commission

commission

n.f. [ du lat. committere, préposer ]
1. Message que l'on confie à qqn ; service que l'on rend : N'oubliez pas de lui faire la commission
de lui transmettre le message : Je vous charge de cette commission
2. Ensemble de personnes désignées par une assemblée, une autorité pour remplir une mission déterminée : Nommer une commission d'enquête. Commission parlementaire.
3. Dans la langue juridique, attribution d'une charge, d'une fonction : Commission d'office
désignation d'un avocat pour défendre une personne mise en examen
4. Pourcentage qu'on laisse à un intermédiaire pour l'aide qu'il a fournie ; coût d'une opération bancaire : Percevoir une commission sur les ventes
courtage, prime : Commissions occultes
pots-de-vin

commissions

n.f. pl.
Achats quotidiens : Faire les commissions

COMMISSION

(ko-mi-sion ; en poésie, de quatre syllabes) s. f.
Action de commettre, de préposer ; charge qu'on donne à quelqu'un de faire une chose. Il a reçu commission d'aller en tel lieu. Je me suis très mal acquitté de ma commission.
N'as-tu rien oublié de ta commission ? [ROTR., Antig. V, 2]
Je m'acquitte exactement de cette commission [SÉV., 50]
Elle leur donne la commission d'annoncer à son bien-aimé que.... [BOSSUET, Lett. Corn. 36]
Faut-il répondre, corriger, détromper quelqu'un ? ils [les rois faibles] en donneront la commission à quelque autre personne, plutôt que de parler eux-mêmes avec une douce fermeté [FÉN., Tél. XXIII]
Çà, je veux étouffer le courroux qui m'enflamme, Et tout du long t'ouïr sur ta commission [MOL., Amph. II, 1]
Le gouvernement de Berne devait s'applaudir de compter parmi ses membres un savant qui avait étudié toutes les parties de la physique ; aussi l'employa-t-on surtout dans des commissions où il fallait que le magistrat fût en même temps ou physicien ou philosophe [CONDORCET, Haller.]
Réunion de personnes chargées de préparer une décision, de donner un avis, d'examiner quelque objet. Commission d'enquête. Rapport, conclusions de la commission. Commission exécutive. Commission administrative. Commission d'examen du baccalauréat, des écoles du gouvernement. Commission d'examen pour les livres classiques, commission chargée d'examiner les livres classiques qui peuvent être admis dans les écoles publiques. Les commissions, s'est dit de douze commissions qui furent instituées en 1794 par le comité de salut public en remplacement des ministères.
Mandement de l'autorité donnant charge et pouvoir ou conférant certain grade. Il a reçu sa commission.
L'ordre de l'empereur n'admet ici personne, Et ma commission n'y souffre que nous deux [ROTR., Bélis. III, 2]
Qui avait la commission de l'empereur de faire exécuter ses édits [CORN., Ex. de Poly.]
Les évêques prirent d'Édouard de nouvelles commissions [BOSSUET, Var. 7]
Toute charge ou emploi qu'on donnait à des gens commis pour avoir soin de quelque chose, de quelque affaire. Ce partisan a tant de commissions à donner. Autrefois, ordre du conseil pour la levée des tailles ou autres droits. La commission des tailles s'envoyait aux intendants des provinces. Ordre qu'on donnait pour lever des gens de guerre. Chaque capitaine ou officier n'avait pour titre que sa commission.
Par opposition à titre, pouvoir donné pour un temps à quelques personnes d'exercer quelques charges ou de juger en des occasions extraordinaires.
Les protestants ne veulent pas que le ministère [des pasteurs] soit une simple commission que le peuple donne [FÉN., II, 13]
Les amis de Pompée se récrièrent que le temps de sa commission n'était pas expiré comme celui de César [VERTOT, Révol. rom. liv. XIII, p. 256]
Commission rogatoire, délégation faite par un tribunal ou un juge à un autre tribunal ou à un juge d'un autre siége pour accomplir un acte d'instruction ou de procédure. Lettre de chancellerie qui conférait le pouvoir de donner des assignations, de faire des exécutions de jugement. Commission extraordinaire, établissement de quelque chambre ou juridiction qui ne devait durer que quelque temps. Nom de certains tribunaux d'exception jugeant de faits graves, en général politiques. Il fut condamné non par justice mais par commission. Commission militaire, tribunal militaire jugeant rapidement et sans recours.
Terme de marine. Permission que donne le souverain pour aller en course sur les ennemis. Les armateurs ne pouvaient faire la course sans la commission. Bâtiment en commission, bâtiment qui, à la vérité, a son armement, son gréement et son artillerie, mais qui, pour diminuer la dépense, reste avec très peu d'équipage jusqu'au moment où, recevant ordre de partir, il prend ses munitions de guerre et de bouche.
Message, ou transport de quelque objet qu'on fait faire par un domestique ou par une personne qu'on paye, ou aussi par quelqu'un de bonne volonté. J'ai envoyé mon domestique en commission. Le prix que l'on paye pour une commission de genre.
Emplette qu'on prie quelqu'un de faire. On lui envoie plusieurs commissions et point d'argent.
Terme de commerce. Acte par lequel une personne donne pouvoir à une autre d'agir pour son compte. Le contrat de commission est une des applications du mandat. Acte par lequel un négociant fait acheter ou vendre par d'autres négociants établis loin de sa résidence, des marchandises pour son compte. Profession de celui qui se charge de l'achat, du placement des marchandises pour le compte d'un tiers. Faire la commission. Maison de commission. Ce qu'un commissionnaire perçoit pour son salaire. Il y a tant de commission sur le prix de ces marchandises.
Action de faire quelque chose de répréhensible. La commission d'une faute.
On peut dire la même chose d'une coupable commission [PASC., Prov. 4]
Terme de casuiste. Péché de commission, péché commis par acte ; il se dit par opposition à péché d'omission.
Il parle des péchés d'omission et de ceux de commission [PASC., Prov. 4]
Mes péchés sont d'omission, rarement de commission [J. J. ROUSS., Prom. 6]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et seront li sergent Commis à regarder commission portant De prendre et d'arester le corps et le vaillant [, Guesclin. 1924]
  • XVe s.
    Quand les commissaires de par le roi de France furent venus à Montpellier, ils manderent des plus notables de la ville et leur montrerent leurs commissions [FROISS., II, II, 23]
    Le pape leur envoya pouvoir et commission pour faire le procez [COMM., VIII, 13]
  • XVIe s.
    Je ne puis leur apprendre à distinguer les bonnetades qui les regardent, de celles qui regardent leur commission [charge] [MONT., IV, 158]
    Les sergens qui y furent envoyez feirent le contenu de leur commission [AMYOT, Agésil. 8]
    Les provinces ausquelles sa premiere commission ne s'estendoit, luy estoient adjouxtées par ceste seconde [ID., Pomp. 45]
    La court permet aux lieutenants, officiers du guet et archers de prendre et apprehender au corps sans commission ne permission ceux qui feront des assemblées [pour la religion protestante] [CONDÉ, Mémoires, p. 552]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. comission ; espagn. comision ; ital. commissione ; du latin commissionem, de committere, commettre (voy. COMMETTRE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • COMMISSION. Ajoutez :
  • Commission départementale, commission qui est chargée de statuer sur les cas de réforme des militaires, pour infirmités contractées hors des armées ou blessures reçues hors du service.

