comme


Recherches associées à comme: comme d'habitude

comme

conj. sub. [ du lat. quomodo, comment ]
1. Exprime la cause : Comme elle connaît bien la situation, elle peut les conseiller puisque, étant donné que
2. Exprime une simultanéité : Comme le T.G.V. quittait la gare, des retardataires sont arrivés sur le quai alors que
3. Exprime une comparaison : Tout s'est passé comme prévu. Été comme hiver, les routes sont encombrées ainsi que, de même que
4. Introduit des comparaisons à valeur intensive : Il ment comme il respire. Rouge comme une pivoine.
5. Introduit un exemple : Les médecines douces, comme l'acupuncture, l'homéopathie ou l'ostéopathie tel, tel que
6. Sert à coordonner : Les tours comme les barres seront dynamitées ainsi que, de même que, et
7. Indique à quel titre on agit, on est désigné : Comme ministre de l'économie, il a fait une déclaration en tant que, en qualité de
8. Introduit un attribut du complément d'objet direct : Il a pris son fils comme assistant pour
9. Sert à atténuer une assertion : Ils étaient comme fascinés par le Mirage 2000 pour ainsi dire ; quasiment
C'est tout comme,
Fam. cela revient au même.
Comme il faut,
se dit d'une personne bien élevée : C'est une locataire tout à fait comme il faut (= bien, respectable) ; correctement : Tiens-toi comme il faut.
Comme que comme,
en Suisse, quoi qu'il en soit, de toute façon : Comme que comme, on n'y peut rien.
Comme quoi,
Fam. ce qui montre bien que : Ils ne répondent pas au téléphone ; comme quoi, j'ai bien fait d'envoyer un mél.
Comme tout,
Fam. au plus haut point : Elle est jolie comme tout avec sa nouvelle coiffure extrêmement, très
adv. exclam.
1. Exprime l'intensité : Comme la ville a changé ! à quel point ; que
2. Exprime la manière : Comme ils nous traitent ! de quelle façon ; comment

comme si

loc. conj.
Marque une comparaison avec une situation hypothétique : Faire comme si de rien n'était. Elle jongle avec les valeurs comme si elle était experte financière.

