col

(Mot repris de cols)

col

n.m. [ du lat. collum, cou ]
1. Partie du vêtement qui entoure le cou : Un pull à col roulé.
2. Partie étroite et allongée de certains objets ; partie rétrécie de certains organes : Le col d'un vase. Il s'est cassé le col du fémur.
3. Partie en contrebas d'une crête montagneuse permettant le passage : Le col du Galibier.
Col blanc,
Fam., vieilli employé de bureau (par opp. à col bleu, ouvrier).
Faux col,
col amovible, qui s'adapte à une chemise ; fam., mousse blanche qui se forme quand la bière est versée dans un verre.
Se hausser ou se pousser du col,
Fam. prendre des airs importants, chercher à se faire valoir.

COL

(kol) s. m.
Cou, partie du corps qui supporte la tête. En ce sens il ne se dit que par euphonie ; et encore l'usage s'en perd de plus en plus ; il serait bon cependant de le conserver pour la poésie. Un col court. Un col apoplectique.
[Il] tend à tes ennemis Un col à ton saint joug heureusement soumis [ROTR., St-Gen. III, 7]
À l'État j'en dois le sacrifice. - Hé bien, achevez-le ; voilà ce col tout prêt [ID., Vencesl. V, 4]
Avant que de parler du teint, Je devais vous avoir dépeint, Pour aller par ordre en l'affaire, La posture du dieu ; son col était penché ; C'est ainsi que le Somme en sa grotte est couché [LA FONT., Psyché, I, p. 83]
Terme d'anatomie. Embouchure de certaines parties. Col de la vessie, sorte de prolongement de la partie antérieure inférieure de la vessie, représentant un goulot très court. Nom de parties qui sont plus minces que le reste de l'organe dont elles dépendent. Col de la matrice, canal étroit, cylindrique, qui conduit de l'orifice à l'intérieur de l'utérus. Rétrécissement entre la tête et le corps de certains os. Le col du fémur, de l'humérus.
Par analogie, le col d'une bouteille, d'une cornue, la partie entre le goulot et le ventre.
Terme de géographie. Passage étroit entre deux montagnes.
Le prince Eugène était entré dans le Dauphiné par le col de Tende [VOLT., Louis XIV, 21]
Col de chemise, partie de la chemise qui entoure le cou. Col de cravate, ce qu'on met dans une cravate pour lui donner de la fermeté. Par extension, sorte de cravate qui s'attache derrière le cou avec une boucle. Col de soie, de velours.
Le Czar [Pierre 1er] ne portait qu'un col de toile, une perruque ronde brune [SAINT-SIMON, 467, 139]
Faux col, façon de col de chemise qui s'attache autour du cou. Sorte de petit collet en toile, en mousseline brodée ou en dentelle, monté sur un fond de fichu, que les femmes mettent autour de leur cou, dépassant le corsage de la robe, et généralement rabattu sur ce corsage.
Terme de marine. Col de cygne, bosse de fer qui sert à retenir les câbles-chaînes.
Terme de serrurerie. Toute courbure que l'on fait subir à une tringle.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    El chemin s'esteit mis, ne l'a pas atendu ; L'evesque le siwi tut à col estendu [, Th. le mart. 110]
  • XIIIe s.
    Soit qu'il amaine de dehors la ville, ou qu'il envoit dehors la ville, soit sur cheval, ou à col [, Liv. des mét. 247]
  • XVIe s.
    Le col de la vessie, le col de la matrice [PARÉ, Introd. 2]
    Il n'eschet point de partage du costé ny du chef ou du col du pere ou de la mere encore vivant soit en ligne directe ou collateralle [, Nouveau coustum. gén. t. I, p. 964]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. COU.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    COL. Ajoutez :
    Col de cygne, pièce recourbée qui sert à conduire un liquide, la fumée, etc. Cols de cygne pour bains, et fourneaux de grands établissements, Alm. Didot-Bottin, 1871-72, p. 1272, 3e col.

