colorer

(Mot repris de colorez)
Recherches associées à colorez: colores, coloriez

colorer

v.t. [ lat. colorare, de color, couleur ]
1. Donner une certaine couleur, une couleur plus vive à : Le rouge de la serviette a coloré le reste du linge en rose décolorer teinter
2. Fig., litt. Donner une nuance particulière à : Il colorait ses chroniques de critiques subtiles accompagner

colorer


Participe passé: coloré
Gérondif: colorant

Indicatif présent
je colore
tu colores
il/elle colore
nous colorons
vous colorez
ils/elles colorent
Passé simple
je colorai
tu coloras
il/elle colora
nous colorâmes
vous colorâtes
ils/elles colorèrent
Imparfait
je colorais
tu colorais
il/elle colorait
nous colorions
vous coloriez
ils/elles coloraient
Futur
je colorerai
tu coloreras
il/elle colorera
nous colorerons
vous colorerez
ils/elles coloreront
Conditionnel présent
je colorerais
tu colorerais
il/elle colorerait
nous colorerions
vous coloreriez
ils/elles coloreraient
Subjonctif imparfait
je colorasse
tu colorasses
il/elle colorât
nous colorassions
vous colorassiez
ils/elles colorassent
Subjonctif présent
je colore
tu colores
il/elle colore
nous colorions
vous coloriez
ils/elles colorent
Impératif
colore (tu)
colorons (nous)
colorez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais coloré
tu avais coloré
il/elle avait coloré
nous avions coloré
vous aviez coloré
ils/elles avaient coloré
Futur antérieur
j'aurai coloré
tu auras coloré
il/elle aura coloré
nous aurons coloré
vous aurez coloré
ils/elles auront coloré
Passé composé
j'ai coloré
tu as coloré
il/elle a coloré
nous avons coloré
vous avez coloré
ils/elles ont coloré
Conditionnel passé
j'aurais coloré
tu aurais coloré
il/elle aurait coloré
nous aurions coloré
vous auriez coloré
ils/elles auraient coloré
Passé antérieur
j'eus coloré
tu eus coloré
il/elle eut coloré
nous eûmes coloré
vous eûtes coloré
ils/elles eurent coloré
Subjonctif passé
j'aie coloré
tu aies coloré
il/elle ait coloré
nous ayons coloré
vous ayez coloré
ils/elles aient coloré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse coloré
tu eusses coloré
il/elle eût coloré
nous eussions coloré
vous eussiez coloré
ils/elles eussent coloré

COLORER

(ko-lo-ré) v. a.
Donner de la couleur. Le soleil colore les fruits.
J'ignorais [ce] que ce pouvait être, Qui lui colorait ce beau teint [MALH., IV, 1]
Cette noble pudeur colorait son visage [RAC., Phèd. II, 5]
Il le revit [l'incendie de Moscou] dans toute sa violence ; toute cette cité lui parut une vaste trombe de feu qui s'élevait en tourbillonnant jusqu'au ciel et le colorait fortement [SÉGUR, Hist. de Napol. VIII, 7]
Fig. Embellir. Son imagination lui colore tout.
Présenter sous un jour, sous un aspect favorable.
Je n'ai point d'éloquence Pour colorer un fait, ou détourner la foi [RÉGNIER, Sat. III]
Je ne sais pas ce qu'on peut dire pour colorer tant de violences [PATRU, Plaid. V, dans RICHELET]
Pour en rompre les nœuds et colorer ses crimes [ROTROU, Vencesl. II, 1]
Et pour en colorer l'emportement honteux [CORN., Sertor. I, 1]
L'ingrat d'un faux respect colorant son injure [RAC., Brit. I, 1]
Et par là de son fiel colorant la noirceur [ID., Athal. I, 1]
Dans leur rébellion les chefs des janissaires Cherchent à colorer leurs desseins sanguinaires [ID., Baj. II, 1]
Quelle excuse pouvons-nous trouver pour colorer nos rébellions ? [BOSSUET, Purif. 2]
Le monde n'a plus rien à nous dire pour colorer ses déréglements [MASS., Panég. St-Louis.]
Des raisons dont la flatteuse adresse à mes yeux éblouis colorant vos refus.... [VOLT., Zaïre, IV, 2]
Que d'un prétexte heureux la trompeuse apparence Colore ces apprêts.... [DELILLE, Énéide, IV, 416]
Se colorer, v. réfl. Prendre de la couleur. Les raisins commencent à se colorer.

