coller

(Mot repris de collez)

coller

v.t.
1. Fixer avec de la colle ou une substance qui fait adhérer : Coller les pièces d'une maquette décoller
2. Mettre tout contre : Coller son oreille à la porte appliquer appuyer
3. Fam. Rester constamment auprès de qqn, au point de l'importuner : Il me colle depuis ce matin il me suit partout
4. Fam. Mettre d'autorité ou sans précaution : Il a collé sa voiture en travers du passage.
5. Fam. Imposer une chose désagréable, la présence d'une personne : Il nous a collé toute la comptabilité à vérifier donner, transmettre
6. Fam. Punir d'une colle ; consigner : Toute la classe a été collée.
7. Fam. Mettre dans l'impossibilité de répondre : L'animateur l'a collé sur une question de cinéma.
8. Fam. Refuser qqn à un examen : Elle a été collée au bac elle a échoué
v.t. ind. (à)
1. Se fixer par contact : La confiture colle aux doigts adhérer à
2. Suivre les formes du corps, en parlant d'un vêtement : Body qui colle au buste.
3. Suivre de très près : Ce cycliste colle à la roue de son concurrent.
4. Fam. Être en accord avec : Ce film colle à la réalité correspondre à
v.i.
Adhérer : Ce timbre ne colle pas.
Ça colle,
Fam. tout va bien ; c'est entendu.

coller


Participe passé: collé
Gérondif: collant

Indicatif présent
je colle
tu colles
il/elle colle
nous collons
vous collez
ils/elles collent
Passé simple
je collai
tu collas
il/elle colla
nous collâmes
vous collâtes
ils/elles collèrent
Imparfait
je collais
tu collais
il/elle collait
nous collions
vous colliez
ils/elles collaient
Futur
je collerai
tu colleras
il/elle collera
nous collerons
vous collerez
ils/elles colleront
Conditionnel présent
je collerais
tu collerais
il/elle collerait
nous collerions
vous colleriez
ils/elles colleraient
Subjonctif imparfait
je collasse
tu collasses
il/elle collât
nous collassions
vous collassiez
ils/elles collassent
Subjonctif présent
je colle
tu colles
il/elle colle
nous collions
vous colliez
ils/elles collent
Impératif
colle (tu)
collons (nous)
collez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais collé
tu avais collé
il/elle avait collé
nous avions collé
vous aviez collé
ils/elles avaient collé
Futur antérieur
j'aurai collé
tu auras collé
il/elle aura collé
nous aurons collé
vous aurez collé
ils/elles auront collé
Passé composé
j'ai collé
tu as collé
il/elle a collé
nous avons collé
vous avez collé
ils/elles ont collé
Conditionnel passé
j'aurais collé
tu aurais collé
il/elle aurait collé
nous aurions collé
vous auriez collé
ils/elles auraient collé
Passé antérieur
j'eus collé
tu eus collé
il/elle eut collé
nous eûmes collé
vous eûtes collé
ils/elles eurent collé
Subjonctif passé
j'aie collé
tu aies collé
il/elle ait collé
nous ayons collé
vous ayez collé
ils/elles aient collé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse collé
tu eusses collé
il/elle eût collé
nous eussions collé
vous eussiez collé
ils/elles eussent collé

COLLER

(ko-lé) v. a.
Joindre avec de la colle. Coller du papier. Coller une feuille d'acajou sur du chêne. Coller deux choses ensemble. Enduire, imprégner de colle, d'apprêt. Coller du papier, coller de la toile. Par extension. Le sang avait collé ses cheveux. Coller du vin, y battre de la colle de poisson ou même du blanc d'œuf pour le clarifier.
Je croyais savoir coller le vin, [J. J. ROUSS., Conf. VI]
Appliquer une chose contre une autre. Il a collé son visage contre le mien.
Cette attente d'une bataille en Flandre collait tout le monde aux fenêtres pour voir arriver les courriers [SAINT-SIMON, 209, 65]
Fig.
Au lieu de les coller sur des livres [J. J. ROUSS., Ém. II]
Terme de billard. Coller une bille, l'envoyer tout près de la bande. On dit aussi : coller son adversaire, pour dire : coller sa bille. Populairement. Coller quelqu'un, lui fermer la bouche, lui dire quelque chose qui le fait taire. Coller un écolier et surtout un aspirant à une des écoles du gouvernement, lui faire une question à laquelle il ne peut répondre.
V. n. Tenir comme avec de la colle. Tout cela avait collé ensemble. Ce pantalon colle, il est juste, il dessine les formes.
Se coller, v. réfl. S'attacher comme avec de la colle.
La tunique s'était collée sur sa peau [FÉNEL., Tél. X]
S'appliquer exactement sur une chose. Cette draperie se collait sur le corps. S'attacher fortement.
Il dit, baise mes pieds, les inonde de larmes, Se colle à nos genoux [DELILLE, Énéide, III, 830]
.... Sur sa pâle main [de Laurence] ma lèvre qui se colle La retint à la vie avec une parole [LAMART., Joc. IV, 160]
Il lui est arrivé plusieurs fois de se trouver tête pour tête à la rencontre d'un prince et sur son passage, et n'avoir que le loisir de se coller à un mur pour lui faire place [LA BRUY., XI]
Fig. Tenir son esprit appliqué à une chose.
L'immobile auditeur Se colle à la tribune où tonne l'orateur [SEGRAIS, Georg. III]
Tillemont est le guide le plus sûr des faits et des dates pour l'histoire des empereurs ; Gibbon se colle à lui ; il se fourvoie et tombe quand l'ouvrage de Tillemont finit [CHATEAUB., dans le Dict. de DOCHEZ.]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Si collerent [tendirent] les voiles et s'en allerent [VILLEHARD., p. 155, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Je voy plus de cent ruisseaux Collez de fange et de bourbe [DU BELLAY, II, 51, recto.]
    Bons dieux ! qui voudroit louer Ceux qui, collez sur un livre, N'ont jamais soucy de vivre ? [RONS., 417]