COMME

(ko-m') adv.
De la façon que, ainsi que, de même que, autant que. Les métaux précieux, comme l'or, l'argent, sont moins utiles que le fer. Une âme comme la sienne.
Une sorte de bras dont il s'élève en l'air Comme pour prendre sa volée [LA FONT., Fabl. VI, 5]
Les éclairs de ses yeux Étaient comme d'un tonnerre [MALH., II, 2]
Mars.... N'a rien de si tragique aux fureurs de la guerre. Comme ce déloyal [l'Amour] aux douceurs de la paix [ID., VI, 5]
Il y a des héros en mal comme en bien [LAROCHEF., Max. 185]
Mais un monarque enfin comme un autre homme expire [CORN., Nicom. IV, 3]
J'admire deux choses, le flegme de celui qui a tout remué, comme l'embarras de ceux qui n'ont rien fait [LA BRUY., I]
Vouloir être justes et ne voir, autant qu'on le peut, les choses que comme elles sont [VOLT., Lett. Mme du Deffant, 29 juillet 1771]
Les peuples, comme les hommes, ne peuvent être heureux que dans un état de calme, et loin des grands efforts qui supposent de grands besoins [THOMAS, Essai sur les éloges, ch. 23]
La reconnaissance est le plus doux comme le plus saint de nos devoirs [ID., ib.]
Si votre roi revient dans ses États comme et dans le temps que je vous ai dit.... [FÉN., XXI, 447]
Mais tu n'aimes qu'un temps comme notre hirondelle, Moi, je t'aime comme je vis [V. HUGO, Odes, IV, 7]
Dieu, dont elle a tant de crainte, Au moins comme elle dit [RÉGNIER, Élég. 3]
Mais je n'en ai point vu de faux, comme je crois [MOL., l'Étour. II, 6]
Notre heureuse pécheresse n'est pas timide dans le bien, comme elle ne l'avait pas été dans le mal [MASS., Car. Pécheresse.]
Comme entre dans la multitude infinie de comparaisons brèves qui donnent au style de la conversation un caractère original et plaisant. Traité comme un chien. Rire comme un bossu. Muet comme une tanche. Crier comme un aveugle. Tout comme, tout pareillement. Vous vous en apercevrez tout comme moi. Familièrement. C'est tout comme, c'est la même chose.
C'est justement tout comme : La femme est en effet le potage de l'homme [MOL., Éc. des f. II, 3]
Dans cet emploi, quand comme est suivi d'un infinitif, on intercale d'ordinaire la préposition de ; pourtant l'omettre ne serait pas une faute.
Il n'y a rien qui rafraîchisse le sang comme d'avoir su éviter de faire une sottise [LA BRUY., XI]
Rien ne rafraîchit le sang comme de secourir les malheureux [VOLT., Lett. Boisgelin, mars 1767]
Rien ne la console comme d'entendre parler du Dieu qu'elle a aimé [MASS., Car. Mort.]
Comme il faut, précédé d'un mot exprimant commandement, signifie qui oblige, qui contraigne. Ayez un ordre comme il faut que je parte.
Obtenez un arrêt comme il faut que je dorme [RAC., Plaid. I, 4]
En un autre sens et dans le langage familier, un homme comme il faut, des gens comme il faut, celui, ceux qui appartiennent à la bonne société, qui ont de bonnes manières. On prononce le plus ordinairement en cet emploi, comme i faut. Comme aussi. Le contrat porte que...., comme aussi que, etc.
Son chien dormait aussi, comme aussi sa musette [LA FONT., Fabl. III, 3]
Comme en effet, façon de parler qui sert à confirmer. S'il est homme de bien, comme en effet il est. On emploie aussi comme sans en effet, dans le même sens, et en répétant le verbe être. Quand je ne serais pas votre serviteur comme je suis.
Puis étant son mérite infini comme il est [MALHERBE, dans VAUGELAS, Rem.]
Comme si, de même que si. Bien des hommes vivent comme s'ils ne devaient jamais mourir.
Comme si d'occuper ou plus ou moins de place Nous rendait, disait-il, plus ou moins importants [LA FONT., Fabl. VIII, 15]
Et comme s'ils vivaient des misères publiques, Pour les renouveler ils font tant de pratiques Que qui n'a point de peur n'a point de jugement [MALH., II, 1]
Un homme comme lui, un homme de son mérite, de son rang, etc. Familièrement. Comme cela, qu'on prononce ordinairement comme ça, ni bien ni mal. Comment se porte-t-il ? Comme cela. Il est comme cela, c'est son caractère. Comme qui dirait, en quelque sorte, une sorte de.... Il portait sur sa tête comme qui dirait un turban. Cette locution a été condamnée par des grammairiens ; mais, outre qu'elle est ancienne (voy. l'historique), elle n'a en soi rien d'incorrect, et elle s'explique par une ellipse. Il a taillé ce bout de bois comme qui taillerait une plume, c'est-à-dire comme le taillerait celui qui taillerait une plume ; il porte sur la tête comme qui dirait un turban, c'est-à-dire il porte comme dirait celui qui dirait un turban. Comme ça ! Terme de marine. Commandement fait à un timonier de maintenir la barre du gouvernail, de manière à ce que le navire dévie le moins possible du point où se trouve le cap.
Presque, quasi, en quelque sorte. Ce sens n'est qu'une extension du précédent et s'explique par une ellipse : Ce fut comme un éclair, c'est-à-dire ce fut de la façon que serait un éclair.
Enfin on abjurait le monde où l'on avait reçu sa première naissance, pour se vouer totalement à l'Église, où l'on prenait comme une seconde naissance [PASC., Comparaison des chrétiens.]
Le ciel en sa faveur produit comme un miracle [MOL., l'Étour. V, 14]
On se donne à Paris, sans se parler, comme un rendez-vous public, mais fort exact, tous les soirs, au cours et aux Tuileries, pour se regarder au visage et se désapprouver les uns les autres [LA BRUY., VII]
C'est une offrande comme encore souillée qu'on va mettre sur l'autel [MASS., Panég. St Benoît.]
Un goût qu'on apporte comme en naissant et qui semble ne pouvoir venir que du maître de la nature [ID., Car. Vocation.]
La suite ordinaire et comme infaillible d'une vie pécheresse, c'est la mort dans le péché [ID., ib. Impénit. finale.]
Tout ce qui s'y décide sans nous et comme malgré nous ne peut tarder d'être désavoué de nous-mêmes [ID., ib. Vocation.]
Des fautes qui lui sont comme inévitables [ID., Car. Fausse confiance.]
Je pourrais même aller plus loin et vous demander si l'innocence de la vertu ne vous eût pas été comme plus naturelle, plus douce, plus aisée que le déréglement du vice [ID., ib.]
Le désir de souffrir pour Dieu fut comme sa passion dominante [FLÉCHIER, Panég. II, p. 260]
Le pardon qu'elle obtenait lui était comme un nouveau lien qui l'attachait [ID., ib. p. 261]
Il n'y a eu rien ou comme rien de pillé dans la ville [PELLISS., II, 257]
En qualité de. On le cite comme le plus savant helléniste. Regarder la chose comme faite.
Elle [l'âme] comprend qu'elle ne doit plus penser ici-bas qu'à adorer Dieu comme créateur, lui rendre grâce comme redevable, lui satisfaire comme coupable, le prier comme indigente [PASC., Conv. du pécheur.]
Comme à de mes amis il faut que je te chante Certain air que j'ai fait de petite courante [MOL., Fâch. I, 5]
Un gentilhomme français, qui, comme curieux d'obliger les honnêtes gens, a bien voulu prendre ce soin [MOL., Sicilien, 11]
Comme sage, J'ai pesé mûrement toutes choses [ID., Tart. II, 2]
De quelle manière, par quels moyens.
Je ne sais comme il me sera possible de m'accommoder au temps [VAUG., Q. C. 369]