    REMARQUE

    • Le col d'une montagne est insuffisamment défini. C'est le point d'une chaîne de montagne où le faîte, faisant une inflexion, offre un passage d'un versant à l'autre, entre les points d'attache de deux contre-forts.

col

COL. n. m. Partie du vêtement qui entoure le cou.

Col de chemise, ou simplement col. On a dit dans un sens analogue Col de rabat, col de pourpoint. Le col de l'habit.

Faux col, Col de chemise rapporté qui s'attache autour du cou au moyen de boutons.

Il se dit aussi d'une Pièce de lingerie, de dentelle ou d'étoffe qui garnit le haut d'un corsage de femme. Un col de mousseline. Un col de velours.

Il désignait anciennement la Partie du corps qui joint la tête aux épaules. On le dit quelquefois encore devant une voyelle. Voyez COU.

Par analogie, en termes d'Anatomie, Le col de la vessie, le col de la matrice, Ce qui est comme l'embouchure de ces parties. Le col d'un os, Le rétrécissement qui se remarque au-dessous de la tête ou de quelque autre partie de certains os. Le col du fémur. Le col de l'humérus, du radius, etc.

Le col d'une bouteille, d'un matras, etc. Voyez COU.

Il se dit encore d'un Passage entre deux montagnes à la naissance d'une vallée. Le col de Tende. L'armée se saisit de tous les cols des montagnes.

col

Le Col, Collum.

Qui a le col du pied bien bas, Plancus.

Celuy qui a le col panché vers les espaules, à cause du retirement des nerfs Opisthotonicus.

Ornement du col fait de pierres precieuses verdes, Viria, viriae, Viriola, viriolae.

Charger sur son col ou espaules, Succollare, In collum tollere.

Mettre ou presenter le col sur le tailloir, Dare aut praebere ceruices alicui.

Coupper le col à quelqu'un. Collum alicui desecare.

Oster de dessus le col, Decollare.

Estre lié par le col, et porter la folle enchere de l'avarice d'aucun, Sustinere collo et ceruicibus poenam auaritiae alicuius.

Le chaignon du col, Ceruix.

col


COL, s. m. Partie du corps qui joint la tête aux épaules. Il est vieux en ce sens, On prononce et on écrit cou. Voy. Ce mot. — Col se dit encôre: 1°. de la partie supérieûre d'une chemise, d'un rabat, d'un pourpoint, qui embrasse le cou; 2°. d'une espèce de cravate sans pendans; 3°. d'un passage étroit entre deux montagnes: le col de Pertuis; le col de Tende: ils se saisirent des cols des montagnes.

Synonymes et Contraires

col

nom masculin col
Dépression d'un relief.
Traductions

col

Kragen, Hals, Gebirgspass, Bergpasscollar, neck, pass, mountain pass, defile, Col, neckband, gapkraag, bergpas, boord, hals, halsboord, pas, bergengte, nekאוכף הרים (ז), צווארון (ז), צַוָּארוֹן, צווארוןпроходlímec, průsmyk, límečekbjergpas, krave, paskolumocuello, collar, puerto de montaña, pasokaulus, solagallérkragicolletto, bavero, collo, valico, passo, bavera, colle, varco襟, カラー, 峠transituskołnierz, przełęczcolarinho, desfiladeiroворотник, ворот, ущельеovratnikokovratnik, ovratnik, овратник, оковратникhalsband, bergspass, krageمَـمَّرٌ جَبَلِيّ, يَاقَةγιακάς, πέρασμαklanac, ovratnik오솔길, 칼라fjellovergang, krageช่องแคบ, ปกเสื้อgeçit, yakacổ áo, đèo关口, 衣领 (kɔl)
nom masculin
1. partie d'un vêtement qui entoure le cou col en V un pull-over à col roulé
2. partie basse entre deux sommets, en montagne franchir un col

col

[kɔl] nm
[chemise] → collar
(= encolure, cou) → neck
[montagne] → pass
col de l'utérus nmneck of the uterus, cervix