coagulation

(Mot repris de coagulations)

coagulation

n.f.
Phénomène par lequel un liquide organique (sang, lymphe, lait) se transforme en une masse solide : Le temps de coagulation du sang.

coagulation

(cɔagylasjɔ̃)
nom féminin
substance fait de se solidifier la coagulation du sang

COAGULATION

(ko-a-gu-la-sion) s. f.
Action de faire passer une substance non cristallisable, liquide ou demi-liquide, à l'état demi-solide ou solide.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Si comme en yver est prise leur pregnacion et coagulence du fruit à venir engendré des vertus du souleil ou ventre de la terre [CHRIST. DE PISAN, Charles V, I, ch. 12]
  • XVIe s.
    Ecchymose, c'est à dire effusion de sang sous le cuir, avec coagulation dudit sang [PARÉ, VIII, 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Latin coagulatio, de coagulare, coaguler.

coagulation

COAGULATION. n. f. T. de Chimie ou de Biologie. Action de se coaguler ou Résultat de cette action. La coagulation du sang. La coagulation du lait.

coagulation


COAGULATION, s. f. COAGULER, v. act. Ce sont des termes didactiques, qui ne sont usités que parmi les Savans. [Ko-agu-lacion, en vers, ci-on; ko-agulé.] Coagulation est l'état d'une chôse coagulée, ou l'action par laquelle elle se coagule. — Coaguler, figer, câiller. La présure coagule le lait. Le venin de la vipère coagule le sang. "Le sang extravasé se coagule.

Traductions

coagulation

גיבון (ז), הקרשה (נ), התמצקות (נ), התקרשות (נ), מיצוק (ז), קרישה (נ), קרישות (נ), גִּבּוּן, קְרִישָׁה, קְרִישׁוּת, הַקְרָשָׁה, הִתְקָרְשׁוּת

coagulation

stolling

coagulation

coagulation

coagulation

coagulação