Voilà comme l'amour succède à la colère [CORN., Rodog. III, 1]
Je sais trop comme agit la vertu véritable [ID., Hor. IV, 1]
J'ai su par son rapport, et je n'en doutais pas, Comme de vos deux fils vous portez le trépas [ID., ib. V, 2]
Et je vous montre à tous par là comme il faut vivre [ID., Poly. V, 2]
Afin d'être témoin, comme après nos débats Je chéris sa mémoire et venge son trépas [ID., Pomp. III, 4]
Mais je ne comprends pas toute cette conduite, Ni comme à cet éclat la reine vous contraint [ID., Nicom. III, 3]
Montrez-lui comme il faut s'endurcir.... [ID., Cid. I, 3]
Un cœur né pour servir sait mal comme on commande [ID., Pomp. IV, 2]
Je vais savoir comme enfin tout se passe [ID., Hor. III, 3]
Qui sait comme en ses mains ce portrait est venu ? [MOL., Sgan. 6]
Je m'étonne comme le ciel les a pu souffrir si longtemps [ID., Don Juan, V, 1]
Qu'importe comme ils parlent, pourvu qu'ils me disent ce que je veux savoir ? [ID., Pourc. II, 12]
On n'est pas en peine sans doute comme il faut faire pour vous louer [ID., Ép. dédic. de l'Éc. des f.]
Je ne sais comme il est demeuré sur ma table [ID., D. Garc. II, 6]
À peine pouvez-vous dire comme il se nomme [ID., Mis. I, 1]
On ne savait comme en venir à bout [LA FONT., Court.]
Voici comme, à peu près, Ésope le raconte [LA FONT., Fabl. VI, 1]
Je t'attraperai bien, dit-il [l'ours] ; et voici comme, Aussitôt fait que dit [ID., ib. VIII, 10]
Il se faut entr'aider, c'est la loi de nature. L'âne un jour pourtant s'en moqua, Et ne sais comme il y manqua : Car il est bonne créature [ID., ib. VIII, 17]
Il rêve la veille par où et comme il pourra se faire remarquer le jour qui suit [LA BRUY., XIII]
Je lui demandai comme il se portait [SÉV., 125]
Prenez bien garde comme je parle [BOSSUET, Lett. abb. 104]
Voilà comme je crus étouffer ma tendresse [RAC., Andr. I, 1]
Le voyez-vous comme il vole ou à la victoire ou à la mort ? [BOSSUET, Louis de Bourbon.]
Voilà comme il conserva son innocence dans le grand monde [FLÉCH., Panég. I, p. 353]
Écoutez comme l'apôtre consolait autrefois les premiers fidèles [MASS., Car. Mort.]
[Ils] Nous ont assez appris comme on peut la dompter [VOLT., Tancr. I, 1]
Je ne sais point encor comme on manque de foi [ID., Œdipe, III, 2]
Interrogativement. En cet emploi il a vieilli.
Comme y fournirez-vous, quand il aura vingt ans ? [MALH., IV, 1]
Comme échapperons-nous en des nuits si profondes ? [ID., II, 1]
Comme a-t-elle reçu les offres de ma flamme ? [CORN., Pomp. III, 3]
Albin, comme est-il mort ? [ID., Poly. III, 5]
Comme est-ce que chez moi s'est introduit cet homme ? [MOL., Éc. des f. II, 2]
Comme que, avec le subjonctif, de quelque façon que.
L'abbé d'Estrées se promettait je ne sais comme une fortune, en se cramponnant, comme que ce fût, dans son triste emploi [SAINT-SIMON, 131, 199]
Tout ce qu'on fait par autrui se fait mal, comme qu'on s'y prenne [J. J. ROUSS., Ém. IV]
Comme qu'on s'y prenne, il est impossible qu'on en vienne à bout [ID., ib. II]
Comme que je fasse, il m'empoisonnera [ID., Conf. I]
Familièrement. Dieu sait comme, locution qui signifie médiocrement, assez mal.
Et peu d'amis, même amis, Dieu sait comme [LA FONT., Faucon.]
Je croyais voir le président Faire bâiller en répondant Que l'on vient de perdre un grand homme, Que moi je le vaux, Dieu sait comme [BÉRANG., Acad. et Cav.]
Léandre me fait lui prêter De l'argent qu'il rend Dieu sait comme ! [ID., 3e mari.]
Comme quoi, de quelle façon.
Voilà comme quoi il est fort dangereux d'avoir demi-étudié [BALZ., liv. III, lett. 9]
Vous savez comme quoi je vous suis tout acquise [CORN., Rodog. I, 7]
Comme quoi est aussi interrogatif mais très peu usité en cet emploi. Comme quoi n'êtes-vous pas persuadé ? Comme quoi est de difficile explication. Comme a parfois le sens de comment ; et l'on dit, interrogativement, ayant mal entendu : comme quoi ? Cette étoffe est comme du satin ; si on a mal entendu, on dira dans le langage très familier : comme quoi ? Comme quoi est devenu de la sorte une locution faite, qui s'est introduite pour ne signifier rien de plus que comment.
Combien, à quel point.
Comme il est changé ! Vous voyez comme il travaille ! Comme il est bon ! Comme il est aimable ! Vous ne croirez jamais comme chacun l'admire [CORN., Cid, IV, 1]
Vous ne sauriez croire comme elle est affolée de ce Léandre ! [MOL., Méd. m. lui, III, 7]
Et par la fermeté dont ce cœur est armé, Titus, tu connaîtras comme il t'aurait aimé [VOLT., Brutus, IV, 3]
Conj. Quand, dans une période, deux membres expriment une comparaison, comme se met au commencement du premier, et le second a pour corrélatif ainsi, quelquefois aussi, et d'autres fois n'a point de corrélatif du tout. Comme la raison n'a plus de frein, ainsi l'erreur n'a plus de bornes. Comme il est inconstant dans ses projets, aussi voit-on qu'il réussit rarement.
Et comme elle a l'éclat du verre, Elle en a la fragilité [CORN., Poly. IV, 2]
Et si c'est un bienfait qu'il faut rendre aujourd'hui, Comme il parla pour vous, vous parlerez pour lui [ID., Pomp. I, 1]
Comme nous devinons, vous pouvez deviner [ID., Suréna, IV, 3]
Comme tout est pur à ceux qui sont purs, tout devient souillé à celui qui l'était déjà par sa transgression [MASS., Car. Danger des prospérités temporelles]
Dans le temps où, au moment où. Comme il était à Paris, la révolution éclata.
Comme il fut sorti de Delphes et qu'il eut pris le chemin de la Phocide [LA FONT., Vie d'És.]
Comme il eut aperçu que, dans ce mélange infini de sectes, le plaisir de dogmatiser sans être repris était le charme qui possédait les esprits.... [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Comme il fut arrivé à un pont, Pomponius et Licinius, pour faciliter sa fuite, firent ferme les armes à la main [VERTOT, Révol. rom. liv. IX, p. 359]
On dit que, comme on lui eut amené un cheval, un peu avant que le combat commençât, il tira son épée, le tua, et, se tournant vers ses soldats.... [ID., ib. liv. XI, p. 143]
Vers le soir, comme elle était seule avec Virginie, il entra chez elle un grand homme vêtu d'une soutane bleue [BERN. DE ST-P., Paul et Virginie.]
Parce que, vu que, puisque, attendu que. Comme ses raisons paraissaient bonnes, on s'y rendit.
Comme notre héros se voit près d'achever, C'est peu pour lui de vaincre, il veut encor braver [CORN., Hor. IV, 2]
Et comme pour toi seul l'amour veut que je vive [ID., Cinna, III, 4]
Et comme à l'échauffer j'appliquerai mes soins [ID., Nicom. I, 5]
Comme toute disgrâce peut leur arriver [aux hommes], ils devraient être préparés à toute disgrâce [LA BRUY., XI]
Comme signifiant vu que et dans le temps où, peut être remplacé par que dans les membres de phrase subséquents.
Comme vous êtes un fort galant homme, et que vous savez comme il faut vivre [MOL., Mar. for. 4]
Comme elle possédait son affection.... et que son heureuse fécondité redoublait tous les jours les sacrés liens.... [BOSSUET, Reine d'Anglet.]

