complaire


Recherches associées à complaire: se complaire

complaire

v.t. ind.
(à)Litt. Se rendre agréable à qqn en flattant ses goûts, ses sentiments, en se pliant à ses désirs : Elle fait tout pour complaire à sa mère satisfaire

se complaire

v.pr.
(à, dans) Trouver du plaisir, de la satisfaction dans tel ou tel état, telle ou telle action : Il se complaît dans son ignorance. Elles se sont complu dans la solitude.

complaire


Participe passé: complu
Gérondif: complaisant

Indicatif présent
je complais
tu complais
il/elle complaît
nous complaisons
vous complaisez
ils/elles complaisent
Passé simple
je complus
tu complus
il/elle complut
nous complûmes
vous complûtes
ils/elles complurent
Imparfait
je complaisais
tu complaisais
il/elle complaisait
nous complaisions
vous complaisiez
ils/elles complaisaient
Futur
je complairai
tu complairas
il/elle complaira
nous complairons
vous complairez
ils/elles complairont
Conditionnel présent
je complairais
tu complairais
il/elle complairait
nous complairions
vous complairiez
ils/elles complairaient
Subjonctif imparfait
je complusse
tu complusses
il/elle complût
nous complussions
vous complussiez
ils/elles complussent
Subjonctif présent
je complaise
tu complaises
il/elle complaise
nous complaisions
vous complaisiez
ils/elles complaisent
Impératif
complais-toi (tu)
complaisons-nous (nous)
complaisez-vous (vous)
Plus-que-parfait
je m'avais complu
tu t'avais complu
il/elle s'avait complu/complue
nous nous avions complus
vous vous aviez complus
ils/elles s'avaient complus/complues
Futur antérieur
je m'aurai complu
tu t'auras complu
il/elle s'aura complu/complue
nous nous aurons complus
vous vous aurez complus
ils/elles s'auront complus/complues
Passé composé
je m'ai complu
tu t'as complu
il/elle s'a complu/complue
nous nous avons complus
vous vous avez complus
ils/elles s'ont complus/complues
Conditionnel passé
je m'aurais complu
tu t'aurais complu
il/elle s'aurait complu/complue
nous nous aurions complus
vous vous auriez complus
ils/elles s'auraient complus/complues
Passé antérieur
je m'eus complu
tu t'eus complu
il/elle s'eut complu/complue
nous nous eûmes complus
vous vous eûtes complus
ils/elles s'eurent complus/complues
Subjonctif passé
je m'aie complu
tu t'aies complu
il/elle s'ait complu/complue
nous nous ayons complus
vous vous ayez complus
ils/elles s'aient complus/complues
Subjonctif plus-que-parfait
je m'eusse complu
tu t'eusses complu
il/elle s'eût complu/complue
nous nous eussions complus
vous vous eussiez complus
ils/elles s'eussent complus/complues

COMPLAIRE

(kon-plê-r') , je complais, il complaît ; je complaisais ; je complus ; je complairai ; que je complaise ; que je complusse ; complaisant ; complu v. n.
Acquiescer pour plaire, pour faire plaisir. Il ne cherchait qu'à plaire et qu'à complaire.
Moins vous l'aimez, et plus tâchez de lui complaire [RAC., Mithrid. IV, 2]
.... Et sans plus me complaire Vous refusez l'honneur que je voulais vous faire [ID., ib. IV, 4]
Non que, si jusque-là j'avais pu vous complaire.... [ID., Brit. IV, 2]
Se faire petit pour complaire, s'abaisser, s'effacer devant un supérieur [P. L. COUR., Lett. II]
Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
Se complaire, v. réfl. Mettre sa jouissance, son plaisir dans une chose toute personnelle. Il se complaît à rendre service. Il se complairait à vous tourmenter.
J'avais prévu ma chute en montant sur le faîte ; Je m'y suis trop complu : mais qui n'a dans la tête Un petit grain d'ambition ? [LA FONT., Fab. X, 10]
Dieu se complaît, ma fille, à voir du haut des cieux Ces grands combats d'un cœur sensible et vertueux [VOLT., Agathocle, II, 1]
Tu te complais peut-être en ta funeste erreur [DELAVIGNE, Vêpres sicil. III, 2]

