clouer

(Mot repris de clouons)

clouer

v.t.
1. Fixer avec des clous : Clouer des planches pour faire une caisse.
2. Fam. Contraindre à l'immobilité : La pneumonie l'a cloué au lit plus d'un mois.
Clouer le bec à qqn,
Fam. le laisser sans voix : Cette repartie lui a cloué le bec.

clouer


Participe passé: cloué
Gérondif: clouant

Indicatif présent
je cloue
tu cloues
il/elle cloue
nous clouons
vous clouez
ils/elles clouent
Passé simple
je clouai
tu clouas
il/elle cloua
nous clouâmes
vous clouâtes
ils/elles clouèrent
Imparfait
je clouais
tu clouais
il/elle clouait
nous clouions
vous clouiez
ils/elles clouaient
Futur
je clouerai
tu cloueras
il/elle clouera
nous clouerons
vous clouerez
ils/elles cloueront
Conditionnel présent
je clouerais
tu clouerais
il/elle clouerait
nous clouerions
vous cloueriez
ils/elles cloueraient
Subjonctif imparfait
je clouasse
tu clouasses
il/elle clouât
nous clouassions
vous clouassiez
ils/elles clouassent
Subjonctif présent
je cloue
tu cloues
il/elle cloue
nous clouions
vous clouiez
ils/elles clouent
Impératif
cloue (tu)
clouons (nous)
clouez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais cloué
tu avais cloué
il/elle avait cloué
nous avions cloué
vous aviez cloué
ils/elles avaient cloué
Futur antérieur
j'aurai cloué
tu auras cloué
il/elle aura cloué
nous aurons cloué
vous aurez cloué
ils/elles auront cloué
Passé composé
j'ai cloué
tu as cloué
il/elle a cloué
nous avons cloué
vous avez cloué
ils/elles ont cloué
Conditionnel passé
j'aurais cloué
tu aurais cloué
il/elle aurait cloué
nous aurions cloué
vous auriez cloué
ils/elles auraient cloué
Passé antérieur
j'eus cloué
tu eus cloué
il/elle eut cloué
nous eûmes cloué
vous eûtes cloué
ils/elles eurent cloué
Subjonctif passé
j'aie cloué
tu aies cloué
il/elle ait cloué
nous ayons cloué
vous ayez cloué
ils/elles aient cloué
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse cloué
tu eusses cloué
il/elle eût cloué
nous eussions cloué
vous eussiez cloué
ils/elles eussent cloué

CLOUER

(klou-é) v. a.
Fixer avec des clous. Clouer des lattes, des planches. Par extension. Le trait perça son bouclier et le lui cloua sur la poitrine.
Il dit, et son épée, enfonçant la cuirasse, Le traverse et le cloue à cet infâme bois [un gibet qui était derrière] [MASSON, Helvét. III]
Enfermer avec des clous.
À sa mort on le cloue dans une bière [J. J. ROUSS., Ém. I]
En termes de mer, clouer son pavillon, le fixer au mât du navire, de manière qu'il ne peut plus être amené : ce qui indique la détermination d'un équipage de ne pas se rendre.
Fig. Fixer. Il saisit son adversaire et le cloua contre la muraille. Une maladie cruelle me cloue dans mon lit.
Sans clouer de l'esprit à ses moindres propos [MOL., F. sav. I, 3]
À moins que d'être cloué à Paris, rien n'eût pu m'empêcher d'aller aujourd'hui à Poissy [VOIT., Lett. 104]
Nous sommes cloués par la destinée chacun chez nous [VOLT., Lettres, Mme de Champbonin, 17 nov. 1764]
Regrettez la torpeur qui vous cloue à la terre [A. DE MUSSET, Poésies nouv. Souvenir.]
Se clouer, v. réfl. S'arrêter, se fixer. Ses pieds se clouèrent sur le carreau.
D'Hacqueville veut qu'il ne se cloue point à Saint-Michel [qu'il n'y reste pas toujours] [SÉV., 197]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Ah ! sire Dieu, fait-ele, qui te laissas cloer.... [, Berte, XLIII]
    Seles fustines [de bois] clouées seur les auves derriere de clous d'estain sanz nul clou doré [, Liv. des mét. 211]
    C'est cil qui nasqui sans pechié ; C'est cil qui soufri atachié Son cors en la crois et cloé [RUTEB., II, 142]
    Trop pou fu de tiex hommes, ne de si bien doez, Puisque Dieu fu por nous en sainte croix cloez [J. DE MEUNG, Test. 104]
  • XVIe s.
    M. d'Orleans est cloué sur son livre et dit qu'il veut être saige [MARG., Lett. XXX]
    Il sembloit que ce fust une seule masse de toute la multitude, et un seul corps cloué ensemble [AMYOT, Pyrrhus, 76]

