compas

compas

n.m. [ de compasser, mesurer avec exactitude, du lat. passus, pas ]
1. Instrument de tracé ou de mesure composé de deux branches articulées à une extrémité : Prenez vos compas et tracez un cercle.
2. Dans la marine, instrument qui indique la direction du nord magnétique.
Avoir le compas dans l'œil,
Fam. évaluer avec justesse et sans instrument une mesure, une distance.

COMPAS

(kon-pâ ; l's se lie : un compas et ses branches, dites : un kon-pâ-z et....) s. m.
Instrument de métal, composé de deux parties, qui s'emboîtent l'une dans l'autre, appelées jambes ou branches et qui s'ouvrent ou se replient l'une sur l'autre, pour tracer des cercles et prendre des mesures. Compas d'ellipse, instrument qui, fondé sur les propriétés de l'ellipse, sert à tracer cette courbe. Compas de trisection, instrument servant à partager un angle en trois parties égales. Géométrie du compas, partie de la géométrie qui résout graphiquement les problèmes (la règle exclue). Poétiquement, le compas, les sciences exactes.
C'était le discret Fontenelle ; Avec Mairan il raisonnait, Avec Quinault il badinait ; D'une main légère il prenait Le compas, la plume et la lyre [VOLT., Temple du Goût.]
Eh quoi ! le lourd compas d'Euclide Étouffe nos arts enchanteurs [LAMART., Méd. I, 10]
Plus d'une erreur passe et repasse Entre les branches d'un compas [BÉRANG., Sciences.]
Familièrement. Avoir le compas dans l'œil, apprécier avec exactitude les dimensions à la seule vue.
Quelques mois d'épreuves lui formèrent le compas visuel [J. J. ROUSS., Ém. II]
Faire toutes choses par règle et par compas, par compas et par mesure, faire tout avec ordre et exactitude.
Fig. Règle, mesure.
Au compas du devoir il règle son courage [RÉGNIER, Sat. X]
Au compas des grandeurs je ne juge le monde [ID., Sat. XI]
Connaissez votre faute, et bornez vos pensées En un juste compas [MALH., VI, 27]
Bornez-vous, croyez-moi, dans un juste compas [ID., V, 8]
C'est peu d'expérience à conduire sa vie, De mesurer son aise au compas de l'envie [ID., V, 4]
Mille raisons d'État que vous n'ignorez pas Sont de votre action l'excuse et le compas [MAIR., III, Soph. 5]
Compas de proportion, instrument formé de deux branches plates portant certaines divisions. Compas de réduction, compas formé de deux branches de cuivre terminées par des pointes d'acier disposées de manière à former toujours deux angles opposés par le sommet, lesquels avec les distances des points forment des triangles isoscèles et semblables ; comme ces distances sont toujours proportionnelles aux longueurs des côtés des deux angles, et que ceux-ci, d'après le point où arrête la vis de pression, sont dans le rapport de 1 à 2, ou à 3, ou à 4, etc. en prenant les longueurs du côté des grandes branches, on en a d'autres du côté des petites qui ne sont que la moitié, le tiers, le quart, etc. des premières. Instrument avec lequel le joaillier mesure les pierres lorsqu'il les taille. Compas de tonnelier, compas de bois rond par le haut, qui a des pointes de fer aux deux bouts, et dont le tonnelier se sert pour tracer les fonds des tonneaux. Instrument, marqué de plusieurs points, avec lequel le cordonnier prend la mesure du pied. Règle de bois, terminée au bout par un talon de crochet, dans lequel le fondeur fait entrer un des bords de la cloche. Compas de chapelier, sorte de tube dans lequel entre à frottement un cylindre de même longueur. Compas brisé, instrument qui est composé de deux branches de fer plat, jointes par le milieu avec un clou rivé et qui est à l'usage des doreurs sur tranche. Terme de construction. Grand compas, instrument servant à tracer les plus grands compartiments d'un panneau. Compas à verge, instrument servant à tracer de grands cintres. Compas sphérique, d'épaisseur ou de calibre, espèce de compas dont les branches recourbées prennent l'épaisseur des corps ou le calibre des cylindres creux.
