coadjuteur

(Mot repris de coadjuteurs)

COADJUTEUR

(ko-a-dju-teur) s. m.
Ecclésiastique nommé pour aider un évêque ou un archevêque dans les fonctions épiscopales et pour lui succéder, le siége venant à vaquer. Dans un couvent, religieux adjoint à d'autres pour les assister dans leurs fonctions. Dans l'ordre des jésuites, coadjuteur temporel, simple frère jésuite ; coadjuteur spirituel, jésuite qui fait en public les trois vœux de religion, mais qui ne fait pas le quatrième, qui est d'aller en mission où il plaira au pape.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Puisqu'il sunt as prelaz per et coadjutors, Des princes et du pueple pere et executors [J. DE MEUNG, Test. 829]
  • XIVe s.
    Les monarques font aucuns leurs coadjuteurs [ORESME, Thèse de MEUNIER.]
    Les bras de la contesse li anges sostenoit ; Mas ele ne veoit [voyait] tel coadjuteur pas [, Girart de Ross. v. 5171]
    Chascuns scet que saint Paul fut telx persecuteur, Que de trestout mal faire fut droit coadjuteur [, ib. v. 5891]
  • XVe s.
    Tels ribaudailles n'eussent osé entreprendre d'avoir occis un tel homme, si ils n'eussent eu des coadjuteurs et souteneurs en leur emprise [FROISS., II, II, 54]
    Et pour ce luy feut baillé en aide et confort son fils aisné et un chevalier, qui feurent ordonnés comme coadjuteurs du dit seigneur [JUVÉN. DES URSINS, Charles VI, 1414]
    Ordonnons que tous nos notaires, tabellions et coadjuteurs de nostre cour soient francs de notre scel et registre [, Estats des officiers des ducs de Bourgogne, p. 303, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Latin coadjuvare, aider en commun, de co.... préfixe, et adjuvare, aider (voy. AIDER).

coadjuteur

COADJUTEUR. n. m. Celui qui est adjoint à un prélat, pour l'aider à remplir ses fonctions, et qui est ordinairement destiné à lui succéder après sa mort. Coadjuteur d'un archevêque, d'un évêque. Coadjuteur de l'archevêché, de l'évêché de... Il a été fait coadjuteur. Il faut qu'un coadjuteur soit sacré sous le titre d'un autre évêché.

Parmi les Religieux, il se dit de Certains Pères ou Frères qui ont différentes fonctions, selon la différence des ordres. Le Père coadjuteur. Le frère coadjuteur.

coadjuteur

un Coadjuteur, Optio, B.

Prens un coadjuteur, Optionem tibi sumito, B.

coadjuteur


COADJUTEUR, TRICE, s. m. et fém. COADJUTORERIE, s. f. [Pron. le d.: 5e et dern. e muet. au dern.] Celui ou celle qui est adjoint à un Prélat, ou à une Abesse, pour lui aider à faire ses fonctions, et qui est ordinairement destiné à lui succéder après sa mort. Coadjuteur d'un Archevêque, d' un Évêque, d'un Abé; Coadjutrice d' une Abesse, d'une Abaye.
   COADJUTORERIE est la charge ou dignité d'un Coadjuteur, d'une Coadjutrice.