coffrer

coffrer

v.t.
1. Poser un coffrage.
2. Fam. Mettre en prison emprisonner, incarcérer

coffrer

(kɔfʀe)
verbe transitif
mettre en prison coffrer des bandits

coffrer


Participe passé: coffré
Gérondif: coffrant

Indicatif présent
je coffre
tu coffres
il/elle coffre
nous coffrons
vous coffrez
ils/elles coffrent
Passé simple
je coffrai
tu coffras
il/elle coffra
nous coffrâmes
vous coffrâtes
ils/elles coffrèrent
Imparfait
je coffrais
tu coffrais
il/elle coffrait
nous coffrions
vous coffriez
ils/elles coffraient
Futur
je coffrerai
tu coffreras
il/elle coffrera
nous coffrerons
vous coffrerez
ils/elles coffreront
Conditionnel présent
je coffrerais
tu coffrerais
il/elle coffrerait
nous coffrerions
vous coffreriez
ils/elles coffreraient
Subjonctif imparfait
je coffrasse
tu coffrasses
il/elle coffrât
nous coffrassions
vous coffrassiez
ils/elles coffrassent
Subjonctif présent
je coffre
tu coffres
il/elle coffre
nous coffrions
vous coffriez
ils/elles coffrent
Impératif
coffre (tu)
coffrons (nous)
coffrez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais coffré
tu avais coffré
il/elle avait coffré
nous avions coffré
vous aviez coffré
ils/elles avaient coffré
Futur antérieur
j'aurai coffré
tu auras coffré
il/elle aura coffré
nous aurons coffré
vous aurez coffré
ils/elles auront coffré
Passé composé
j'ai coffré
tu as coffré
il/elle a coffré
nous avons coffré
vous avez coffré
ils/elles ont coffré
Conditionnel passé
j'aurais coffré
tu aurais coffré
il/elle aurait coffré
nous aurions coffré
vous auriez coffré
ils/elles auraient coffré
Passé antérieur
j'eus coffré
tu eus coffré
il/elle eut coffré
nous eûmes coffré
vous eûtes coffré
ils/elles eurent coffré
Subjonctif passé
j'aie coffré
tu aies coffré
il/elle ait coffré
nous ayons coffré
vous ayez coffré
ils/elles aient coffré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse coffré
tu eusses coffré
il/elle eût coffré
nous eussions coffré
vous eussiez coffré
ils/elles eussent coffré

COFFRER

(ko-fré) v. a.
Terme familier. Emprisonner.
Savez-vous bien que je suis las de venir sans trouver votre maître ? S'il ne me paye aujourd'hui, je le ferai coffrer demain [REGNARD, le Retour imprévu, 12]
Je voudrais que cela [cette aventure de passe-port] vous dégoûtât d'un pays où l'on coffre les gens pour si peu de chose [P. L. COUR., Lett. II, 79]
Ma foi, sire, on ne veut plus faire crédit à Votre Majesté ni à moi non plus ; et nous pourrions bien être coffrés cette nuit vous et moi [VOLT., Cand. 26]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il y avoit à la marge de la tapisserie une grosse gibeciere qui acouchoit d'un estui de bonnet, cest estui d'une malle coffrée [faite en coffre], etc. [D'AUB., Foen. IV, 20]

ÉTYMOLOGIE

  • Coffre.

coffrer

COFFRER. v. tr. Emprisonner. Il fit coffrer son voleur. Il a été coffré ce matin. Il est familier.

coffrer

Coffrer aucun en prison.

Synonymes et Contraires

coffrer

verbe coffrer
Traductions

coffrer

[kɔfʀe] vt → to put inside >, to lock up