cloué, ée

CLOUÉ, ÉE

(klou-é, ée) part. passé.
Fixé avec des clous.
Et que vous m'allez faire un second Ixion, Cloué là-bas sur sa roue, Pour avoir trop permis à son affection [MALH., V, 8]
Par extension. Ce cavalier est cloué sur son cheval, il s'y tient très solidement. Fig. Cloué à son bureau, y travaillant avec une extrême assiduité.
Tous les jours, malgré moi, cloué sur un ouvrage [BOILEAU, Sat. II]
Je l'ai vu cloué tout le jour sur sa chaise [J. J. ROUSS., Ém. III]
Terme de blason. Garni de clous d'un émail spécial.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CLOUÉ. Ajoutez :
    S. m. Le cloué, genre de chaussure clouée au lieu d'être cousue.
    L'industrie parisienne de la cordonnerie, si supérieure pour la chaussure d'enfants, pour la chaussure de luxe et pour un certain genre qu'on appelle le cloué [, Journ'. offic. 17 mai 1876, p. 3347]