coction


Recherches associées à coction: concoction, decoction

COCTION

(ko-ksion) s. f.
Terme didactique équivalant à cuisson du langage vulgaire. La coction des aliments.
Terme de physiologie. Digestion des aliments dans l'estomac.
La coction, comment se ferait-elle dans l'estomac ? [DESC., Méth. 5, 8]
Les aliments, changés par une prompte coction, se confondent tous en une liqueur douce [FÉN., Exist. 35]
Terme de pathologie. La coction des humeurs, changement des humeurs qui les rend plus épaisses, moins âcres, et propres à être expulsées.
La coction des minéraux, le dernier degré de leur formation dans la terre, selon l'ancienne physique.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La faculté retentrice sert grandement à la vertu coctrice : car la chaleur naturelle ne peut faire coction, si l'aliment n'est.... [PARÉ, Introd. 8]

ÉTYMOLOGIE

  • Le latin coctio, de coquere, cuire (voy. CUISSON).

coction

COCTION. n. f. T. didactique. Action soutenue de la chaleur sur les matières animales ou végétales ou Résultat de cette action.

En termes de Physiologie, il se dit de la Digestion des aliments dans l'estomac. Quand l'estomac est faible, la coction ne se fait pas bien.

coction


COCTION, s. f. [Kok-cion.] 1°. Action de faire cuire dans de l'eau bouillante, ou dans une aûtre liqueur. = 2°. Il se dit plus ordinairement de la digestion des alimens dans l'estomac; des humeurs et des métaux. — Ce mot n'est usité que parmi les Savans: on ne s'en sert point dans le discours ordinaire: on dit, cuisson.