compatir

compatir

v.t. ind. [ lat. compati, souffrir avec ]
(à) Prendre part, participer à la souffrance de qqn : Nous compatissons à votre peine s'apitoyer sur

compatir


Participe passé: compati
Gérondif: compatissant

Indicatif présent
je compatis
tu compatis
il/elle compatit
nous compatissons
vous compatissez
ils/elles compatissent
Passé simple
je compatis
tu compatis
il/elle compatit
nous compatîmes
vous compatîtes
ils/elles compatirent
Imparfait
je compatissais
tu compatissais
il/elle compatissait
nous compatissions
vous compatissiez
ils/elles compatissaient
Futur
je compatirai
tu compatiras
il/elle compatira
nous compatirons
vous compatirez
ils/elles compatiront
Conditionnel présent
je compatirais
tu compatirais
il/elle compatirait
nous compatirions
vous compatiriez
ils/elles compatiraient
Subjonctif imparfait
je compatisse
tu compatisses
il/elle compatît
nous compatissions
vous compatissiez
ils/elles compatissent
Subjonctif présent
je compatisse
tu compatisses
il/elle compatisse
nous compatissions
vous compatissiez
ils/elles compatissent
Impératif
compatis (tu)
compatissons (nous)
compatissez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais compati
tu avais compati
il/elle avait compati
nous avions compati
vous aviez compati
ils/elles avaient compati
Futur antérieur
j'aurai compati
tu auras compati
il/elle aura compati
nous aurons compati
vous aurez compati
ils/elles auront compati
Passé composé
j'ai compati
tu as compati
il/elle a compati
nous avons compati
vous avez compati
ils/elles ont compati
Conditionnel passé
j'aurais compati
tu aurais compati
il/elle aurait compati
nous aurions compati
vous auriez compati
ils/elles auraient compati
Passé antérieur
j'eus compati
tu eus compati
il/elle eut compati
nous eûmes compati
vous eûtes compati
ils/elles eurent compati
Subjonctif passé
j'aie compati
tu aies compati
il/elle ait compati
nous ayons compati
vous ayez compati
ils/elles aient compati
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse compati
tu eusses compati
il/elle eût compati
nous eussions compati
vous eussiez compati
ils/elles eussent compati

COMPATIR

(kon-pa-tir) v. n.
Être touché, attendri des maux d'autrui.
Bien qu'à ses déplaisirs mon âme compatisse [CORN., Cid, II, 8]
Mon Dieu, de quelle humeur, Dorine, tu te rends ! Tu ne compatis point au déplaisir des gens [MOL., Tart. II, 3]
Vous étiez né dur et hautain.... mais enfin vous êtes devenu homme, et vous commencez, par l'expérience de vos maux, à compatir aux maux des autres [FÉN., Tél. XXIII]
On sait compatir aux peines d'autrui [ID., ib. XX]
J'entre dans vos peines et j'y compatis [BOSSUET, Lett. Corn. 121]
Je sens qu'à sa douleur je pourrais compatir [RAC., Bérén. III, 4]
Qui ne sait compatir aux maux qu'on a soufferts ? [VOLT., Zaïre, II, 2]
Avoir une tolérance charitable. Compatir à la faiblesse humaine.
Il [Dieu] compatit d'en haut à l'erreur qui le prie ; à défaut des clartés, il nous compte un désir [LAMART., Harm. I, 6]
S'accorder, vivre avec.
Vous dites tous les jours qu'une autre [personne] enfin est toute pétrie d'humeur et de caprice, et que dans l'enceinte de sa maison personne ne peut compatir avec elle [MASS., Car. Injust. du monde.]
Vous vous plaignez que votre frère vous déplaît et qu'il n'est pas en vous de le supporter et de compatir avec lui [ID., Car. Pardon des offenses.]
Ceux qui font sonner le plus haut les défauts de leurs frères, sont ceux mêmes avec qui personne ne peut compatir [ID., ib.]
Tous ensemble [la ligue des Lorrains] aspiraient à gouverner un prince qui, n'étant que dauphin, les faisait tous compatir dans la vue de se soutenir [SAINT-SIMON, 270, 147]
En parlant des choses, se concilier, être compatible.
J'ai expliqué comment cela peut compatir avec la bonté de Dieu [DESC., Rép. II]
Cette vertu impitoyable ne peut compatir avec votre générosité [VOIT., Lett. 22]
Une étroite amitié l'un à l'autre nous joint ; Mais enfin nos désirs ne compatissent point [CORN., Attila, I, 3]
L'engagement ne compatit point avec mon humeur [MOL., D. Juan, III, 6]
Une paix qui ne peut compatir avec le péché [BOURD., Avent, Sur la pénit. 206]
La pénitence ne compatit pas avec des péchés [BOSSUET, Var. 1]
On en prend tout ce qui peut compatir avec le sérieux de son état [MASS., Avent, Délai.]
Le respect est de glace et l'amour est de flamme, Ils ne sauraient tous deux compatir dans une âme [CHAUL., à madame D. L. Madrigal 2]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Celui qui demeure longtemps sans se ranger à une telle association, est estimé semblable à un cheval hargneux, qui ne peut compatir avec les autres [LANOUE, 297]
    Cette inhumanité ne peut compatir avec les autres courtoisies de ce prince [D'AUB., Hist. I, 170]
    Je ne me saurois compatir avec ses humeurs [CARL., I, 35]
    Ces deux grands seigneurs qui ne se pouvoient compatir, jouoient à boute-hors [ID., ib. II, 9]
    Ils ne sauroient jamais bien compatir ensemble [BRANT., Cap. fr. t. III, p. 351, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. compatir ; ital. compatire ; du bas-latin compatire, dit pour compati, de cum, avec, et pati, pâtir (voy. PÂTIR). L'espagnol dit compadecer, de compatiscere.

compatir

COMPATIR. v. intr. Être touché de compassion pour les maux d'autrui. Je compatis à votre douleur, à votre affliction.

Il signifie aussi Souffrir les fautes, les faiblesses de son prochain avec indulgence. Il faut compatir aux infirmités de son prochain. Compatir à la faiblesse humaine.

compatir

Ne se pouvoir compatir, Collidi, B.

¶ Compatir l'un avec l'autre.

Synonymes et Contraires

compatir

verbe compatir
Prendre part à la douleur d'autrui.
Traductions

compatir

bemitleiden, Mitleid haben, sich erbarmen, leidtunhave compassion on, pity, empathise, empathize, sympathise, sympathize, sorrybeklagen, medelijdenhebben, medelijdenhebbenmet, medelijden hebben, medelijden hebben met, medelijdenחמל (פ'), חס (פ'), נכמר ליבו, חָמַל, חָסbeklaag, beklaecompadir, compadir-se de, plànyerhave medlidenhed, have medlidenhed med, ked af detkompaticompadecer, apenado, lamentarsääliä, tuntea myötätuntoahafa meðaumkun, hafa meðaumkun med, vorkennacompatisynes synd, synes synd på, syndwspółczućapiedar-se de, compadecer-se, lastimar, pena, sentir penacompătimitycka synd om, ha medlidande, ha medlidande medacımak, üzülmekآسِفlitujícíλυπημένοςsažalijevatidispiaciuto気の毒に思う애석한переживатьเสียใจกับ สงสารthương hại同情的同情 (kɔ̃patiʀ)
verbe transitif
partager la souffrance de qqn compatir à la douleur de qqn

compatir

[kɔ̃patiʀ] vi → to sympathize
compatir à → to sympathize with