cochon

1. cochon

n.m.
Mammifère domestique élevé pour sa chair porc
Cochon de lait,
jeune cochon qui tète encore.
Cochon d'Inde,
cobaye.

2. cochon, onne

adj. et n. Fam.
1. Qui est sale ; qui manque de soin dans ce qu'il fait dégoûtant
2. Qui joue des mauvais tours déloyal, malfaisant
3. Qui est égrillard, obscène paillard
Tour de cochon,
action méchante : Il m'a joué des tours de cochon mauvais tours

COCHON

(ko-chon) s. m.
Mammifère de la famille des pachydermes, qu'on engraisse pour l'alimentation. Brûler un cochon, faire passer à un feu léger un cochon tué, pour débarrasser la peau des poils.
Rien n'échappa de leur colère, Ni moinillon ni béat père ; Robes, manteaux et capuchons, Tout fut brûlé comme cochons [LA FONT., Cord.]
Cochon de lait, cochon qui tette encore, ou qu'on nourrit de lait. Cochon marron, le cochon redevenu sauvage. Avoir des yeux de cochon, avoir de très petits yeux. Camarades, amis comme cochons, gens qui sont entre eux dans un sans-gêne excessif. Nous n'avons pas gardé les cochons ensemble, ou il semble que nous ayons gardé les cochons ensemble, se dit, dans un langage très vulgaire, pour repousser une familiarité déplacée. Sale comme un cochon. Gras comme un cochon.
Chair de cochon. Manger, faire cuire du cochon. Fromage de cochon se dit dans beaucoup d'endroits pour fromage d'Italie.
Fig. et populairement, un cochon, un vilain cochon, un homme très malpropre, ou qui fait des choses sales. Un homme qui ne fait que manger et dormir. Mener une vie de cochon.
Quel est ce gros cochon qui me disait tant de mal de la pièce ? [VOLT., Cand. 22]
Toutes les gazettes disent que ce gros cochon [Moustapha] va se mettre à la tête de 300 mille hommes [ID., Lett. à Cath. 37]
Adj. Dans le langage très trivial, sale, dégoûtant. Vous n'avez jamais rien vu de si cochon.
Cochon de mer, nom vulgaire du marsouin, et, en particulier, de l'otarie cochon de mer. Cochon d'Inde, nom du cabiai, mammifère de l'ordre des rongeurs. Cochon de terre, nom sous lequel Buffon a décrit l'oryctérope du Cap. Cochon d'Amérique, cochon des bois, cochon noir, le pécari. Cochon bas, cochon de Siam. Cochon des blés, le hamster. Cochon cerf ou de Chine, le barbiroussa. Cochon cuirassé, le tatou.
Petit insecte qu'on trouve souvent dans les lentilles.
Terme de pêche. Poisson nommé aussi grondin, rouget.
Mélange de métal et de scories qui obstrue quelquefois les fourneaux. Terme d'affineur. Gonflement des cendres dans la coupelle.

PROVERBE

    Il faut mourir, petit cochon, il n'y a plus d'orge, se dit pour signifier que toutes les ressources sont épuisées.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Il a tos les cochons mandés, Qui en la vile sont et mainent [, l'Escoufle]
  • XIVe s.
    Un maigre cochon pour la gelée [, Ménagier, II, 4]
    Rost : cinq cochons.... [, ib.]
  • XVIe s.
    Le petit-laict engendre flux de ventre aux couchons, dont ils se rendent langoureux : pour laquelle cause, s'abstient-on de leur en bailler, ains est reservé pour les grands pourceaux, jeunes chiens, etc. [O. DE SERRES, 288]
    Plus de cochons [jeunes porcs] porte et nourrit une truye, plustost envieillit [ID., 333]
    Quand on vous offre le coychon, il fait bon ouvrir le sac [PALSGR., p. 594]
    Grand rumeur, petite toison, Dit celui qui tond les cochons [LEROUX DE LINCY, Prov. t. I, p. 172]
    Il ne perd point son aumosne Qui à son cochon la donne [ID., ib.]
    Manger le cochon ensemble [faire quelque machination] [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Coche 3 ; bourguig. et Berry, couchon.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • COCHON. Ajoutez : - REM. Tout le monde connaît la locution : camarades, amis comme cochons. Est-ce bien le cochon dont il s'agit ici ? M. Ch. Nisard, Parisianismes, p. 55, ne le pense pas. Il y avait dans l'ancien français un mot soçon, sochon, qui signifiait compagnon, associé, et qui vient du latin socius. De là il a été naturel de dire : amis, camarades comme soçons ou sochons. Puis, comme soçon ou sochon ne se comprenait plus, le langage populaire le transforma en un mot connu, cochon. Remarquez que chouchonner, faire ensemble, existe dans le patois normand ; chochonner, posséder, utiliser un cheval en commun, dans le patois du pays de Bray ; chochonner, réunir leurs chevaux pour cultiver leurs terres, en parlant de petits cultivateurs, dans le patois picard. Cette discussion de M. Ch. Nisard rend très vraisemblable que cochon a été pris pour sochon.

cochon

COCHON. n. m. Mammifère de l'ordre des Pachydermes. Cochon sauvage, le Sanglier. Cochon domestique, le Porc.

