coffrer

(Mot repris de coffrions)

coffrer

v.t.
1. Poser un coffrage.
2. Fam. Mettre en prison emprisonner, incarcérer

coffrer

(kɔfʀe)
verbe transitif
mettre en prison coffrer des bandits

coffrer


Participe passé: coffré
Gérondif: coffrant

Indicatif présent
je coffre
tu coffres
il/elle coffre
nous coffrons
vous coffrez
ils/elles coffrent
Passé simple
je coffrai
tu coffras
il/elle coffra
nous coffrâmes
vous coffrâtes
ils/elles coffrèrent
Imparfait
je coffrais
tu coffrais
il/elle coffrait
nous coffrions
vous coffriez
ils/elles coffraient
Futur
je coffrerai
tu coffreras
il/elle coffrera
nous coffrerons
vous coffrerez
ils/elles coffreront
Conditionnel présent
je coffrerais
tu coffrerais
il/elle coffrerait
nous coffrerions
vous coffreriez
ils/elles coffreraient
Subjonctif imparfait
je coffrasse
tu coffrasses
il/elle coffrât
nous coffrassions
vous coffrassiez
ils/elles coffrassent
Subjonctif présent
je coffre
tu coffres
il/elle coffre
nous coffrions
vous coffriez
ils/elles coffrent
Impératif
coffre (tu)
coffrons (nous)
coffrez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais coffré
tu avais coffré
il/elle avait coffré
nous avions coffré
vous aviez coffré
ils/elles avaient coffré
Futur antérieur
j'aurai coffré
tu auras coffré
il/elle aura coffré
nous aurons coffré
vous aurez coffré
ils/elles auront coffré
Passé composé
j'ai coffré
tu as coffré
il/elle a coffré
nous avons coffré
vous avez coffré
ils/elles ont coffré
Conditionnel passé
j'aurais coffré
tu aurais coffré
il/elle aurait coffré
nous aurions coffré
vous auriez coffré
ils/elles auraient coffré
Passé antérieur
j'eus coffré
tu eus coffré
il/elle eut coffré
nous eûmes coffré
vous eûtes coffré
ils/elles eurent coffré
Subjonctif passé
j'aie coffré
tu aies coffré
il/elle ait coffré
nous ayons coffré
vous ayez coffré
ils/elles aient coffré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse coffré
tu eusses coffré
il/elle eût coffré
nous eussions coffré
vous eussiez coffré
ils/elles eussent coffré

COFFRER

(ko-fré) v. a.
Terme familier. Emprisonner.
Savez-vous bien que je suis las de venir sans trouver votre maître ? S'il ne me paye aujourd'hui, je le ferai coffrer demain [REGNARD, le Retour imprévu, 12]
Je voudrais que cela [cette aventure de passe-port] vous dégoûtât d'un pays où l'on coffre les gens pour si peu de chose [P. L. COUR., Lett. II, 79]
Ma foi, sire, on ne veut plus faire crédit à Votre Majesté ni à moi non plus ; et nous pourrions bien être coffrés cette nuit vous et moi [VOLT., Cand. 26]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il y avoit à la marge de la tapisserie une grosse gibeciere qui acouchoit d'un estui de bonnet, cest estui d'une malle coffrée [faite en coffre], etc. [D'AUB., Foen. IV, 20]

ÉTYMOLOGIE

  • Coffre.

coffrer

COFFRER. v. tr. Emprisonner. Il fit coffrer son voleur. Il a été coffré ce matin. Il est familier.

coffrer

Coffrer aucun en prison.

Synonymes et Contraires

coffrer

verbe coffrer
Traductions

coffrer

[kɔfʀe] vt → to put inside >, to lock up