en sa chappelle d'Arras, elle renonça aux biens meubles d'iceluy, en mettant ses ceinture, bourse et clefs, sur ladite representation, et de ce demandant instrument à un notaire publique qui là estoit present, et ce pour la doubte de l'excessifveté des debtes faites par son dit mari.

clef


CLEF, s. f. [Pron. Klé, même devant une voyelle.] 1°. Instrument de fer ou d'acier, pour ouvrir et fermer une serrûre. = 2°. Clef de voûte, la pierre du milieu, qui ferme la voûte. = 3°. Clef de lit, l'instrument avec lequel on tourne les vis, pour monter ou démonter le bois de lit. = 4°. Clef d'épinette, de clavecin. Instrument avec lequel on tourne les chevilles, pour tendre ou relâcher les cordes. = Clef d'un pressoir, la vis qui sert à serrer et à relâcher. = 5°. En terme de Musique, certaine marque mise au comencement d'un air, pour faire conaître l'intonation des notes par raport à leur position. = 6°. À~ l'égard de certains ouvrages, dont les noms sont déguisés, ou qui sont écrits d'une manière énigmatique, c'est l' explication des noms suposés, ou des termes obscurs. "On fit autrefois beaucoup de clefs diférentes des Caractères de la Bruyère. — Dans ce sens, on apèle clef d'un chifre, l'alphabet, dont est convenu, et qui sert à chifrer et à déchifrer les dépêches.
   7°. Clef s'emploie, au figuré, en plusieurs sens. Il se dit de certaines places fortes de la frontière d'un État. Calais est une des clefs de la France; de ce qui done une grande ouverture pour les Sciences: La Grammaire est la clef des Sciences, la Logique, de la Philosophie; de ce qui est nécessaire pour avoir l'intelligence d'un ouvrage, d'un systême. "C'est-là la clef de tel traité, de tel systême. = On apèle clef de meute, un chien qui relève les défauts des autres chiens de la meute, acoutumés à le suivre. On le dit, figurément, de ceux qui, dans les compagnies, entraînent ordinairement les aûtres.
   CLEFS, au pl. (st. fig.) L'autorité de l'Église, "la Puissance des Clefs; les Clefs du Paradis, du Royaume des Cieux: le pouvoir de lier et de délier.
   8°. En st. prov., avoir, ou donner la clef des champs, c'est être, ou mettre quelqu'un en liberté d' aler où l'on veut, où il veut. On le dit même des animaux.
   À~ CLEF, adv. Avec la clef. Fermé à clef.
   SOUS LA CLEF, adv. Dans un endroit fermé à clef. "Cela est sous la clef.

Synonymes et Contraires

clef

nom féminin clef
Ce qui permet de comprendre.