commotion


Recherches associées à commotion: commotion cérébrale

commotion

n.f. [ lat. commotio, mouvement ]
1. Violent ébranlement physique ; perturbation d'un organe consécutive à un choc, sans atteinte irréversible : Commotion cérébrale.
2. Bouleversement dû à une émotion violente : Ce fait divers a créé une commotion dans le village choc, traumatisme
3. Fig., litt. Violente perturbation sociale ou politique ; convulsion, orage.

commotion

(kɔmɔsjɔ̃)
nom féminin
médecine choc subi par l'organisme une commotion cérébrale

COMMOTION

(ko-mmo-sion ; en poésie, de quatre syllabes) s. f.
Ébranlement violent. La poudrière sauta, et la commotion fut ressentie très loin. Commotion électrique, secousse produite par une décharge électrique. En chirurgie, ébranlement, secousse communiquée à un organe par un coup ou une chute sur une partie, qui en est plus ou moins éloignée. La commotion du cerveau.
Fig. Violente émotion morale. Cette dernière commotion a mis fin à ses jours. Commotion politique, troubles violents dans un pays.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Icil qui par ceste mer vunt, Ce sunt li home de cest munt [monde], Qui sunt en grant comocion [WACE, Vierge Marie, p. 54]
  • XIVe s.
    Conspiracions, commocions de pueple et autre deliz [, Bibl. des Chartes, 5e série, t. I, p. 81]
  • XVe s.
    Imposicions dont la commune des halles s'esmut à commocion [, Geste des nobles, dans VIRIVILLE, p. 106]
  • XVIe s.
    Quand je parleray de la commotion du cerveau [PARÉ, III, 4]
    En la commotion de l'air faite par le tonnerre ou artillerie [ID., IV, 10]
    Il advient commotion ou esbranlement au cerveau [ID., VIII, 1]
    Commotion ou esbranlement et concussion du cerveau [ID., VIII, 9]
    Pour obvier à tout scandale, sedition et commotion populaire [CONDÉ, Mémoires, p. 574]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. commocio ; espagn. conmocion ; ital. commozione ; du latin commotionem, de commovere, de cum, et movere, mouvoir (voy. MOUVOIR).

commotion

COMMOTION. n. f. Secousse violente. Nous avons eu un tremblement de terre dont la commotion s'est fait sentir jusqu'à tel endroit. Les commotions se succédaient rapidement. Fig., Les grandes commotions qui bouleversent les empires.

Il se dit spécialement, en termes d'Anatomie, d'un Violent ébranlement des centres nerveux, causé par une chute ou par quelque coup. Il y avait à craindre que ce coup, que cette chute n'eût fait commotion au cerveau. Il tomba de fort haut, ce qui lui causa une commotion générale dans tout le corps.

En termes de Physique, il désigne la Secousse plus ou moins violente que l'on éprouve par une décharge électrique.

commotion

Commotion, Commotio. Cic.

Petite commotion, Commotiuncula. Cic.

commotion


COMMOTION, s. f. [Komo-cion.] Terme de Médecine. Secousse, ébranlement, ordinairement ocasioné par une chûte: Commotion dans le cerveau; commotion générale dans tout le corps.

Synonymes et Contraires

commotion

nom féminin commotion
2.  Littéraire. Perturbation sociale, politique.
Traductions

commotion

concussion, shock

commotion

הלמות (נ), זעזוע (ז), זַעֲזוּעַ

commotion

otřes mozku

commotion

hjernerystelse

commotion

aivotärähdys

commotion

potres mozga

commotion

脳震盪

commotion

뇌진탕

commotion

hjärnskakning

commotion

การสั่นอย่างแรง

commotion

sarsıntı

commotion

sự chấn động

commotion

脑震荡

commotion

[komosjɔ̃] nf
commotion cérébrale → concussion