PROVERBE

    Comme on fait son lit on se couche, c'est-à-dire celui qui n'a aucune prévoyance éprouve des désappointements de toute nature

REMARQUE

  • 1. Il faut prendre garde à l'emploi de comme avec une négation ; ce qui amène parfois de l'amphibologie. Ainsi dans cette phrase : la terre ne produit pas comme la mer des animaux qui..., cela peut vouloir dire : ou que ni la terre ni la mer ne produisent des animaux qui.... ou : la terre, à la différence de la mer qui en produit, ne produit pas des animaux qui.... Il faut donc éviter cette tournure dans les cas où le sens n'est pas clairement déterminé.
  • 2. Comme quoi est nouveau et bien reçu, pour dire comment, dit Marg. Buffet, Observ. p. 70, en 1668. Vaugelas observe aussi que cette locution n'est pas ancienne. Thomas Corneille ajoute qu'elle a déjà vieilli. Mais depuis elle est rentrée dans l'usage.
  • 3. Comme ainsi soit que est une locution qui était encore usitée au commencement du XVIIe siècle, mais qui depuis lors est tombée en désuétude. Voyez-en des exemples dans l'historique, au XVIe siècle. Elle signifie : comme il est vrai que....
  • 4. Comme s'est dit après autant, aussi, tant, si.
    Ce n'est pas tant le mouvement comme l'action qu'il faut prendre [DESC., Diopt. 1]
    Qu'il fasse autant pour soi comme je fais pour lui [CORN., Poly. III, 3]
    Ma foi, vous en tenez aussi bien comme nous [ID., le Menteur, V, 1]
    Il n'est rien de si beau comme Caliste est belle [MALH., V, 12]
    Mais en quel autre cœur est la douleur si vraie Comme elle est dans le mien ? [ID., VI, 11]
    Cette construction ne s'emploie plus, du moins dans le style ordinaire ; car, en vers et dans le style élevé, elle serait acceptable et ne paraîtrait pas surannée.
  • 5. Comme tout est une locution populaire, depuis longtemps condamnée et qui n'a rien en sa faveur.
    Voici un terme des plus barbares ou bien des provinciaux tombent : ils diront : cet homme est riche comme tout ; il faut dire : est très riche [MARG., BUFFET, Observ. p. 75, en 1668]
  • 6. Comme de juste, pour dire comme il est juste, est une locution populaire qu'il faut aussi écarter. De juste n'est pas français et ne le devient pas davantage pour être joint à comme.

