colonel

(Mot repris de colonels)

colonel, elle

n. [ de l'it. colonna, troupe en colonne ]
Officier supérieur du grade le plus élevé, dans les armées de terre et de l'air et dans la gendarmerie.
Remarque: Une colonelle désigne également l'épouse d'un colonel.

COLONEL

(ko-lo-nèl) s. m.
Le chef d'un régiment. Officier qui, sans avoir de régiment, a le grade de colonel. Colonel d'état-major. Autrefois, colonel général, dignitaire placé à la tête de tous les corps d'une même arme. Colonel général des hussards, des Suisses. Colonel-lieutenant, nom qu'on donnait à l'officier qui commandait les régiments des princes du sang. Colonel général de l'infanterie, celui qui commandait toute l'infanterie ; charge supprimée en 1661.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Sur la fin de ce differant arriverent les deux coronnels [RAB., IV, 37]
    De la mesme façon que depuis nous appelasmes coronal de l'infanterie celuy qui la conduisoit : mot qui approche de la royauté [PASQ., Rech. 44]
    Le couronnel des compaignies [LA BOÉTIE, 134]
    C'est à elle de faire la revue de tout ce qui est, comme à un couronnel de la faire de ses compaignies [ID., 186]
    Un coulonnel de mille hommes [AMYOT, Galba, 11]
    Ce qu'ils firent en l'absence de leur coronal, sans ordre ni conduitte [M. DU BELL., 602]
    Le duc d'Albe eut pour mestre de camp general ou, pour mieux dire, colonel commandant à tous (car tel l'avoit eslea le duc d'Albe), Chiapin Vicelly [BRANT., Capit. estrang. t. I, p. 79, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguig. et Berry, coronel, prononciation qui est un provincialisme devenu fautif. comme colidor pour corridor où la permutation des liquides r et l est inverse ; espagn. coronel ; non pas de corona, couronne, comme le ferait croire cette prononciation, mais de l'italien colonello, qui vient de colona, colonne, qui a aussi le sens d'une troupe de guerre.

colonel

COLONEL. n. m. Celui qui commande un régiment. Colonel d'infanterie, de cavalerie, d'artillerie. Colonel de hussards.

Il se dit aussi de Certains officiers qui, sans avoir de régiment, ont le grade de colonel. Colonel d'état-major.

On lui donne quelquefois un féminin pour désigner la Femme d'un colonel. Madame la Colonelle.

colonel


COLONEL, s. m. Celui qui comande un Régiment. — Ce mot est adjectif dans cette phrâse: la compagnie Colonelle, c. à. d., la première compagnie d'un Régiment, qui n'a point d'autre Capitaine que le Colonel; et subst. fém. "La Colonelle, la compagnie Colonelle.
   Rem. Ce mot, et celui de Régiment, de Brigadier, de Maréchal ne me paraissent point à leur place, dans les Histoires anciènes. "Quand les Athéniens se virent ainsi assemblés, les Généraux et les colonels s'assemblèrent pour délibérer. Rollin. Cela est contre le costume.

Traductions

colonel

masculin

colonelle

Oberstcolonelkolonel, kolonel/-lsvrouwאלוף משנה (ז), קולונל (ז)συνταγματάρχηςcoronelполковникcolonnelloعَقِيدplukovníkobersteverstipukovnik大佐육군 대령oberstpułkownikcoronelöversteพันเอกalbayđại tá陆军上校Полковник上校 féminin (kɔlɔnɛl)
nom
haut grade militaire

colonel

[kɔlɔnɛl] nmcolonel; (de l'armée de l'air)group captain