compétiteur, trice

COMPÉTITEUR, TRICE

(kon-pé-ti-teur, tri-s') s. m. et f.
Celui, celle qui poursuit le même objet qu'un autre. Ils étaient deux compétiteurs à l'empire.
Et contre les grands noms de ses compétiteurs Sa jeunesse eût trouvé d'assez froids protecteurs [CORN., Pulch. II, 1]
La fortune lui suscita deux compétiteurs dans la possession.... [HAMILT., Gramm. 9]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Un ennemi du siege romain, et competiteur de la dignité du Pape [CALV., Instit. 911]
    Ces deux competiteurs et corrivaulx faisoient.... [CARL., VI, 37]
    Quand il vint à briguer l'estat de praeteur, encore qu'il eust beaucoup et de grands competiteurs, il fut le premier de tous declaré eleu [AMYOT, Ciceron, X]
    On proposoit à l'un de nos roys le chois de deux competiteurs en une mesme charge, desquels l'un estoit gentilhomme, l'aultre ne l'estoit point [MONT., III, 320]

ÉTYMOLOGIE

  • Le latin competitor ; de competere, de cum, avec, et petere, demander (voy. PÉTITION).