ÉTYMOLOGIE

  • Clou ; wallon, clawer ; rouchi, claure ; espagn. clavar ; ital. chiovare.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CLOUER.
    Fig. Ajoutez :
    Je me porte très bien ; je ne sais que souhaiter de mieux, sinon de clouer ce bienheureux état [SÉV., Lett. 4 sept. 1677]

clouer

CLOUER. v. tr. Fixer avec des clous. Clouer des pentures de portes, de fenêtres. Clouer des planches, des lattes, des ardoises. Clouer une caisse.

Fig. et fam., Clouer la bouche, Réduire quelqu'un au silence.

Il signifie quelquefois par extension Fixer d'une manière quelconque un objet contre un autre, sur un autre. Il le saisit à la gorge et d'un coup d'épée le cloua, le tint cloué contre la muraille.

Il signifie aussi figurément Assujettir quelqu'un, le fixer dans une résidence, un état, une position. Son emploi le cloue à Paris. Une maladie cruelle me cloue dans mon lit. Cet homme ne s'en ira pas, il est cloué sur sa chaise. Il est cloué sur son ouvrage, sur ses livres. Il est toujours cloué à son bureau.

Ce cavalier est cloué sur son cheval, Il s'y tient ferme, il ne quitte point la selle, quelque violents que soient les mouvements de son cheval.

clouer

Clouer quelque chose, Clauo aliquid figere.

Clouer contre une croix, Crucifigere.

clouer


CLOUER, CLOUTER, v. a. Il ne faut pas confondre ces deux verbes. Le 1er signifie atacher avec des clous, et le 2d, garnir de clous. — Clouer des lates, des images contre une murâille; clouer une caisse. — Clouter un étui, une boite de montre, etc.
   CLOUER s'emploie au figuré, ordinairement au mode passif. Il ne bouge de ce lieu, il y est cloué; il est cloué à son bureau, il est fort assidu à son travail. "Tous les jours, malgré moi, je suis cloué sur mon ouvrage, Boil. "À~ moins que d'être cloué à Paris, rien ne peut m'empêcher d'aller à Poissi. Voit.

Synonymes et Contraires

clouer

verbe clouer
Réduire quelqu'un à l'immobilité.
Traductions

clouer

nagelnnail, rivet, tacknagelen, spijkeren, vastspijkeren, aan de grond nagelen, vastnagelen, vastpennen, verlammenמסמר (פיעל), סמרר (פיעל), תקע (פ'), תָּקַע, מִסְמֵרnajliclavar, clavetearclavarmemakucravar, pregarspikaκαρφώνωinchiodarepřibíjenísømning못박는 (klue)
verbe transitif
1. fixer avec un clou clouer des planches
2. figuré rendre immobile clouer qqn au sol

clouer

[klue] vt
(pour fixer) → to nail
clouer qch sur [+ porte] → to nail sth to
(fig) clouer qn contre → to pin sb against
clouer qn contre le mur → to pin sb against the wall
clouer au sol [+ personne] → to pin to the ground; [+ avion] → to ground
cloué au lit → confined to bed
des milliers de personnes clouées au lit par la grippe tous les ans → thousands of people who are confined to bed by flu every year