colloquer

(Mot repris de colloqueras)

colloquer


Participe passé: colloqué
Gérondif: colloquant

Indicatif présent
je colloque
tu colloques
il/elle colloque
nous colloquons
vous colloquez
ils/elles colloquent
Passé simple
je colloquai
tu colloquas
il/elle colloqua
nous colloquâmes
vous colloquâtes
ils/elles colloquèrent
Imparfait
je colloquais
tu colloquais
il/elle colloquait
nous colloquions
vous colloquiez
ils/elles colloquaient
Futur
je colloquerai
tu colloqueras
il/elle colloquera
nous colloquerons
vous colloquerez
ils/elles colloqueront
Conditionnel présent
je colloquerais
tu colloquerais
il/elle colloquerait
nous colloquerions
vous colloqueriez
ils/elles colloqueraient
Subjonctif imparfait
je colloquasse
tu colloquasses
il/elle colloquât
nous colloquassions
vous colloquassiez
ils/elles colloquassent
Subjonctif présent
je colloque
tu colloques
il/elle colloque
nous colloquions
vous colloquiez
ils/elles colloquent
Impératif
colloque (tu)
colloquons (nous)
colloquez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais colloqué
tu avais colloqué
il/elle avait colloqué
nous avions colloqué
vous aviez colloqué
ils/elles avaient colloqué
Futur antérieur
j'aurai colloqué
tu auras colloqué
il/elle aura colloqué
nous aurons colloqué
vous aurez colloqué
ils/elles auront colloqué
Passé composé
j'ai colloqué
tu as colloqué
il/elle a colloqué
nous avons colloqué
vous avez colloqué
ils/elles ont colloqué
Conditionnel passé
j'aurais colloqué
tu aurais colloqué
il/elle aurait colloqué
nous aurions colloqué
vous auriez colloqué
ils/elles auraient colloqué
Passé antérieur
j'eus colloqué
tu eus colloqué
il/elle eut colloqué
nous eûmes colloqué
vous eûtes colloqué
ils/elles eurent colloqué
Subjonctif passé
j'aie colloqué
tu aies colloqué
il/elle ait colloqué
nous ayons colloqué
vous ayez colloqué
ils/elles aient colloqué
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse colloqué
tu eusses colloqué
il/elle eût colloqué
nous eussions colloqué
vous eussiez colloqué
ils/elles eussent colloqué

COLLOQUER1

(kol-lo-ké) v. a.
Terme de jurisprudence. Faire la collocation des créanciers.
Familièrement. Mettre quelqu'un en une place assez mauvaise. On nous a fort mal colloqués. Colloquer à quelqu'un, remettre à quelqu'un, avec l'idée qu'on est soi-même embarrassé de ce qu'on veut colloquer. Il ne sait à qui colloquer sa fille. Ces titres l'embarrassaient, il a tâché de me les colloquer.
Se colloquer, v. réfl. Se placer.
Quand un chacun fut embarqué, AEeas s'étant colloqué [SCARRON, Virg. travesti, dans LE ROUX, Dict. comique]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Tous ceulx qui sont colloquez et demeurans environ la mer [ORESME, Thèse de MEUNIER]
  • XVe s.
    Jà les plusieurs [grâces] estoient promises et colloquées [FROISS., II, II, 41]
  • XVIe s.
    Il fault colloquer les enfants [leur donner un état] non selon les facultez de leur pere, mais selon les facultez de leur ame [MONT., I, 178]
    Renversant les loix, en la tutelle desquelles Dieu l'a colloqué [ID., IV, 201]
    Enfin l'ordonnance fut faicte pour colloquer les estats à Meaux et le concile nationnal [D'AUB., Hist. I, 97]
    C'est son escusson [à l'âme] à plusieurs quartiers, representant le recueil de tous les titres de sa noblesse, planté et colloqué sur la porte et au frontispice.... [CHARRON, Sagesse, I, 6]
    Il a bien colloqué sa fille [PALSGR., p. 462]
    Voilà la bonté de cette bonne princesse à l'endroit du pays où elle avoit esté colloquée [mariée] [BRANT., Dames gal. t. II, p. 90, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. cologar, cologuar ; catal. collocar ; espagn. colocar ; ital. collocare ; du latin collocare, placer, de cum, avec, et locare, mettre en un lieu, de locus, lieu (voy. LIEU).

COLLOQUER2

(kol-lo-ké) v. n.
Causer ensemble, s'entretenir.
Des douzaines de Valaisans et autres colloquent bruyamment dans le vestibule [R. TÖPPFER, Voyages en zigzag, Paris, 1850]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. colloqui (voy. COLLOQUE).

colloquer

COLLOQUER. v. tr. T. de Procédure. Ranger des créanciers dans l'ordre suivant lequel ils doivent être payés sur le prix de la vente, faite en justice, d'un objet qui appartenait à leur débiteur commun. Il a été colloqué utilement, en rang utile. On l'a colloqué selon l'ordre de son hypothèque. Il a été colloqué par préférence.

Il signifie par extension Placer une personne, une chose dont on veut se débarrasser. Il m'a colloqué un objet sans valeur.

colloquer

Colloquer, Locare, Collocare.