Terme de marine. Compas de route, ou, absolument, compas, la boussole. Compas de variation, boussole qui indique les variations de l'aiguille aimantée. Compas azimutal, boussole munie de pinnules, qui sert à observer des azimuts, des amplitudes, et à faire des relèvements.
Terme d'astronomie. Petite constellation australe.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Cil à cheval e cil à pié, Si come il orent comencié, Tindrent lor eire e lor compas, Serréement lor petit pas, Ke l'un l'altre ne trespassout [WACE, Rou, V. 12827]
  • XIIIe s.
    Merci trovasse, au mien cuidier, S'ele fust en tout le compas Del monde, là où je la quier [, Poésies mss. avant 1300, t. III, p. 1262, dans LACURNE]
    Un pot lavoir d'argent à une fuellie desus le couvercle, semeis d'escuchons et de compas esleveis [DE LABORDE, Émaux, p. 221]
    À son semblant et à son vis [visage] Pert [paraît] que fu faite en paradis, Car Nature ne seüst pas Ovre faire de tel compas [mesure] [, la Rose, 3000]
    Li murs qui la clot [la ville] n'est plus bas ; Tot entor est fais à compas [, Fl. et Bl. 1789]
  • XIVe s.
    Un collier d'or à compas pour le roy [DE LABORDE, Émaux, p. 221]
  • XVe s.
    Soubtil sens, couchié par compas, Enveloppé en beau langage, Musse le vouloir du courage [CH. D'ORL., Rond.]
    Jamais vous n'ouvrez [agissez] par compas [ID., Bal. 91]
    Et se tu peux passer ce pas, Recorpore le par compas [proportion], En revenant au faict premier [LA FONT., 762]
    Les chevaulx frais vont mieux à droit compas [EUST. DESCH., Poésies mss. f° 234, LACURNE]
    Ils se bouterent tous à tas, à l'enseigne du plat d'estaing, Où ilz repurent par compas [ruse], Car ilz en avoient grant besoing [VILLON, Repue franche des galants sans souci]
  • XVIe s.
    Et pour autant qu'oyr ne vouloit pas Les instrumens qui sonnoient par compas [MAROT, I, 285]
    Sans compas [à tort et à travers, sans mesure] [ID., III, 33]
    Loyauté ronde, et mesurée Au compas [à proportion] de vostre beauté [ID., III, 205]
    Sa bouche [il] veoit petite par compas, Dont le seul veoir ne le satisfaict pas [ID., IV, 39]
    Il est necessaire qu'une jambe du compas soit appuyée fermement pour couper de l'autre jambe [PARÉ, VIII, 20]
    La pourtraicture de l'empereur moderne, Charles Ve de ce nom, tirée après le vif et faicte par compas [DE LABORDE, Émaux, p. 221]
    Hors reigle et compas je ne sçay degré ni pas [GÉNIN, Récréat. t. II, p. 240]
    La raison, qui doit commander en nous, ne veut point de ces officiers là qui font de leur teste sans attendre son ordonnance ; elle veut tout faire par compas [A. CHARRON, Sagesse, p. 140, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenc. compas ; espagn. compás ; portug. compasso, compaço ; ital. compasso. On a indiqué le celtique : kymri, kwmp, et kwmpas, qui en dérive, cercle. Mais si l'on remarque le sens primitif du français qui est : marche d'ensemble, marche régulière, on ne doutera pas que compas vienne de com et pas (voy. ce mot).

compas

COMPAS. n. m. Instrument composé de deux branches jointes à l'une de leurs extrémités par une charnière qui permet d'ouvrir plus ou moins l'angle qu'elles forment. Il sert à mesurer des longueurs et à décrire des circonférences. Compas de cuivre, de fer. Compas à pointes d'acier. Compas à branches recourbées pour prendre la mesure des épaisseurs, celle d'un globe. Tourner, ouvrir le compas. L'ouverture du compas. Décrire un cercle, un demi-cercle avec le compas. Mesurer avec le compas. Tracer, faire une figure au compas. Il y a des compas à trois et à quatre pointes. Compas à ressort.