HISTORIQUE

  • IXe s.
    Si cum on, per dreit, son fradra [frère] dist [doit] [, Serment]
  • Xe s.
    Enz en 'l fou la getterent, com arde tost [, Eulalie]
    Si astreient [seraient] li Judei perdut, si cum il ore sunt [, Fragm. de Valenc. p. 468]
  • XIe s.
    Pur tant cum il pussent le dreit servise faire [, L. de Guill. 33]
    Conseilez mei cume mi home saive [, Ch. de Rol. II]
    Terres et fiés [fiefs] tant cum vous en vuldrez [, ib. V]
    Par main [matin], en l'aube, si cum li jorz esclaire [, ib. LII]
    Si cum il put, du pin est avalet [, ib. LXXIX]
    Cum il le vit, à ferir le [il] desire [, ib. CXII]
    Cum [comment] faitement lui manderons novelles ? [, ib. CXXVI]
    Pour ce sont Franc si fier cume lion [, ib. CXL]
    Laissez les morz tout ainsi cum il sont [, ib. CLXXIV]
    Cum il entrerent en la chambre voltice, Il firent.... [, ib. CXCI]
    Cum dechera [déchoira] ma force et ma baldur ! [, ib. CCIV]
  • XIIe s.
    Si voirement com nous bien le creons [, Ronc. p. 48]
    Com s'el m'eüst dedenz son corps portée [, ib. p. 161]
    Aussi com vous le me poez doner, Quant vous plaira, le me poez retraire [, Couci, II]
    Si con fait nes [nef] que vens guie [guide] [, ib. III]
    Tant con [je] fu miens [je m'appartins], [elle] ne me fist se bien non [, ib. VI]
    Mais se clamer m'i volez vostre ami, Comme [il y] auroit ci très glorieus secours ! [, ib. VII]
    De ceste amor qui tant me fait pener, Ne voi-je pas com je puisse partir [, ib. X]
    Si [je] me merveil con vostre cuers l'endure [, ib. X]
    Car quant je me repourpens Comme ele est bele à veoir [, ib. XI]
    Pour une qu'en ai haïe, J'ai dit aux autres folie Come irous [irrité] [QUESNES, Romancero, p. 87]
    Lors [ils] sauront comme Charles nous a le jeu parti [, Sax. XXIV]
  • XIIIe s.
    Ha ! biau sire Dieu, con grant domages ce fu que cele assemblée, qui fu ilec, ne fust avoec les autres devant Andrenoble ! [VILLEH., CXLIX.]
    Ha Dex ! com perilleuse bataille, de si peu de gent encontre tant ! [ID., CLX.]
    Comme droit hoir de France [ils] font Pepin couroner [, Berte, III]
    Il surent aussi bien le françois de Paris Com se il fussent né au bour à St-Denis [, ib. V]
    À vous [je] l'envoierai si com pour là gesir [, ib. XII]
    Ainsi come [elle] eüst deuil, [elle] prent fort à souspirer [, ib. XVII]
    Vermeille ert [elle était] comme rose, blanche com flor de lis [, ib. XX]
    Si [elle] saignoit com ce fust perceüre de clou [, ib. XXXII]
    Ahi ! mere, fait-ele, com auriez cœur mari, Se vous saviez.... [, ib. LIX]
    Il l'amoient [Berte] de cuer comme bien enseignée [, ib. LX]
  • XIVe s.
    Et est semblable, comme qui feroit comparaison d'une chose qui a ame à celle qui n'a point d'ame [ORESME, Eth. 207]
  • XVe s.
    Il a fait votre traité tout comme vous l'avez demandé [FROISS., II, III, 23]
    Et n'y avoit aucun, comme grand qu'il fust, qui de rien osast trespasser son commandement, ni contredire [d'Artevelle] [ID., I, I, 65]
    Je iroie volontiers assaillir ce fort chastel, comme travaillé que je sois, pour essayer si nous y pourrions rien conquester [ID., I, I, 182]
    Si devez savoir que la joie fut très grande, quand [les Anglais] sçurent que [les Gascons] estoient, com durement que ce fust, arrivés et venus à port de salut [ID., II, II, 120]
    Il fut commandé et dit que quiconque avoit prisonnier que tantost il l'occist, et que nul n'y fust excepté ni dissimulé, comme vaillant, comme puissant, comme noble, comme gentil ni comme riche qu'il fust [ID., II, III, 20]
    Et fut prouvé sur eux, si comme je fus adonc informé [ID., II, II, 2]
    Il me faut regarder comme hastivement je me puisse venger de ce despit que l'on m'a fait [ID., I, I, 100]
    Consul de Rome, qui estoit office comme nous dirions duc et connestable de la chevalerie [, Bouciq. I, ch. 18]
    Ledit duc, comme il veit les portes fermées, fist saillir les gens de sa chambre [COMM., II, 7]
    Tout ainsi comme cecy avoit esté conclud, il fut executé [ID., IV, 2]
    Se agenouilla comme à demy pied de terre [ID., IV, 10]
    Hardy autant comme homme qui ait regné de son temps [ID., V, 9]
    Il receut lettres comme la duchesse d'Austriche estoit morte [ID., VI, 7]
    Estoit là avec plusieurs de ses enfans comme trois fils et ung filz [ID., I, 2]
    Et n'estoit point si forte comme elle est à present [ID., I, 2]
    ....Lui escripvoit comme [que] le roy partoit [ID., ib.]
    Et tous les autres se mettoient à la suytte comme ils venoient [ID., I, 3]
    Comme la nuyt fut toute close, on ordonna cinquante lances pour veoir où le roy estoit logé [ID., I, 4]
    Et gaignerent une petite isle qui estoit comme au meillieu [ID., I, 6]
    Les Lyegeois en tres grant nombre de gens comme de trente mille personnes [ID., II, 2]
    Quand la piece de bœuf fût comme toute depeschée [LOUIS XI, Nouv. LXXXIII]
  • XVIe s.
    Il le faisoit contourner en ung cercle, tant à dextre comme à senestre [RAB., Gar. I, 23]
    Lesquelles façons n'accordent non plus avec la nature du sacrement comme [que] le feu avec l'eau [CALV., 345]
    Comme ainsi soit que Dieu ne puisse recevoir aucun bien-fait de nous.... [ID., Instit. III, 13]
    Comme leur oserions nous oster l'heritage de vie ? [ID., ib. 359]
    Tout cela est autant comme s'ils plaidoyent contre Dieu, de ce qu'il a creé le monde si tard, comme ainsi soit qu'il l'eust peu faire dès le commencement [ID., ib. 351]
    Il nous a voulu, comme en passant, signifier la grandeur de sa misericorde [ID., ib. 288]
    Car suyvre faut la reigle et loy de Christ, Comme il l'a baillée par escrit [MAROT, I, 272]
    La plus grosse beste qui soit, Monsieur, comme est-ce qu'on l'appelle ? [ID., III, 144]
    Martin ne veut point de Catin ; Je le trouve aussi fin comme elle [ID., III, 176]
    Que sçais-tu quel j'estois devant qu'aller à Rome ? Quel j'en suis retourné ? quel j'ay vescu, et comme ? [DU BELLAY, VI, 50, verso.]
    Comme quelques jours aprez un de ses gents veint à mourir [MONT., I, 6]
    Comme si nulle contenance ne pouvoit representer ce degré de dueil [ID., I, 7]
    Ils accuserent cette pratique, comme ennemie de.... [ID., I, 23]
    Comme grant capitaine et philosophe [ID., I, 28]
    Comme nous voyons des terres, ainsi est il des esprits [ID., I, 31]
    Comme est-il possible d'aller ? [ID., I, 72]
    Comme il feut en sa presence, il lui dict [ID., I, 127]
    Penses tu qu'il cherche comme il se rendra plus homme de bien ? [ID., I, 278]
    Il en est peu, ou comme point, qui n'aient essayé quelquesfois en eux mesmes la cruauté du tyran [LA BOÉTIE, 68]
    Je te feray doncques de surcroist le conte comme c'est que je me prins garde de ce beau mot [ID., 152]
    Voylà comme j'en use [LA BOÉTIE, 217]
    Comme le pere lui demandast combien il vouloit avoir pour lui instruire et enseigner son fils [LANOUE, 113]
    Le mal de quoy on a bonne conoissance est comme demi gueri [ID., 158]
    On regarde seulement comme son voisin fait [ID., 167]
    C'estoit comme on dit : après la mort le medecin [ID., 254]
    Et comme pourroit-il souffrir qu'on l'allast attaquer jusques dedans sa caverne, sans se defendre, comme font les bestes genereuses ? [ID., 441]
    Les exemples ne monstrent pas seulement comme il faut faire, mais aussi impriment affection de le vouloir faire [AMYOT, Préf. IV, 30]
    Comme tout le monde se trouvast estonné d'un conseil hardy et si avantageux [ID., Cimon, 9]
    Homme consommé en tout rare sçavoir, ainsi comme ses œuvres ne laissent douter à qui les a entierement leues [ID., Préf. XXI, 48]
    On surnomme celle deesse Epitragia, comme qui diroit, la deesse du bouc [ID., Thésée, 21]
    Thesée y alla comme les autres [ID., ib. 5]
    Le menu peuple saccagea ceulx que l'on appeloit prosagogides, comme qui diroit les courratiers [ID., Dion, 37]
    Elle ne peut trouver mary d'aussi noble maison comme elle, pour sa pauvreté [ID., Cimon, 8]
    J'auray pitié du feu qui cause vostre perte, Pleurant vostre douleur comme l'ayant soufferte [RONS., 699]
    Il vous fera pardon, il est dieu debonnaire, Et, comme les humains, ne tient pas sa colere [ID., 870]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguig. queme ; Berry et Saintonge, coume (d'après Palsgrave, p. 57, au XVIe siècle on prononçait coume) ; provenç. com, co, cum ; anc. catal. anc. espagn. anc. portug. anc. ital. com ; espagn. et portug. mod. como ; ital. mod. come ; sicil. comu ; du latin quomodo, composé de quo et modo : de la façon que, en quelle façon. Ce qui écarte tout à fait de l'étymologie la conjonction latine cum, ce sont les formes come, como, incompatibles avec elle. Si l'on passe en revue les exemples depuis le IXe siècle jusqu'au XVIe siècle, on verra que, dans les siècles antérieurs au XVIe, cum, com ou comme pourrait être remplacé par quomodo soit directement, soit par une dérivation d'idée facile à saisir ; mais qu'à partir du XVIe siècle, comme est assimilé à la conjonction latine quum, et même on va jusqu'à faire régir à comme le subjonctif devant l'imparfait, de même que quum le régit en latin. Dans un texte cité du Xe siècle, come, suivi du subjonctif, a la signification : de façon que : Ils la jetèrent au feu, de façon qu'elle brûle tôt. Cet emploi se rapproche, pour le sens, de notre tournure :
    Obtenez un arrêt comme il faut que je dorme [RAC., Plaid.]

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    COMME.
    Comme il faut. Ajoutez : Comme il convient.
    En de si calmes provinces Saurait-on excuser le crime De ne régner pas comme il faut ? [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne.]
    Énée.... ne le porta pas seulement [son père], mais... l'emporta comme il faut, et le mit au nombre de ceux que Rome a depuis adorés [ID., ib.]
    Donner comme il faut [donner à quelqu'un qui le mérite] [ID., ib.]

    REMARQUE

      Ajoutez :
    • 7. Avec comme si Régnier a mis l'imparfait du subjonctif :
      Comme si leurs désirs dépendissent de nous [, Sat. VI]
      Comme si notre jeu fût au roi dépouillé [, Sat. X]
    • 8. Comme, signifiant de même que, peut être remplacé par que au second membre de phrase.
      Comme nous avons déjà dit, et que nous le verrons plus clairement ailleurs [BOSSUET, Connaiss. I, 17]

comme

COMME. conj. De même que, ainsi que. Ils sont faits l'un comme l'autre. Amer comme de l'absinthe. Froid comme glace. Hardi comme un lion. Faites comme cela. Faites comme lui. Comme j'espère. Comme l'on dit. Comme dit tel auteur. Comme vous voyez. Comme il est juste. Ses avis sont reçus comme des oracles. Je regarde cela comme une chose non avenue. Je lui ai dit, comme à vous, tout ce que j'en pensais. À la campagne comme à la ville.

