colliger

(Mot repris de colligeons)

colliger

v.t. [ lat. colligere, recueillir, de legere, ramasser ] Litt.
Réunir pour constituer un recueil : Ils colligeaient ses cours pour les publier.

colliger


Participe passé: colligé
Gérondif: colligeant

Indicatif présent
je collige
tu colliges
il/elle collige
nous colligeons
vous colligez
ils/elles colligent
Passé simple
je colligeai
tu colligeas
il/elle colligea
nous colligeâmes
vous colligeâtes
ils/elles colligèrent
Imparfait
je colligeais
tu colligeais
il/elle colligeait
nous colligions
vous colligiez
ils/elles colligeaient
Futur
je colligerai
tu colligeras
il/elle colligera
nous colligerons
vous colligerez
ils/elles colligeront
Conditionnel présent
je colligerais
tu colligerais
il/elle colligerait
nous colligerions
vous colligeriez
ils/elles colligeraient
Subjonctif imparfait
je colligeasse
tu colligeasses
il/elle colligeât
nous colligeassions
vous colligeassiez
ils/elles colligeassent
Subjonctif présent
je collige
tu colliges
il/elle collige
nous colligions
vous colligiez
ils/elles colligent
Impératif
collige (tu)
colligeons (nous)
colligez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais colligé
tu avais colligé
il/elle avait colligé
nous avions colligé
vous aviez colligé
ils/elles avaient colligé
Futur antérieur
j'aurai colligé
tu auras colligé
il/elle aura colligé
nous aurons colligé
vous aurez colligé
ils/elles auront colligé
Passé composé
j'ai colligé
tu as colligé
il/elle a colligé
nous avons colligé
vous avez colligé
ils/elles ont colligé
Conditionnel passé
j'aurais colligé
tu aurais colligé
il/elle aurait colligé
nous aurions colligé
vous auriez colligé
ils/elles auraient colligé
Passé antérieur
j'eus colligé
tu eus colligé
il/elle eut colligé
nous eûmes colligé
vous eûtes colligé
ils/elles eurent colligé
Subjonctif passé
j'aie colligé
tu aies colligé
il/elle ait colligé
nous ayons colligé
vous ayez colligé
ils/elles aient colligé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse colligé
tu eusses colligé
il/elle eût colligé
nous eussions colligé
vous eussiez colligé
ils/elles eussent colligé

COLLIGER

(kol-li-jé) v. n.
Faire des collections de pierres, d'insectes, etc.
Faire des extraits. Vieux en ce sens.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Varro luy proposa un theme, qu'il cherchoit l'heure et le jour de la naissance de Romulus, en la colligeant par la consequence de ses adventures [AMYOT, Rom. 18]
    Soudain par la reponse de la vieille, Floradin colligea aisement que, pour certain, ce nouveau marié estoit son Claribel [YVER, p. 632]
    Opinion qui n'est pas tant procedée de la verité, comme nous pouvons colliger de Galien, que de.... [PARÉ, Introd. 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Mot formé du latin colligere, qui, dans l'ancienne langue, a donné cueillir (voy. ce mot).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • COLLIGER. Ajoutez : - REM. Richelieu a dit colliger dans le sens de conclure, induire. Ce que je vous dis, je le collige de la conférence que j'eus le soir à mon arrivée, Lettres, etc. 1616, t. VII, p. 325. On le trouve aussi auparavant dans le XVIe siècle : Laquelle estimation de la monnoye par sols et livres est imaginaire et incertaine, comme on peut colliger des escripts de ces deux doctes personnages, Budée et Senalis, FR., GARRAULT, Discours des principaux advis sur le compte par escuz, Paris, 1578, feuille Bjj (il n'y a pas de pagination).

colliger

COLLIGER. v. tr. Faire des extraits d'endroits notables d'un livre. Il a colligé bien des passages.

colliger


COLLIGER, v. a. [Pron. les 2 l.] Faire des collections, des recueils. Il est vieux et pédantesque. L'Acad. le met sans remarque: je m'en raporte. * Colliger, conclure de... est encôre plus suranné: "De ce qui arriva à deux, nous pouvons colliger les exercices des aûtres. Chron.

Traductions

colliger

compile