Fig. et fam., Faire toutes choses par règle et par compas, ou par compas et par mesure, Avec une grande exactitude, une grande circonspection.

Fig. et fam., Avoir le compas dans l'oeil, Mesurer presque aussi juste à l'oeil qu'on pourrait le faire avec un compas.

Compas de réduction, Instrument composé de deux branches de cuivre, disposées de manière à former deux angles opposés par leur sommet, dont les côtés ont des longueurs inégales. Lorsque les pointes qui terminent les branches les plus longues sont écartées de manière à mesurer la distance des deux points d'une figure, les pointes qui terminent l'angle opposé mesurent une distance réduite dans un rapport connu. Il est à coulisse et offre, lorsqu'il est ouvert, la figure d'un X.

Compas de proportion, Instrument de mathématique, composé de deux règles plates, assemblées à charnière par un des bouts, comme un compas ordinaire, pouvant de même se fermer ou s'ouvrir sous des angles plus ou moins aigus et portant sur leurs faces des lignes divisées pour servir à divers usages de géométrie.

En termes de Marine, Compas de route, ou simplement Compas, La boussole. Observer le compas. Regarder le compas. Le vent a fait le tour du compas.

Compas de variation, Boussole préparée pour connaître les variations de l'aiguille aimantée. Compas azimutal, Boussole munie de pinnules, etc., qui sert à observer des azimuts, des amplitudes et à faire des relèvements.

compas

Compas, Circinus.

Mesurer au compas, Circinare.

compâs


COMPâS, s. m. COMPâSSEMENT, s. m. COMPASSER, v. a. [Konpâ, Konpâce-man, Konpacé; 1re lon. 2e lon. aux deux 1ers; 3e e muet au 2d, é fer. au 3e. Dans le verbe, l'a est bref devant la syllabe masc., Compassant, compassé, je compassois, je compassai, etc. Il est long devant l'e muet: il compâsse, il compâssera, etc.] Compâs est un instrument de Mathématique, qui sert à décrire des cercles et à mesurer les distances de deux points, de deux lignes, etc. — En termes de Marine, on done ce nom à la Boussole. = Compâssement, est l'action de compasser, ou l'éfet de cette action. = Compasser, c'est, 1°. mesurer avec le compâs: il est peu usité en ce sens. = 2°. Bien proportioner une chôse: compasser des alées, un parterre. = 3°. Fig. Régler: compasser ses actions, ses démarches. = Au participe, il se prend le plus souvent en mauvaise part. "Il est bien compassé en ses discours, dans ses manières, dans son style, ou simplement, il est compassé, extrêmement compassé; exact jusqu'à l'afectation.
   Rem. Malherbe aimait beaucoup le mot de compâs, et s'en servait volontiers. "Mesurer son aise au compâs de l'envie: "Bornez-vous dans un juste compâs.
   Le destin de qui le compâs
   Marque à chacun son aventûre.
Cette expression figurée ne plairait pas aujourd'hui dans le style relevé. = On dit proverbialement, faire toutes chôses par règle et par compâs, ou par compâs et par mesûre; avec une grande exactitude, une grande circonspection. — "Il a le compâs dans l'oeil; il mesûre presque aussi juste à l'oeil, qu'il le pourrait faire avec un compâs.

Traductions

compas

Zirkelpasser, kompascompass, pair of compasses, dividers, calliperמחוגה (נ), מְחוּגָהcompàskompascirkelocompáscerchio, circolo, compassocompassocirkelδιαβήτηςциркульКомпас指南針Kompas나침반เข็มทิศ (kɔ̃pɑ)
nom masculin
outil qui sert à faire des cercles

compas

[kɔ̃pɑ] nm
(MATHÉMATIQUE)compasses pl, pair of compasses pl
(NAVIGATION)compass