Il signifie aussi De la manière que, autant que. Comme il avait puni le crime, il voulut aussi récompenser la vertu. Comme son devoir est de... le nôtre est également de... Comme le soleil efface les autres astres, ainsi... Vous savez comme il s'est conduit envers moi. Voici comme l'affaire se passa. Agissez comme vous voudrez, comme il vous semblera bon. Rien n'anime le soldat comme l'exemple des chefs. Rien n'encourage les artistes et les gens de lettres comme de voir les talents en honneur.

Prov. et fig., Comme on fait son lit on se couche, Il faut s'attendre au bien ou au mal qu'on s'est préparé par la conduite qu'on a tenue, par les mesures qu'on a prises.

Un homme comme lui, Un homme de son mérite, de son rang, etc. Un homme comme lui, comme vous est au-dessus d'un pareil soupçon ou, dans un sens défavorable, N'attendez rien de bon d'un homme comme lui.

Il signifie adverbialement, À quel point, combien. Comme il est changé! Comme vous me traitez mal! Comme il m'est doux de penser que...

Il se joint, avec certains verbes, tels que Considérer, regarder, etc., pour marquer l'opinion que l'on a de quelqu'un ou de quelque chose, le jugement que l'on en porte. Il fut regardé comme le plus habile capitaine de son siècle. Nous devons considérer cela comme le présage de quelque grand événement. On le citait comme le plus intègre des magistrats.

Comme aussi, Et pareillement, et de plus. Le contrat porte que... comme aussi que...

Comme si, De même que si. Il me voulait engager dans cette affaire, comme si elle eût été juste. Il me pressait de le servir, comme si j'y étais obligé. Il me traite comme si j'étais son valet. Il n'osait avancer, comme s'il eût craint d'être maltraité.

Fam., Comme quoi, Comment. Voilà comme quoi je suis ici.

Fam., Comme cela, Ni bien, ni mal. Comment se porte-t-il? Comme cela.

Fam., Il est comme cela, C'est son caractère, sa manière, son usage, etc.

Fam., C'est tout comme, C'est la même chose.

Il signifie aussi Par exemple. Les mots français en tié sont féminins, comme Amitié, pitié, etc.

Il signifie quelquefois Presque, quasi. Il est comme insensé. Il est comme mort. Cela est comme fait.

Il signifie aussi En quelque façon. La lumière est comme l'âme des couleurs. Elle l'examina longtemps comme pour s'assurer que c'était bien lui.

Il signifie aussi En qualité de, en tant que. Le Pape est considéré comme chef de l'Église. Je vous dis cela comme votre parent et votre ami. Cette plante est employée en médecine comme vermifuge. Il proposa, comme expédient, de faire telle chose. Comme ouvrage de circonstance, cette pièce a du mérite.

comme

COMME. Conjonction indiquant un rapport de temps et signifiant Lorsque, dans le moment où. Comme je faisais telle chose, j'appris que, etc. Comme ils étaient assemblés, on leur apporta des lettres.

Il indique encore un rapport de cause et signifie Parce que, vu que, par le motif que. Il se met tantôt au commencement, tantôt, avec ellipse du verbe, au milieu de la phrase. Comme il a toujours aimé le bien public, jamais il n'a voulu consentir à ce projet. Comme ses raisons paraissaient bonnes, on s'y rendit. On préféra ce moyen comme plus doux. Ils rejetèrent cette mesure comme trop violente.

comme

Comme, ou Come, pour Quome, de Quomodo, Ceu, Tanquam, Velut, Qualiter, Quasi, Ita, Vt.

Je l'ay aimé comme mien, Pro meo amaui.

Il l'a nourrie comme sienne, Eduxit eam pro sua.

Estre en quelque lieu comme chez soy, Pro suo iure esse in aliquo loco.

Escrire une chose comme certaine, Pro certo ponere.

Comme je devoy, Pro eo ac debui.

Le lieu est beau et recreatif, comme, ou tout ainsi que je desiroy, Locus est bellus atque optabam.

Comme, ou tout ainsi que le rossignol est, etc. Qualis populea moerens philomela sub vmbra, amissos, etc.

¶ Comme j'espere, Quemadmodum spero.

¶ Comme on dit, Vt perhibent, Vt ferunt, Vt fertur.

Soit ainsi comme tu dis, Sicut dicis.

J'ay beaucoup, comme j'ay dit, et long temps pensé, Multum (vt dixi) et diu cogitaui.

Comme je le diray, Perinde vt dicam.

¶ Comme le bruit est, Vt fama est.

Les choses ne vont pas comme elles faisoient, Non est item, quam dudum.

¶ Comme il advient souvent, Vt saepe venit, vel accidit.

¶ Comme il appartient, Vt par est.

¶ Comme Antiochus souloit, Sicut solebat Antiochus.

Comme tu as de coustume, Quemadmodum soles.

¶ Comme c'est une chose incredible, de dire que le fils ait tué son pere, Vt illud incredibile est mortem oblatam esse patri a filio.

Son frere, comme celuy qui autrefois a esté dehors en guerre, etc. Lucius frater eius, vtpote qui peregre depugnauit, familiam ducit.

Comme sçait celuy nostre bon ami Caton, Quod nostrum illum non fugit Catonem.

Comme cestuy Pamphilus, combien de fois, etc. Vel hic Pamphilus iurabat quoties Bacchidi, etc.

¶ Comme si, Pro eo atque si nullo iure factum esset.

Comme si c'estoit moins à moy à faire qu'à toy, Qua istic minor mea res agatur, quam tua.

Je te prie de prendre garde à son affaire, comme si c'estoit la mienne propre, Eius negotium sic velim suscipias, vt si esset res mea.

¶ Tout un comme si elle estoit sa fille, Ita vt si esset filia.

C'est tout un, comme si, etc. Pro eo est ac si adhibitus non esset, Non dissimile est atque ire Antium.

C'est tout un comme si je disoy, etc. Hoc perinde est tanquam si ego dicam, Est mihi nomen Iulium.

¶ Comme si je y eusse esté, Quasi affuerim, Quasi vero, etc.