commission

COMMISSION. n. f. Charge qu'on donne à quelqu'un de faire quelque chose. Donner commission à quelqu'un de faire quelque chose, lui donner une commission, le charger de quelque commission. Faire une commission. Exécuter, remplir une commission. S'acquitter de sa commission. Outrepasser sa commission. Il a reçu commission d'aller en tel lieu. Révoquer une commission. Elle a commission d'acheter les plus belles étoffes.

Il se dit aussi d'un Message dont on charge un domestique, un subalterne, un commissionnaire. Ce domestique fait fort bien les commissions. On lui a donné plusieurs commissions.

En Termes de Commerce, il se dit de la Profession de celui qui fait habituellement des actes de commerce pour le compte d'autrui. Faire la commission. Il s'est enrichi à faire la commission, dans la commission. Maison de commission.

Il se dit également de Ce qu'un commissionnaire perçoit pour son salaire. Il en a coûté tant de commission sur ces marchandises.

Commission rogatoire. Voyez ROGATOIRE.

Il se disait également d'une Lettre de marque. Un navire ne peut aller en course sans être pourvu d'une commission de son gouvernement. Lettre de commission.

En termes de Marine militaire, Ce vaisseau est en commission, Il est en armement.

Il se dit encore d'une Réunion de personnes commises pour remplir des fonctions spéciales, ou chargées d'un travail préparatoire, de l'examen d'une chose, d'une affaire. Commission permanente. Commission spéciale. Commission d'enquête, d'examen. La Chambre a nommé la commission qui doit être chargée de l'examen du projet de loi. Commission du budget. Amendements proposés par la commission. Rapports de la commission. Le rapporteur d'une commission. L'Académie a nommé une commission qui devra s'occuper de cet objet. Les membres d'une commission.

Il se dit également de Certains tribunaux d'exception. Commission militaire.

commission

Commission, Curatio, Delegatio, Mandatum, Epistalma.

Commissions de la Cour, Mandata Curiae.

Une commission en forme, Authoritas mandati subsignata.

La commission de faire les enquestes des parties, Inquirendi prouincia.

Bailler commission de faire quelque chose, Mandare, Mandata dare, Attribuere negotium alteri.

Bailler quelque commission d'avantage, Mandata addere.

Nous ne luy avons point baillé commission de ce faire, A nobis id certe mandatum non habebat.

Il y a commission du Roy pour informer, Animaduersio eius rei, et quaestio mandato Regis constituta.

