complément

(Mot repris de complement)

complément

n.m. [ lat. complementum, de complere, remplir, achever ]
1. Ce qu'il faut ajouter à une chose pour la rendre complète : Demander un complément d'information supplément
2. En grammaire, mot ou proposition qui s'ajoute à d'autres pour en compléter le sens : Complément du nom. Complément d'objet direct. Complément de lieu.
Complément alimentaire,
produit à base de vitamines, de minéraux, etc., destiné à compléter une alimentation naturelle en vue d'améliorer le bien-être.
Complément d'un angle,
en géométrie, ce qu'il faut ajouter à un angle pour en faire un angle droit.

COMPLÉMENT

(kon-plé-man) s. m.
Ce qui complète un nombre, une chose. Le complément d'une somme. La table qui est le complément du volume.
Que la terre était arrivée à son complément d'habitants [CHATEAUB., Génie, I, I, 8]
Terme de théologie. Complément de béatitude, surcroît de béatitude des bienheureux après le jugement dernier.
Terme de géométrie. Ce qui manque à un angle pour compléter l'angle droit ou marquer 90 degrés. Complément arithmétique, la différence entre un nombre et l'unité suivie d'autant de zéros qu'il y a de chiffres dans ce nombre. Le complément arithmétique de 7 est de 3, puisque 10 est l'unité suivie d'un zéro et que 7 + 3 = 10. Terme d'astronomie. Complément d'un astre, sa distance angulaire au zénith.
Terme de musique. Complément d'un intervalle, ce qui manque pour compléter l'octave. Le complément de la quinte est la quarte.
Terme de grammaire. Tout mot joint à un autre pour en compléter le sens, surtout par une relation de différence. Si les mots désignent le même objet, comme Charlemagne empereur, on ne dit pas que empereur soit le complément de Charlemagne ; mais dans Charlemagne empereur d'Occident, d'Occident est le complément d'empereur. Complément direct d'un verbe, celui qui complète la signification d'un verbe actif, directement, sans interposition de préposition : Il aime son père. Complément indirect, celui qui ne complète la signification d'un verbe qu'à l'aide d'une préposition : Il résiste à vos menaces.
Terme de fortification. Complément de courtine, addition d'une demi-gorge à chaque extrémité de la courtine.

SYNONYME

  • COMPLÉMENT, SUPPLÉMENT. Ces deux mots ne diffèrent que par le préfixe cum et sub ; le premier indiquant adjonction, le second substitution. De là la signification respective de ces deux termes : on complète ce qui n'est pas achevé ; on supplée ce qui offre des lacunes.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Que nostre peuple ayt complement de petite monoye pour leur necessitez [, Ord. des rois de Fr. t. II, p. 285]
  • XVIe s.
    Ou estre confiné en une perpetuelle prison jusques à l'entier complement de ma volonté [CARL., IV, 7]
    Ils le favoriseront et assisteront jusques au parfait complement de sa charge [mission] [ID., VIII, 19]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. complement ; du latin complementum, de complere, accomplir (voy. COMPLET).

complément

COMPLÉMENT. n. m. Ce qui s'ajoute ou doit s'ajouter à une chose pour la rendre entière, complète. Le complément d'une somme. Le complément de la dot. Cette loi sert de complément à telle autre. Ce volume forme le complément de l'ouvrage.

En termes de Géométrie, Complément d'un angle, Ce qu'il faut ajouter à un angle pour compléter l'angle droit, c'est-à-dire quatre- vingt-dix degrés. L'angle de trente degrés a pour complément l'angle de soixante.

En termes d'Arithmétique, Complément arithmétique d'un nombre, La différence entre ce nombre et l'unité suivie d'autant de zéros qu'il y a de chiffres dans ce nombre. Le complément arithmétique de 760 est 240.

En termes d'Astronomie, Complément d'un astre, Sa distance angulaire au zénith.

En termes de Musique, Complément d'un intervalle, Ce qu'il faut ajouter pour compléter l'octave. Le complément de la quinte est la quarte.

En termes de Grammaire, il se dit des Mots ou Groupes de mots qui servent à compléter la notion ou à déterminer le sens des mots auxquels ils sont joints, soit directement, soit indirectement au moyen de prépositions. Dans J'aime Dieu, J'obéis à mes maîtres, Le livre de Pierre, Dieu, à mes maîtres et Pierre sont les compléments de J'aime, de J'obéis, de Le livre.

complèment


COMPLèMENT, s. m. COMPLET, ÈTE, adj. [Konpléman, konplè, plète; 1re lon. 2e é fer. au 1er, è moy. au 2d. et 3e.] Le complément, est ce qui s'ajoute à une chôse, pour lui donner sa perfection. "La résurrection des corps sera le complément de la béatitude des Saints. "Sainteté de Marie, source et complément de ses grandeurs. — Ce mot n'est pas fort à la mode; quelque jour il le deviendra. = Complet, entier, achevé, parfait. Voy. ENTIER. Habit complet, nombre complet: OEuvre complète, Histoire complète. — Il aime à suivre le substantif. — Il est quelquefois substantif lui-même. Le complet d'un Régiment, le non-complet.

Synonymes et Contraires

complément

nom masculin complément
Ce qui s'ajoute à quelque chose.
Traductions

complément

complement, objectלוואי (ז), לְוַאיaanvulling, bepaling van gesteldheid [taalkunde], complement [wiskunde], toevoeging, complement, bepalingErgänzung, komplementärσυμπλήρωμαкомплементcompletamento, integrativo (kɔ̃plemɑ̃)
nom masculin
1. ce qui s'ajoute à qqch un complément d'information
2. grammaire mot ou groupe de mots qui précise le sens d'un autre mot complément de lieu

complément

[kɔ̃plemɑ̃] nm
(qui parachève, contribue à former un ensemble)complement
complément d'information (ADMINISTRATION)supplementary information, further information
(= reste) → remainder
(LINGUISTIQUE)complement
complément d'agent → agent
complément d'objet direct → direct object
complément d'objet indirect → indirect object
complément circonstanciel de temps → adverbial phrase of time
complément circonstanciel de lieu → adverbial phrase of place
complément de nom → possessive phrase