code

code

n.m. [ lat. codex, recueil, livre ]
1. Ensemble de lois et de règlements ; recueil qui les contient : Le Code pénal. Le Code du commerce.
2. Ensemble des règles qu'il est convenu de respecter : Le code de l'honneur.
3. Système de signes ou de symboles qui permet de transcrire un message en un autre langage, de transmettre ou de représenter des informations : Déchiffrer un code secret. Code informatique qui permet à l'ordinateur de traiter les données
4. Ensemble des caractéristiques propres à une marque, à un domaine donnés, etc. : Les codes d'une maison de couture.
5. Combinaison de chiffres et de lettres qui, composée sur un clavier électronique, autorise un accès : Le code d'une carte bancaire.
Code de la route,
ensemble des règlements qui régissent la circulation routière.
Code génétique,
ensemble des combinaisons grâce auxquelles l'information inscrite dans la molécule d'A.D.N. qui constitue le gène est transformée en A.R.N. puis traduite en protéines.
Code postal,
dans une adresse postale, ensemble de chiffres associé au nom d'une localité, qui permet le tri automatique du courrier.
Code vestimentaire,
manière dont il convient de s'habiller dans une circonstance donnée, un milieu professionnel, etc. : Respecter le code vestimentaire d'une entreprise.

codes

n.m. pl.
Sur un véhicule, feux que le conducteur doit allumer à la place des feux de route, lorsqu'il croise un autre véhicule.

CODE

(ko-d') s. m.
Recueil des lois, des constitutions, des rescrits des empereurs romains. Code Théodosien, code promulgué par Théodose le Jeune en 438 et contenant les constitutions des empereurs chrétiens depuis l'an 312 de J. C. c'est-à-dire la 7e année du règne de Constantin. Code Justinien, ou, absolument, le code, recueil fait par ordre de cet empereur, et partie du droit romain.
Nom donné par les jurisconsultes à des ordonnances ou à des recueils d'ordonnances des rois de France. Code Michau, ordonnance de 1629, rédigée par Michel Marillac. Code Louis, ensemble des ordonnances de Louis XIV. Le code noir, édit de 1685, concernant le régime, la police et le commerce des nègres dans les colonies françaises.
Dans le langage moderne, l'ensemble des dispositions légales relatives à une matière spéciale ou réunies par le législateur. Code marchand, ordonnance de la marine de 1681. Code pénal, Paris, 1765. Code rural, par Boucher d'Argis, Paris, 1774. Code civil ou commentaire sur l'ordonnance d'avril 1667, par Serpillon, Paris, 1776. Code Frédéric. Code Napoléon.
Fig. Ce qui règle dans la morale, dans les lettres, dans le goût, etc.
Ces maximes, je l'avoue, doivent être le code du genre humain [VOLT., Dial. XV, 2e entretien.]
D'un canton qui l'adore il est souvent l'arbitre, Le bon sens est son code, et l'équité son titre [ST-LAMBERT, Saisons, hiver.]
Mes principes n'étonneront point ceux qui ont étudié les titres des nations dans le code non écrit du droit universel [MIRABEAU, Collection, t. I, p. 17]
Genève.... Aura cru que le code inspiré par Dieu même, Toujours cité dans Rome et si mal pratiqué, Peut-être aussi dans Rome était mal expliqué [M. J. CHÉNIER, Charles IX, III, 2]
Ainsi que mes écrits, enfants de ma jeunesse. Soient un code d'amour, de plaisir, de tendresse [A. CHÉN., 146]
[Le roi d'Ivetot] .... Modèle des potentats, Prit le plaisir pour code [BÉRANG., Yvetot.]
Terme de pharmacie. Voy. CODEX.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    J'aime mieux y [au cabaret] perdre un procez Que devant tant de gosiers secs Qui ne respirent que le code [J. LEHOUX, 14]

ÉTYMOLOGIE

  • Codex, code, proprement tablette à écrire, de codex ou caudex, assemblage de planches, des planchettes ayant servi à écrire.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CODE. Ajoutez :
    Code de signaux, ensemble de signaux à la mer convenus entre les nations maritimes.
    Que le Brésil avait adhéré aux propositions du gouvernement impérial pour l'adoption d'un code de signaux maritimes international [, Monit. univ. 22 juill. 1868, p. 1092, 1re col.]

code

CODE. n. m. Compilation des lois, constitutions, rescrits, etc., faite par ordre de certains empereurs romains. Le code théodosien ou de Théodose. Le code de Justinien, ou absolument Le Code. Dans tel titre du Code. Le Code et le Digeste.

Il s'est dit aussi de Plusieurs recueils des ordonnances de nos rois, et même de quelques- unes de ces ordonnances. Le code Louis. Le code de la marine. Le code noir.

Il se dit maintenant de Tout corps de lois qui renferme un système complet de législation sur certaine matière. Notre jurisprudence actuelle est fondée sur six codes principaux : le code civil, le code de procédure civile, le code de commerce, le code d'instruction criminelle, le code pénal et le code forestier. Code rural. Code militaire. Code de la route.

On dit, par abréviation, C'est dans le code.

Il se dit quelquefois au figuré d'un Ouvrage qui contient un recueil de préceptes, un corps de doctrine sur une matière quelconque. Cet excellent livre est un véritable code de morale.

Fig., Le code de la morale, de l'honneur, etc., Les lois, les préceptes de la morale, de l'honneur, etc.

code


CODE, s. m. Recueil des Lois, des Constitutions, des Rescrits des Empereurs Romains. C'est ce qu'on apèle le Code, absolument et sans addition. — Par imitation, on a dit, le Code Théodosien, ou de Théodose, et en France, le Code Henri, le Code Louis, le Code Civil, le Code Criminel: le Code Noir, le Code des Curés, etc. Ce mot vient du latin codex, livre.

Traductions

code

code, cipherמפתח (ז), צופן (ז), קובץ התקנות (ז), קוד (ז), צֹפֶן, קוֹדcode, geheimschrift, regels, verzameling voorschriften, wetboek, wettelijke bepalingen [juridisch]κωδικός, κώδικαςcódigoкодовый, кодексcodiceقَانُونzákoníkkodeKodekoodikodeks暗号부호kodekodcódigokodรหัสprensip代码код代碼 (kɔd)
nom masculin
1. droit ensemble de lois, de règles le code pénal le code de la route
examen écrit qui permet d'obtenir son permis deconduire
2. ensemble de signes un code confidentiel le code d'une carte bancaire Composez votre code.
chiffre qui indique le département, sur lecourrier
3. automobile phares utilisés quand des véhicules se croisent

code

[kɔd] nm
(= langage secret) → code; [digicode] → code; [carte à puce] → PIN number
(= recueil de lois ou règles) → code
(AUTOMOBILES) se mettre en code, se mettre en codes → to dip one's lights (Grande-Bretagne), to dim one's lights (USA)
code barre code barres, code à barres nmbar code
code civil nmcivil codecommon law
code confidentiel nm [carte à puce] → PIN number
code de bonne conduite nmcode of conduct
code de caractère nm (INFORMATIQUE)character code
code de la route nmhighway code
code de procédure pénale nmcode of criminal procedure
code guichet nmsort code