Comme si on ne t'eust pas dit qu'ainsi en iroit, Quasi non tibi renuntiata sint haec sic fore.

Comme si tu disois que je, etc. Quasi tu dicas me velle, etc.

¶ Regarde vers luy comme si tu ne l'avois point apperceu, Quasi de improuiso respice ad eum.

¶ Comme s'il avoit fait cela de desir, etc. Quasi vero id cupiditate defendendae nobilitatis fecerit, aut, etc.

¶ Comme s'il estoit fait, Perinde quasi factum sit.

¶ Comme vous sçavez que, etc. Ita vt ingenium est omnium hominum, etc.

Comme vous voyez, Vt in carbone ecce, et cinere.

¶ Comme estans tels qui, etc. Vt qui, etc.

¶ Comme il se fait, Ita vt fit.

Comme vrayement il estoit, Ita vt erat.

¶ Pensant (comme il estoit de fait,) Id quod erat solet claudi parenthesi. B. ex Liuio.

comme


COMME, adv. de comparaison. [Kome, 2ee muet.] Il se prend en diférentes manières. On le met pour ainsi que: il sera puni comme les aûtres.
   Vous aurez le destin
   De ces fleurs si fraiches, si belles,
   Comme elles, vous plairez, vous passerez comme elles.
       Des Houl.
De même que: "Comme l'humilité est le fondement de toutes les vertus, ainsi l'orgueil est la source de tous les vices. — Dans le temps que: "Comme il arrivoit, son frère parut. — Par exemple: Les noms en tié sont féminins, comme pitié, amitié, etc. — À~ caûse que: Comme il ne vouloit pas obéir, on le fit mettre en prison. — Presque: on le trouva comme mort. — En quelque sorte: il est comme le grand ressort de cette entreprise. L. T. "Leur origine est comme ensévelie sous d'immenses richesses. Mariv. Dans ce dernier emploi, il sert de correctif.
   Rem. 1°. Comme, au lieu de comment, ne vaut rien dans le sens interrogatif. "Albin, comme est-il mort? Corn. Il faut là comment. Mais hors de là il a souvent plus de grâce et de douceur. Bossuet et Mde de Sévigné lui donnent presque toujours la préférence sur comment. — Malherbe disait toujours comme; mais en quoi il n'est pas à imiter, c'est qu'il l'employait dans l'interrogation: Comme y fournirez-vous? — Il n'y a pas de doute, dit Vaugelas, que lorsqu' on interroge, ou qu'on se sert du verbe demander, il faut dire comment, et non pas comme. — Rousseau (Jean-Jaques) dit, dans la même phrâse, comment et comme, et pour ne pas répéter le premier, et parce que le second est plus doux à l'endroit où il l'a placé. "Je montrois aux hommes comment ils faisoient leurs malheurs eux mêmes, et par conséquent, comme ils pouvoient les éviter. Let. à M. de Volt.
   2°. Cette préposition servant de lien à deux membres de comparaison, il faut qu'il y ait une certaine ressemblance de construction entre les deux membres. Par exemple, Racine dit, dans les Frères Enemis:
   Si la vertu vous touche autant que fait le crime,
   Si vous donez les prix, comme vous punissez.
Il falait dire, si vous récompensez comme vous punissez. Le Poète a voulu éviter la rime de l'hémistiche. — En prôse, on dirait, si vous donez les prix, comme vous imposez les peines. Alors on garderait le même ordre dans les deux membres.
   3°. Il ne faut pas mettre comme, au lieu de que, après autant et aussi: "Vous me devez autant comme (que) lui: "Cette espérance est aussi présomptueûse comme (que) elle est vaine. — Racine s'en sert au lieu de que conjonction.
   Montrez, en vous tuant, comme vous êtes frères.
       Théb.
C'est une faûte, même dans un Poète: l'usage n' admet point comme, au lieu de que. — Montrez que vous êtes frères, en vous tuant. = Fleury, dans son Hist. Eccl. emploie aussi comme d'une manière singulière: "Sa mémoire (de Caligula) fut condamnée comme d'un tyran. Il falait dire, comme celle d'un tyran.
   4°. Comme, mal placé, peut ocasioner des contresens. Exemple: "Il s'en est trouvé (parmi les Martyrs) qui se sont laissé brûler la main, y tenant long-temps des charbons ardens avec de l'encens, de peur qu'ils ne semblassent ofrir l'encens, en secouant les charbons, comme St. Barlaam, dont St. Basile fait l'éloge. Fleury, Moeurs des Chrét. De la manière que ce comme est placé, il semble que St. Barlaam secoua les charbons, et ofrit l'encens, ce qui est précisément le contraire de ce que Fleury a voulu dire.
   5°. Quelques persones n'aprouvent pas l'expression suivante: quand je ne serois pas votre serviteur, comme je suis. Ils disent que ces dernières paroles sont superflûes: mais assurément ils se trompent; comme je suis, ajoute quelque chôse au sens, et le rend plus fort. On peut dire indiféremment, comme je suis, ou comme je le suis. Vaug. Corn. L. T. Le dernier est plus exact. Je suis, ne dit rien. Je le suis, dit, je suis cela: c. à. d. votre serviteur. Marin.
   6°. Comme quoi pour comment, n'est plus guère en usage. L'Acad. dans la 1re édit. de son Dict. ne condamnait pas cette expression. Dans ses Observations sur les Remarques de Vaugelas, elle dit qu'on ne s'en sert plus. Dans les dern. édit. de son Dict. elle avertit que comme quoi est du st. fam. mais elle n'en done d'exemple que dans l'interrogation: Comme quoi avez-vous fait cela? — Dans le style badin ou critique, il vaut mieux que comment: Vous savez ce qui en est advenu, dit M. Linguet, et comme quoi cette charlatanerie réussit.
   Vous savez comme quoi je vous suis toute aquise.
       Rodog.
Cela ne vaut rien dans une Tragédie.
7°. Comme que, de quelque manière que, est vieux aussi. "Cela sera fort bien, comme qu'il soit. J. J. Rousseau l'a encôre employé. "Comme que tout âille, peu importe au prétendu sage, pourvu qu'il reste en repos dans son cabinet. Il dit âilleurs, comme qu'on s'y prenne.
   8°. Comme ainsi soit que, puisque, d'autant que, ne se dit plus qu'en plaisantant. L'Acad. se contente de dire qu'il vieillit.
   9°. Comme si, régit l'indicatif, et non pas le subjonctif: "Combien de langues indiscrètes, comme si le secret dût faire gémir l'amour-propre, sont impatientes de divulguer leurs services! Du Plaisir. L'usage veut qu'on dise, comme si le secret devoit, etc.
   10°. L'usage trop fréquent de comme, est un défaut dans le discours. Il y a des gens, dit La Touche, qui ne parlent presque point sans faire quelque comparaison. Ils diront toujours, par exemple, elle est belle comme un Ange: il est laid comme un diable: doux comme du sucre, amer comme du fiel; blanc comme la neige, noir comme l'encre; léger comme une plume, pesant comme du plomb; vîte comme un cerf, lent comme une tortûe. En un mot, ils se servent d'une infinité de comparaisons vulgaires, qui deviènent insuportables par le fréquent usage qu'on en fait. On peut quelquefois parler de la sorte, mais on doit le faire rarement; et il est beaucoup mieux de dire simplement: elle est très-belle: il est fort laid: cela est extrêmement doux, etc.
   11°. C'est une négligence vicieûse d' entasser dans le discours, plusieurs comme, quand ils ne sont pas du même ordre: "Ne considérons pas la mort, comme des payens, mais comme des Chrétiens; c'est-à-dire, avec l'espérance, comme St. Paul l'ordonne. Ce 3ecomme fait un mauvais éfet, parce qu'il est dans un ordre diférent de celui des premiers; étant dans ceux-ci préposition, et dans l'aûtre, conjonction. Bouh.
   12°. Un homme comme moi, est une expression qui sent l'orgueil et la fatuité. "On ne vous entend jamais dire, un homme comme moi. Coyer. Aûtrefois, on disait, un homme de ma sorte. Les expressions changent, les passions sont toujours les mêmes.

