collyre

(Mot repris de collyres)

collyre

n.m. [ du gr. kollurion, onguent ]
Médicament liquide destiné à être introduit goutte par goutte dans l'œil.

collyre

(kɔliʀ)
nom masculin
médicament liquide pour les yeux mettre du collyre

COLLYRE

(kol-li-r') s. m.
Terme de médecine. Toute espèce de médicament topique appliqué sur l'œil ou plutôt sur la conjonctive. Collyres secs, ceux qui consistent en des poudres que l'on insuffle dans l'œil ; collyres mous, ceux qui sont des onguents ou pommades ; collyres liquides, ceux que l'on prépare avec des eaux distillées, avec des infusions ou décoctions de plantes.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Si come la lumiere est del tot denoïe al malade oilh, quand li collires i est mis [, Job, 516]
  • XIIIe s.
    Car entor moi si très cler vi, Tant m'oint les yex d'un fin colire [, la Rose, 8085]
  • XVIe s.
    Collyre est un medicament approprié aux yeux, fait de medicamens bien subtilement pulverisés, que les Arabes disent comme alcohol ; aucunes fois collyre est dit improprement, pour quelque medicament liquide composé de poudres et quelques liqueurs, qui s'appliquent à autres parties [PARÉ, XXV, 34]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. colliri ; espagn. colirio ; ital. collirio ; du latin collyrium, en grec, sorte de pain et, en pharmacie, trochisque.

collyre

COLLYRE. n. m. T. de Pharmacie. Médicament qui, sous la forme d'un liquide ou d'une pommade, s'applique sur la conjonctive de l'oeil.

collyre


COLLYRE, s. m. [Kolire; 2e lon. 3e e muet.] Remède extérieur, qui s'aplique sur les yeux. Ce mot n'est en usage que parmi les Médecins, Apothicaires, etc. Collyre sec, ou liquide.

Traductions

collyre

collirio

collyre

oční kapky

collyre

øjendråber

collyre

colirio

collyre

silmätipat

collyre

kapi za oči

collyre

目薬

collyre

안약

collyre

colírio

collyre

ögondroppar

collyre

น้ำยาหยอดตา

collyre

thuốc nhỏ mắt

collyre

滴眼液

collyre

[kɔliʀ] nm (MÉDECINE)eye lotion