Faire ce que quelqu'un nous a baillé en commission, et a enchargé de faire, Mandatis alicuis satisfacere.

Commissions baillées aux conseilliers de la Cour pour faire enquestes, ou executer arrests, Prouinciae consiliaris attributae, aut ad inquirendum, aut res iudicatas exequendas et in re praesenti disceptandas.

Demander commission de la Cour, Authoritatem Curiae postulare.

Demander commission pour informer, ou faire enqueste, Inquirendae rei delatae veniam atque authoritatem postulare, Quaestionem postulare, inquirendique authoritatem, Prouinciam inquirendi sibi deposcere, vel rei quaerendae.

Decerner commission pour informer, Quaestionem decernere.

Commission decernée pour informer, Mandata inquirendi prouincia.

Despescher commission addressant à aucun pour cognoistre et decider d'aucune matiere, Dare iudicium.

Ils demandoient la teneur de la commission addressant ceux qui devoient cognoistre de la cause, Quaerebant quae in verba recuperatores daret.

Obtenir commission de la Cour Impetrare authoritatem a Curia.

Requerir que le magistrat decerne une commission pure et simple sans aucune restriction, Purum iudicium postulare.

commission


COMMISSION, s. f. COMMISSIONAIRE, s. m. [Komi-cion, cio-nère, 4e è moy. et long au 2d.] Commission, est, 1°. une faûte commise. En ce sens, il n'est en usage que dans cette locution: péché de commission, qu'on dit par oposition à péché d'omission. = 2°. Charge qu'on done à quelqu'un de faire quelque chose. Commission honorable, agréable; ou, dificile, fâcheuse, pénible. Doner commission à quelqu'un, ou, avoir commission de faire quelque chôse. Les Ambassadeurs exposèrent leur commission. "S'aquiter de sa commission. Il a, dans cette phrâse, le sens passif: "J'ai fait votre commission. Dans celle-ci, il a le sens actif. — Faire bien les commissions, se dit d'un laquais qui fait bien les messages dont on le charge. — Il est allé en commission, il est alé faire une commission, dont on l'a chargé. — 3°. Commission, Mandement du Prince, ou Ordonance du Magistrat, qui commet, qui députe. "Expédier, décerner, obtenir une commission, etc. = 4°. Emploi qu'on exerce, comme y ayant été commis pour un temps, à la diférence des ofices ou charges, qui sont à vie. Commission dans les Aides, dans les Gabelles Aler, être envoyé en commission, etc. etc.
   COMMISSIONAIRE, ne se dit que de celui qui est chargé d'une commission pour un particulier. Il se dit sur-tout dans le commerce. Voyez COMMETTANT. — On apèle aussi Commissionaires, des gens qu'on prend au coin des rûes, pour faire des messages. Acad.

Synonymes et Contraires

commission

nom féminin commission
1.  Mission que l'on confie à quelqu'un.
2.  Pourcentage versé à un intermédiaire.
3.  Réunion de personnes.
Traductions

commission

Auftrag, Kommission, Bestellung, Ausschusscommission, errand, appointment, authorization, charge, entrustment, job, mandate, percentage, proceeds, subcommittee, trustboodschap, commissie, opdracht, aanstelling, commissie(handel), last, machtiging, provisieדמי עמילות (ז״ר), ועדה (ז), עמלה (נ), עֲמָלָה, וַעֲדָהkommissie, opdragcomissió, encàrreckomisio, komisiono, procentaĵocomisión, cometidooppdragcomissãokommission, provisionεπιτροπή, παραγγελίαкомиссия, заказанная работаcommissione, provvigioneعُمُولَةzakázkakommissiontoimeksiantonarudžba制作依頼의뢰prowizjaงานที่ได้รับสั่งให้ทำkomisyontác phẩm đặt mua委任委員會 (kɔmisjɔ̃)
nom féminin
1. les achats de produits quotidiens faire ses commissions
2. groupe de personnes chargé de faire qqch une commission de surveillance
3. pourcentage d'une somme prendre une commission
4. message à transmettre faire une commission à qqn

commission

[kɔmisjɔ̃]
nf
(= comité) → commission
(= pourcentage) → commission
une commission de 10% → a commission of 10%, a 10% commission
toucher une commission → to get a commission
toucher une commission sur qch → to get a commission on sth
(= message) → message
faire une commission à qn → to give sb a message
Je lui ai fait la commission → I gave him the message.
(= course) → errand commissions
nfpl (= achats) → shopping sg
faire ses commissions → to do the shopping
commission de discipline nf (FOOTBALL, RUGBY)disciplinary board
être cité à comparaître devant la commission de discipline → to be called to appear before the disciplinary board
passer devant la commission de discipline → to appear before the disciplinary board, to be brought up before the disciplinary board
commission d'enquête nfcommission of inquiry, board of inquiry
une commission d'enquête parlementaire → a parliamentary commission of inquiry
demander l'ouverture d'une commission d'enquête → to call for a commission of inquiry
commission d'examen nfexamining board