SYNONYME

  • COLORER, COLORIER. Colorer, c'est donner une couleur naturelle ou artificielle, mais sans autre intention que cette couleur même. Colorier, c'est apposer avec art des couleurs sur quelque chose. Un verre coloré est un verre qui a une teinte de couleur quelconque comme un verre bleu, un verre rouge, et en général les vitraux de nos églises ; un verre colorié est un verre qui représente quelque dessin qu'on a tracé dessus, comme les verres de la lanterne magique, sur lesquels on a peint en couleurs transparentes des figures qui se reproduisent amplifiées sur un linge blanc.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Trois fois se pasme sur l'erbe colorie [, Ronc. p. 115]
    Blanche char [elle] ot comme flors espanie ; Face vermelle com rose coulorie [, Raoul de C. 143]
  • XIIIe s.
    [La femme] Or est un peu descolorée ; Par temps sera bien colorée [, Contenance des femmes]
  • XIVe s.
    Ce que il dit eust aucune couleur, mais comme pourroit il coulourer son dit ? [ORESME, Eth. 297]
    Les petiz [corps], disons nous que il sunt bien formez, bien mesurez ou bien colorez [ID., ib. 118]
    Il le dist pour applaudir [faire approuver] et coulourer son fait [DU CANGE, applausivus.]
  • XVe s.
    Et leur fit dire et demontrer tant de belles raisons colorées que.... [FROISS., I, I, 310]
    Ne jamais il ne doibt estre receu à dire le contraire de sa confession, ne à la coulourer ou justifier autrement [JUVÉN., Charles VI, 1411]
    Tous se coulouroient sur le bien publique du royaulme [COMM., I, 2]
  • XVIe s.
    Il employoit à tout propos ce qu'il avoit appris de Anaxagoras, coulourant ses raisons de philosophie naturelle par l'artifice de rhetorique [AMYOT, Péricl. XII]
    Ces beaux pavois de pourpre coulourez, D'yvoire et d'or richement labourez.... [ID., Timol. 41]
    Luy qui ne demandoit que quelque occasion colorée [ID., César, 16]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, couleurer ; Saintonge, coulourer ; provenç. et espagn. colorar ; portug. corar ; ital. colorare ; du latin colorare, de color, couleur.

colorer

COLORER. v. tr. Revêtir de telle ou telle couleur. Le soleil colore les fruits, colore les fleurs. Les nuages étaient colorés par le soleil couchant. L'art de colorer le verre, le cristal. Colorer le verre en bleu, en rouge, etc. Les fruits se colorent peu à peu au soleil. Les raisins commencent à se colorer. L'orient se colore. Les nuages se coloraient d'une teinte pourprée.

Vin coloré, Vin qui est plus rouge que paillet.

Avoir le teint coloré, Avoir le teint rouge, vermeil.

Fig., Style coloré, Style qui abonde en expressions vives et figurées.

Il signifie au figuré Donner une belle apparence à quelque chose de mauvais. Colorer une injustice. Colorer un mensonge. Il a si bien coloré sa faute, sa lâcheté...

Synonymes et Contraires

colorer

verbe colorer
1.  Donner telle couleur.
colorier, teinter -littéraire: teindre.
2.  Donner plus de couleur.
3.  Littéraire. Apporter une note particulière à.
Traductions

colorer

kleurenצבע (פ'), צָבַעcolour, color, tintkoloricolorearfärgafärbenβάφωcolorareцвятBarvafarveสี (kɔlɔʀe)
verbe transitif
donner une couleur colorer qqch en vert

colorer

[kɔlɔʀe] vt → to colour (Grande-Bretagne), to color (USA) [kɔlɔʀe] vpr/vi → to turn red; (visage) → to blush