ÉTYMOLOGIE

  • Colle.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    COLLER. Ajoutez :
    Fig. Se coller, être tenu par un fort sentiment.
    Les femmes, les enfants, les lieux de notre naissance, et autres objets auxquels notre esprit se colle et s'attache avec tant de passion [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne.]

coller

COLLER. v. tr. Joindre et faire tenir deux choses ensemble avec de la colle. Coller du papier. Coller une image sur du carton. Coller une pièce d'ébène, une feuille d'acajou sur d'autre bois. Coller contre la muraille, à la muraille. Coller du papier de tenture.

Il se dit, par extension, en parlant de Choses qui sont fortement unies entre elles ou à d'autres. Le sang avait collé ses cheveux. Ses paupières étaient collées ensemble.

Fig., en termes de jeu de Billard, Coller une bille, Pousser ou placer une bille de manière qu'elle s'arrête contre la bande ou fort près de la bande. On dit de même Coller son adversaire. Quand on ne peut pas faire la bille de son adversaire, on cherche à la coller, à le coller. Être collé sous bande. Vous êtes collé.

Fig. et fam., Coller quelqu'un, Fermer la bouche à quelqu'un, lui faire une question, une objection à laquelle il ne peut répondre.

Être collé signifie, spécialement dans l'argot des écoliers, Être refusé à mon examen ou encore Être l'objet d'une punition telle que privation de sortie.

Il signifie aussi Enduire, imprégner de colle. Il faut coller cette toile avant de l'imprimer. Ce papier boit, parce qu'on ne l'a pas bien collé.

Coller du vin, Y mettre de la colle de poisson ou quelque autre ingrédient, pour lui conserver ou lui rendre sa limpidité.

Il s'emploie aussi intransitivement, Ce bas, ce pantalon, cette culotte colle bien, Ce bas s'applique bien sur la jambe; ce pantalon, cette culotte est juste et dessine bien les formes. On dit de même Cet habit est collé, semble collé sur le corps, Il est bien fait et prend bien la taille.

Fig. et fam., Se coller, être collé contre une chose, à une chose, sur une chose, Se tenir fortement appliqué contre une chose, etc., ou Se tenir constamment auprès d'une chose. Se coller, se tenir collé contre un mur. Il est toujours collé à cette porte.

Fig., Être collé sur son cheval, collé sur la selle, Avoir une assiette extrêmement solide à cheval.

Fig., Avoir les yeux collés sur une chose, sur quelqu'un, Regarder une chose, regarder quelqu'un attentivement et longtemps.

Fig., Avoir la bouche collée, les lèvres collées sur quelque chose, Les y tenir longtemps appliquées. Il est mort les lèvres collées sur le crucifix. Elle demeura longtemps la bouche collée sur le visage de sa mère.

Fig. et fam., Se coller, être collé, Avoir une liaison irrégulière. En ce sens il est très familier.

coller

Coller, Glutinare. Il vient de kollaomai, id est, coniungere.

Coller ensemble, Coagmentare, Agglutinare, Conglutinare.

Qui colloit les cartes ou papier pour escrire, Glutinare.

