collège

(Mot repris de collèges)

collège

n.m. [ lat. collegium ]
1. En France, établissement du premier cycle de l'enseignement secondaire ; ensemble des élèves de cet établissement : Tout le collège a soutenu le proviseur.
2. En Belgique, établissement scolaire du niveau secondaire, dans l'enseignement libre.
3. Assemblée de personnes importantes exerçant la même fonction : Le collège des cardinaux.
Collège électoral,
ensemble des électeurs appelés à voter lors d'une élection déterminée.

collège

COLLÈGE. n. m. Corporation chez les Romains. Il y avait dans l'ancienne Rome des collèges de marchands.

Il se dit encore aujourd'hui de Certains corps ou compagnies de personnes notables qui sont revêtues d'une même dignité. Le collège des Pontifes, des prêteurs. On dit par analogie Le collège des cardinaux, ou Le sacré collège. Un collège de chanoines.

Collège électoral, Ensemble des électeurs appartenant à une même circonscription. Convocation des collèges électoraux.

Il se dit aussi d'un Établissement public d'enseignement secondaire subventionné par une municipalité. Le collège de Dreux, de Montargis. Voyez LYCÉE. Aller au collège. Mettre un enfant au collège. L'envoyer au collège. Au sortir du collège. Le principal du collège, d'un collège.

Il se dit aussi quelquefois d'un Établissement privé de l'enseignement secondaire. Le collège Sévigné. Le collège Stanislas. Un collège libre. Un collège d'Oratoriens. Ce mot s'emploie aussi en parlant d'établissements dépendant de certaines universités étrangères. Les collèges d'Oxford, de Cambridge, etc.

Il signifie par extension la Réunion des écoliers qui font leurs études dans un collège. La rentrée du collège. Tout le collège a été licencié.

Fam., Cela sent le collège, Cela a un air de pédanterie. Il sent encore son collège, se dit d'un Jeune homme qui conserve encore dans le monde les manières du collège.

Amitié de collège, Amitié formée au collège et continuée dans l'âge mûr. On dit dans un sens analogue Amis de collège.

Collège de France, Institution fondée à Paris par François Ier pour l'enseignement public et gratuit des langues, de la poésie, de l'éloquence et des hautes sciences mathématiques et physiques.

college

College, Collegium.

Fonder un college, Collegium instituere.

collège


COLLèGE, s. m. [Kolège, è moyen. L'Acad. écrit Collége avec l'acc. aigu; mais cette ortographe est contre l'analogie et la prononciation: l'e devant l'e muet est constamment moyen, et l'Acad. elle-même le marque dans plusieurs mots de l'acc. grâve.] 1°. Compagnie de persones notables qui sont en même dignité. Il n'a pas, en ce sens, un emploi fort étendu: le Collège des Cardinaux, des Électeurs, des Princes, et des Villes de l'Empire; des Secrétaires du Roi en France. = 2°. Lieu destiné pour enseigner les Lettres, les Sciences, etc. Aler au Collège, étudier au Collège; au sortir du Collège, etc. — On dit, d'une chôse qui est dite d'une manière pédantesque, qu'elle sent le Collège.
   * M. Formey dit Collège de Droit, pour Leçon de Droit; tenir un Collège, avoir des Collèges: ce sont des germanismes, ou plutôt, des barbarismes. "Vers ce temps-là, il eut envie d'assister à des Collèges de Droit. "M. Hoffmann... tint, au mois de Juillet, un Collège de Physique expérimentale... Les Collèges qu'il eut dans sa Profession (c. à. d., les Leçons qu'il dona dans le temps qu'il fut Professeur) furent généralement goûtées. Rien de tout cela n'est français.

Traductions

collège

Gymnasium, College, Hauptschulehigh school, academy, grammar-school, gymnasium, school, collegecollege, gymnasiumבית-ספר תיכון (ז), מכללה (נ), מִכְלָלָהgimnàsgymnaziumgymnasiumgimnazioakademi単科大学ginásiogymnasium, latinläroverkγυμνάσιοколледж, коллеж, академия学校collegio, scuola mediaКолеж대학 (kɔlɛӡ)
nom masculin
établissement scolaire aller au collège

collège

[kɔlɛʒ] nm
(= école) → school, secondary school
(= assemblée) → body
collège d'enseignement secondaire nm → (junior) secondary school (Grande-Bretagne), junior high school (USA)
voir aussi CES
collège électoral nmelectoral college