cochevis


Recherches associées à cochevis: alouette huppée

COCHEVIS

(ko-che-vi) s. m.
Un des noms vulgaires de l'alouette crêtée, dite aussi alouette de Brie, alouette des chemins, alouette cornue, grosse alouette huppée.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Mauvis, mules, chardonneraulx, Cochevis, estournaux, lynettes [EUST. DESCH., Poésies mss. f° 516, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Les linottes, cochevis, pies, corneilles, chucas .... parlent et chantent, sifflent et imitent la voix humaine [PARÉ, Animaux, 20]
    Je dirai avec Simonide que, comme tout cochevy a la houppe sur la teste, ainsy il faut que tout vray amour aye un peu de la jalousie [, Maladie d'amour, p. 143, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, coklivi ; namurois, coklouvi. Belon et après lui Ménage font venir ce mot de coq, et vis, visage : figure de coq ; étymologie très peu probable. D'après Grandgagnage, la première partie est en effet coq, et la seconde est germanique : anglo-saxon, lawerk ; hollandais, leeuwerik, alouette ; la forme primitive étant le wallon coklivi, ou namurois coklouvi, desquels le français serait une altération. Enfin Mahn, réunissant le portugais cotovía, alouette, altéré dans l'espagnol en totovía, et le français cochevis, en voit l'origine dans le celtique : bas-breton, kodioch, alouette. Il est difficile de prendre un parti entre ces opinions ; cependant celle de Grandgagnage paraît la plus plausible.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • COCHEVIS. - ÉTYM. Ajoutez : M. Sequelin, de Nîmes, voit dans cochevis une onomatopée, le cri clair et perçant de cet oiseau étant représenté par coklivi, qui en est le nom en wallon ; le cochevis se nomme à Nîmes coquillade (fém.).

cochevis

COCHEVIS. n. m. Nom vulgaire de l'alouette huppée.

cochevis

Cochevis, Espece d'alouette, Cassita, Galerita, Corydalus.

Traductions

cochevis

Lerche