Il désigne spécialement un Porc châtré qu'on engraisse en vue de l'alimentation. Petit cochon. Cochon d'un an. Cochon gras. Engraisser un cochon. Tuer un cochon. Saler un cochon. Mettre un cochon au gland, à l'engrais. Garder les cochons. Gardeur de cochons. Groin de cochons. Des oreilles de cochon. Pied de cochon. Graisse de cochon.

Cochon de lait, Petit cochon qui tette encore ou qu'on ne nourrit que de lait.

Fig. et fam., Avoir des yeux, de petits yeux de cochon, Avoir de très petits yeux.

Fig., COCHON, COCHONNE signifie Celui, celle qui est malpropre, sale. C'est un cochon. Quelle cochonne! Dans ce sens il est très populaire.

Il désigne aussi Celui, celle qui se permet des actes ou des propos obscènes.

Pop., Mener une vie de cochon, Vivre dans la crapule, dans la débauche.

Pop., Tour de cochon, Coup de cochon, se dit d'un Tour vilain et bas.

Pop., Camarades, amis comme cochons, se dit de Deux personnes qui vivent dans une extrême familiarité, qui font souvent la débauche ensemble.

Pop., Il voudrait faire croire que nous avons gardé les cochons ensemble, se dit pour qualifier l'Attitude d'un inférieur ou d'un homme que l'on connaît peu et qui en use trop familièrement avec vous.

Cochon d'Inde. Voyez COBAYE.

Cochon de mer. Voyez MARSOUIN.

Fig., En termes de Métallurgie, il désigne un Mélange impur de métal et de scories qui bouche quelquefois les fourneaux où l'on fait fondre les métaux.

cochon

Un cochon, Porculus, Porcellus.

Un cochon de laict, Lacteus porcus.

Petis cochons sevrez, Nefrendes.

cochon


COCHON, s. m. COCHONÉE, s. fem. COCHONER, v. n. [3e é fer. au 2d et au 3e, lon. au 2d.] Cochon, porc, pourceau. Il y a cette diférence entre ces trois mots: 1°. Qu'on dit cochon, à tout âge, de cet animal, et qu'on ne dit pourceau, que quand il est grand. On dit, un cochon de lait, un grôs cochon; la truie a fait de petits cochons, et non pas de petits pourceaux, ni un pourceau de lait. = 2°. En parlant de la chair de cet animal, en général, on dit plus ordinairement, du porc, que du pourceau; du porc frais, de bon porc. Dans le détail, on dit plutôt cochon, groin de cochon, langues, oreilles de cochon. — Ailleurs on dit pourceau; marchand de pourceaux, acheter des pourceaux.
   On dit, figurément, en style familier et proverbial: c'est un cochon: Il est sale et mal propre. Voyez plus bâs. — Il a des yeux de cochon, de petits yeux. — Camarades comme cochons, se dit de ceux qui sont et qui vivent ensemble dans une grande familiarité; et sur-tout de ceux qui ont fait la vie, la débauche ensemble. — Et quand quelqu'un se rend trop familier, il semble, dit celui à qui cela déplaît, que nous ayons gardé les cochons ensemble. — Il mène une vie de cochon: c' est un cochon, un vilain, un grôs cochon. Il ne fait que manger, boire, dormir.
   Cochoner, se dit de la truie, quand elle fait de petits cochons. Le Dict. de Trév. le marque actif: mais puisqu'il se dit sans régime, il est donc neutre. "La truie a cochoné: elle cochonera bientôt. = Cochonée, ce qu'une truie fait de petits cochons dans une portée.

Synonymes et Contraires

cochon

adjectif cochon

cochon

nom cochon
Familier. Personne malpropre.
dégoûtant -familier: goret, porc, sagouin -littéraire: pourceau.
Traductions

cochon

(kɔʃɔ̃)
nom masculin
1. gros animal rose élever des cochons
2. viande de cochon manger des pieds de cochon
3. personne sale manger comme un cochon

cochon

(kɔʃɔ̃)

cochonne

Schwein, Saupig, swine, hog, smutty, dirtyvarken, zwijn, schuin, schunnig, smeerlap, varkensvlees, vies, viezerik, vuilחזיר (ז), פורנוגראפי (ת), חֲזִירswyn, varkخنزير, خِنْزِيرporcprasegris, svinγουρούνιporkocerdo, marrano, puercoخوکsikadisznó, sertésbabigrís, svínporco, maiale, pasticcione, porcaccione돼지maialis, porcusgris, svinświniaporcoporcсвиньяgris, svinnguruwedomuz, svinjaหมูlợn (kɔʃɔn)
adjectif
qui parle de sexe une histoire cochonne

cochon

[kɔʃɔ̃, ɔn]
nmpig
nm/f (péjoratif)
(sale)pig
(lubrique) un vieux cochon → a dirty old man
c'est une belle cochonne → she's a slut
adj [histoire, film] → dirty, smutty
cochon de lait nm (CUISINE)sucking pig
cochon d'Inde nmguinea-pig