Synonymes et Contraires

comme

conjonction comme
1.  Indique la comparaison.
2.  Indique la cause.
3.  Indique le temps.
au moment , tandis que -littéraire: alors que.
4.  Exprime l'addition.
5.  En qualité de.
Traductions

comme

(kɔm)
adverbe
1. introduit la comparaison être robuste comme un chêne Il fait comme toi. comme d'habitude Il a fait comme s'il n'avait rien vu.
2. et les petits comme les grands
3. marque l'intensité Comme c'est beau !

comme

da, denn, weil, als, wie, als ob, gleichsam, inwiefern, empfehlen, verstehenas, like, because, for, how, since, so, such, thus, as if, as though, for the reason that, in a way, such as, as if/as though, like that, therebyaangezien, als, daar, zoals, omdat, wat, evenals, vermits, want, wijl, zo, zodanig, zozeer, terwijl, alshetware, doordat, gelijk, ofalsof, opdemaniervan, opdewijzevan, zowelals, (zo)als, en ook, hoe... (!), hoezeer, in de hoedanigheid van, net als, toen, zoals bijvoorbeeld, zoals ook, waar, tot, dermate, dusdanig, evenכ-, כך (תה״פ), כמו (מ יחס), כפי (מ יחס), מעין (מ יחס), משול (ת), מֵעֵין, כָּךְ, כְּמוֹ, כְּפִיaangesien, also, omdat, so, wantaixí, car, perquè, puix que, tanjako, kdyžfordi, sådan, således, da, somκαθώς, σαν, γιατί, διότι, επειδήĉar, tielcomo, así, de este modo, porque, puesto que, tan, ya que, a medida que, cuandokoska, siten, kuin, kunamúgy, így, mertcome, considerato che, così, visto che, al pari di, qual, quale, simile, appenaquia, quod, sicfordi, idet, sombo, ponieważ, w ten sposób, gdy, jakassim, daquela maneira, desta maneira, deste modo, pois que, porque, visto que, como, enquantoca, cumкак, так, в то время какsålunda, samtidigt som, somkwa sababuböyle, böylece, çünkü, yüzünden, gibi, ikenبَيْنَما, مِثْلُkada, kao・・・している時, ・・・のような비슷한, (…)하자마자เหมือนกัน, ขณะที่ ดังที่ เนื่องจากgiống, khi与...一样, 如同
conjonction
1. introduit la cause Comme il pleuvait, je suis rentré.
2. introduit la manière Faites comme vous voulez.
3. introduit un fait qui se passe en même temps Il arriva comme elle sortait.

comme

[kɔm]
prép
(comparaison) → like
Il est comme son père → He's like his father.
Je voudrais un manteau comme celui de la photo → I'd like a coat like the one in the picture.
tout comme son père → just like his father
fort comme un bœuf → as strong as an ox
comme on dit → as they say
(manière) → like
Faites comme lui → Do as he does., Do it like him.
comme ça (= ainsi) → like this
Ça se plie comme ça → You fold it like this.
Faites-le comme ça → Do it like this., Do it this way.
C'était un poisson grand comme ça → The fish was this big.
comme ça, ...
Comme ça on n'aura pas d'ennuis → That way we won't have any problems.
comme cela, ...
Comme cela nous n'aurons pas d'ennuis → That way we won't have any problems.
comme ci, comme ça → so-so
"Comment est-ce que tu as trouvé le film?" - - "Comme ci comme ça." → "What did you think of the film?" - - "So-so."
"comment ça va?" - - "comme ça" → "how are things?" - - "ok"
(= en tant que) → as
donner comme prix → to give as a prize
se donner comme objectif de faire qch → to set o.s. the goal of doing sth
J'ai travaillé comme serveuse cet été → I worked as a waitress this summer.
Qu'est-ce que tu veux comme dessert? → What would you like for pudding?
(autres locutions) comme tout
joli comme tout → ever so pretty
comme c'est pas permis
Il est malin comme c'est pas permis → He's as smart as they come.
comme quoi (ce qui prouve que) → which just goes to show that; (selon quoi)saying that
Il s'en est tiré sain et sauf, comme quoi il y a un dieu pour les inconscients → He escaped unharmed, which just goes to show there is a god for the reckless.
Il a écrit une lettre comme quoi il → He wrote a letter saying that he ...
comme il faut advproperly
Mets le couvert comme il faut! → Set the table properly!; adjproper
Ce sont des gens comme il faut → They're very proper people.
conj
(= ainsi que) → as
Elle écrit comme elle parle → She writes as she talks.
Faites comme vous voulez → Do as you like.
comme si → as if
(= au moment où) → as
Il est parti comme j'arrivais → He left as I arrived.
(= puisque) → as, since
Comme il était en retard, il → As he was late, he ...
adv (intensif)
Comme il est beau! → He's so handsome!
Comme il est fort! → He's so strong!
Regarde comme c'est beau! → Look, isn't it lovely!, Look how lovely it is!
Comme c'est bon! → It's so good!
Comme tu as grandi! → How you've grown!