REMARQUE

  • Faut-il dire : cette femme s'est complu ou complue à se parer ; ils se sont complu ou complus à vous obliger. L'Académie ne dit rien là-dessus, mais au mot plaire, elle donne, dans des constructions analogues, le participe passé invariable : elle s'est plu à se parer ; ils se sont plu à vous obliger. C'est la règle que donne aussi bien pour complaire que pour plaire Girault-Duvivier dans la Grammaire des grammaires. Cette règle est bonne ; on doit la suivre, interprétant (et c'est l'interprétation la plus naturelle) se complaire par complaire à soi. Mais d'autres grammairiens écrivent : elle s'est complue, ils se sont complus ; et cela aussi ne déroge pas à la grammaire ; seulement l'explication est différente : dans celle-ci on considère complaire comme un verbe neutre construit avec le pronom personnel, tel que se taire, s'écrier, s'enfuir, et, dans l'ancien français, se dormir, se gesir, etc. tous verbes qui sont des verbes réfléchis absolus et dans lesquels le participe passé est variable : ils se sont tus, écriés, enfuis, et dans l'ancien français, ele s'est dormie, etc. De la sorte on peut faire, avec complaire, le participe variable ou invariable suivant le point de vue où l'on se placera, c'est-à-dire suivant qu'on le considérera comme un verbe réfléchi indirect ou comme un verbe réfléchi absolu (voyez, pour la théorie de cette construction du pronom personnel, le verbe APERCEVOIR). Mais l'usage le plus général est de faire complu invariable.

SYNONYME

  • COMPLAIRE, PLAIRE.
    Complaire c'est s'accommoder au sentiment, au goût de quelqu'un, dans la vue de lui être agréable. Plaire c'est effectivement être agréable [BEAUZÉE, ]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ainz le mentir en pluseurs [j'] apperçoy, Qui aux princes cuident par ce complaire [E. DESCH., Ce qui est nécess. aux rois.]
    La pluspart des gens taschent à leur complaire [aux princes] [COMM., Prol.]
  • XVIe s.
    Aymant complaire à Dieu par foy et observation de ses sainctz commandements [RAB., Pant. III, 30]
    À Vulcan donc son dueil elle declaire, Qui tout subit, pour à Venus complaire.... [MAROT, I, 390]
    Tels complaisoient à ceulx-cy, qui, à ceste venue, les eussent abandonnez [CARL., VIII, 9]
    Il souloit louer les medecins qui ne complaisoient jamais aux voulentez et appetits desordonnez de leurs patiens [AMYOT, Pompée, 96]
    Se complaire oultre mesure de ce qu'on est, en tumber en amour de soy indiscrete [MONT., II, 62]
    Que l'ame l'assiste et favorise [le corps] et ne refuse point de participer à ses naturels plaisirs, et de s'y complaire conjugalement [ID., IV, 300]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. complacer ; ital. compiacere ; du latin complacere, de cum, avec, et placere, plaire.

complaire

COMPLAIRE. (Il se conjugue comme PLAIRE.) v. intr. S'accommoder au sentiment, au goût de quelqu'un pour lui plaire. Je veux bien vous complaire en cela. Ce que j'en fais n'est que pour lui complaire.

SE COMPLAIRE, signifie Se plaire, se délecter en soi-même, en ses productions, en ses ouvrages, y mettre sa satisfaction, son plaisir. Il se complaît en lui-même. Il se complaît en sa personne. Il se complaît dans tous ses ouvrages, dans tout ce qu'il fait. En ce sens, il se prend presque toujours en mauvaise part.

complaire

Complaire, Adlubescere, Obsequi, Obsecundare.

Complaire et accorder tout à aucun, comme font ceux qui suyvent les lopins, Supparasitari.

Complaire aux parties, Clientibus morigerari. B.

Complaire et de corps et d'ame, Et corpore, et anima morigerari. B. ex Sueton.

Homme qui complait à un autre, Homo iucundus alteri.

complaire


COMPLAIRE, v. n. [Konplère; 1re lon. 2e è moy. et long.] S'acomoder au goût, au sentiment, à l'humeur de quelqu'un, pour lui plaire. "Je veux bien lui complaire en cela: il cherche à lui complaire en tout. — Complaire, ajoute au sens de plaire, la volonté, l'envie d'y réussir. On peut plaire sans le vouloir: on complaît, en conformant sa volonté à celle d' autrui. On plaît par les qualités naturelles, sans y rien mettre du sien; on complaît par la déférence, par la civilité, par les actions.
   COMPLAIRE, se dit aussi avec le pron. pers. se complaire; le pron. est au datif: se complaire (à soi-même), c'est s'admirer, se plaire, se délecter en soi-même, en ses productions, en ses ouvrages: "Il se complaît dans tout ce qu'il fait; elle se complaît en sa beauté.

Synonymes et Contraires

complaire (se)

verbe pronominal complaire (se)
Trouver son plaisir dans.
Traductions

complaire

ריצה (פיעל) (səkɔ̃plɛʀ)
verbe pronominal
se plaire à, aimer se complaire dans le malheur

complaire

[kɔ̃plɛʀ] vi (littéraire) (= plaire) complaire à qn → to try to please sb [kɔ̃plɛʀ] vpr/vi
se complaire dans → to take pleasure in
se complaire parmi → to take pleasure in being among
se complaire à faire → to take pleasure in doing