cochenille

cochenille

[ kɔʃnij] n.f. [ esp. cochinilla, cloporte ]
Insecte qui se nourrit de la sève des plantes ; teinture rouge extraite d'une espèce mexicaine de cet insecte carmin

COCHENILLE

(ko-che-ni-ll', ll mouillées, et non ko-che-ni-ye) s. f.
Insecte hémiptère, famille des gallinsectes, vivant sur le nopal et fournissant le principe colorant avec lequel on fabrique les plus belles teintures écarlates.
Le principe colorant de la cochenille. Adj. La couleur cochenille.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Couchille, graine d'escarlate, ou vermillon, couleur cramoisie [O. DE SERRES, ]
    Voy. KERMÈS.

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. cochinilla, cloporte, cochenille, proprement petite truie, diminutif de cochina, truie, cochino, cochon (voy. COCHON), ainsi dite à cause de l'assimilation de certains insectes au cochon ; ital. cocciniglia. Le français vient de l'espagnol ou de l'italien ; l'espagnol vient certainement de cochina, truie ; l'italien vient, s'il n'est pas dérivé de l'espagnol, de coccinus, écarlate.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • COCHENILLE. Ajoutez :
    ... Et ensuite cochenillés avec la petite cochenille [, Instruction générale pour la teinture, 18 mars 1671, art. 213]

cochenille

COCHENILLE. n. f. Insecte qui vit sur le nopal et dont on tire une teinture rouge écarlate.

Il désigne aussi cette Teinture elle-même. Teindre en cochenille.

cochenille


COCHENILLE, s. f. [2e et dernier e muet: mouillez les ll.] Petit insecte, qui s'atache à quelques arbres de l'Amérique. Le suc de cet insecte done la plus belle écarlate.

Traductions

cochenille

כנימת מגן (נ), תולעת שני (נ)

cochenille

coccus, cochineal

cochenille

koĉo

cochenille

cochinilla de bola