colossal, ale

COLOSSAL, ALE

(ko-lo-sal, sa-l') adj.
Qui est extrêmement grand, comme l'est le colosse. Des monuments colossaux. Statue colossale.
Et leurs pas, ébranlant les arches colossales, Troublent les morts couchés sous le pavé des salles [V. HUGO, Ball. 14]
Par extension, qui appartient à un colosse de puissance ou d'orgueil.
Du meurtrier [du duc d'Enghien] les nations vassales Courbent leurs fronts tremblants sous ses mains colossales [V. HUGO, Odes, III, 5]
Fig. Vaste, étendu. L'empire des califes fut de peu de durée, mais colossal.

ÉTYMOLOGIE

  • Colosse.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • COLOSSAL. Ajoutez : - REM. L'Académie dit qu'au pluriel colossal n'est usité qu'au féminin. Cet arrêt n'est pas valable, et il n'y a aucune raison pour interdire colossaux.