Il n'est que collé, et ne tient pas en mortaise et tenon, Apparet non insertum esse, sed applicitum. B. ex Quintil.

coller


COLLER, v. a. [Kolé; 2eé fer. On ne pron. qu'une l.] 1°. Joindre et faire tenir avec de la colle. Coller du papier, des ais, une image contre, ou à la murâille, sur du bois, sur du carton. = 2°. Enduire de colle: coller une toile avant que de l'imprimer. "Ce papier boit, parce qu'on ne l'a pas bien collé. = 3°. Coller du vin, y mettre de la colle de poisson, pour l'éclaircir.
   On dit figurément, (st. famil.) se coller, ou, être collé contre un mur; s'y tenir droit et s' y apuyer comme si l'on y était ataché. — On dit d'un habit, qui est juste à la mesûre du corps, qu'il est colé, ou, qu'il semble qu'il soit collé sur le corps; d'un homme qui est ferme et droit à cheval, qu'il est collé sur son cheval, collé sur la selle; de celui qui est fort ataché à l'étude, qu'il est collé sur les livres, ou, sur ses livres. — Avoir les yeux collés sur; regarder atentivement. "Tout l'Auditoire avoit les yeux collés sur le Prédicateur; la bouche collée, ou, les lèvres collées sur, les y tenir long-temps atachées. Puissions-nous mourir entre les brâs de Jesus, et la bouche collé sur son Image.

Synonymes et Contraires

coller

verbe transitif coller
1.  Faire adhérer.
agglutiner, conglomérer, fixer, joindre, scotcher, souder -littéraire: river.
2.  Appliquer contre quelque chose.
3.  Familier. Faire quelque chose d'autorité.
4.  Populaire. Importuner quelqu'un.
-familier: lâcher.
5.  Familier. Refuser à un examen.
ajourner -familier: recaler.

coller

verbe transitif indirect coller
1.  Se fixer à quelque chose.
2.  Familier. Être en accord avec.
Traductions

coller

(kɔle)
verbe transitif
1. fixer avec de la colle, faire tenir coller une affiche coller un timbre
2. mettre, appliquer contre qqch coller son oreille à la porte
3. poser une question à laquelle on ne peut pasrépondre Je l'ai collé.
4. donner une punition à un élève Le professeur d'histoire l'a collé deux heures.

coller

kleben, leimen, backen, einfügenglue, stick, paste, paste up, placard, post, post up, adhere, gum, affixlijmen, plakken, aanplakken, hechten, opplakken, overplakken, (aan)drukken (tegen), aansmeren, dichtplakken, een strikvraag stellen, gesmeerd lopen, geven, hinderen [door zijn onophoudelijke aanwezigheid], kleven (aan), klikken, lastig vallen, laten nablijven [leerling], laten zakken, leggen (tegen), nauw sluiten [kleding], opdringen, precies weergeven, smijten, toedienen, vastplakken (aan), verkopen [klap], kleven, spannenדבק (פ'), הדביק (הפעיל), דָּבַק, הִדְבִּיקplakadherir, encolar, enganxarlepit, kopírovat, přilepit, slepitalglui, glui, surgluipegarliimata, liittää, työntyämenggelemappiccicare, incollare, conficcarecolar, grudar, solvarlimma, klistra, stickaκολλώ, επικολλώ, κολλάωклеить, вставить, приклеить, склеиватьيُغَرِّي, يَلْتَصِقُ, يُلْصِقُklistre, lime, stikkekopirati, zabosti, zalijepiti・・・をのりではる, ペーストする, 接着剤でつける, 突き刺さる붙이다, 찔리다, 풀로 붙이다lime, stikke (inn i)przykleić, skleić, wbić się, wklejaćใช้กาวติด, ติดกาว, ติดด้วยกาว, วางyapışmak, yapıştırmakdán, dán lại粘贴, 随手将某物放进某物
verbe intransitif
tenir à qqch, être en contact avecqqch La vignette ne colle plus. La pâte colle aux doigts.

coller

[kɔle]
vt
[+ timbre, étiquette] → to stick on; [+ enveloppe] → to seal; [+ affiche] → to stick up; [+ papier peint] → to hang
coller une étiquette sur qch → to stick a label on sth
[+ morceaux] → to stick together, to glue together
coller qch sur qch → to stick sth onto sth, to paste sth onto sth
Il y a un chewing-gum collé sous la chaise → There's a bit of chewing gum stuck under the chair.
(fig) (= appuyer) coller son front à la vitre → to press one's face to the window
J'ai collé mon oreille au mur → I pressed my ear against the wall.
(= mettre, fourrer) → to stick >, to shove >
(ÉDUCATION) (= punir) → to keep in, to give detention to
vi
(= être collant) → to be sticky
(= adhérer) → to stick
Ce timbre ne colle plus → This stamp won't stick on.
coller à qch → to stick to sth
(fig) coller à qn [importun] → to cling to sb; [robe moulante] → to cling to sb
une image qui colle à la peau de qn → an image that sb is stuck with
coller au pare-chocs de qn [voiture, chauffeur] → to tailgate sb
coller à la roue de qn → to be right on sb's back wheel
(= marcher) ça colle (= c'est cohérent) [histoires, explications, récits] → that makes sense; (entre deux personnes) → they're getting on fine
ça ne colle pas (= ça n'est pas cohérent) [histoires, explications, récits] → they don't hold together; (entre deux personnes) → they're not hitting it off
Ça ne colle pas, il faudra revoir tout ça → It's no good, we'll have to take another look at it.