comportement

(Mot repris de comportements)

comportement

n.m.
1. Manière d'être, d'agir ou de réagir d'une personne, d'un animal, d'un groupe ; ensemble des réactions d'un individu : Il a un comportement étrange ces derniers temps attitude, conduite
2. Manière dont une chose fonctionne dans des conditions données : Il faut améliorer le comportement du véhicule dans les virages.
Psychologie du comportement,
béhaviorisme, comportementalisme.

COMPORTEMENT

(kon-por-te-man) s. m.
Manière de se comporter.
Pour reconnaître si c'est Dieu qui nous fait agir, il vaut bien mieux s'examiner par nos comportements au dehors que par nos motifs au dedans [PASC., Fragment d'une lettre à M. Périer, 1661]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    S'il y a aucun comportement qui se puisse appeler fureur, c'est celui de quelques gens de guerre [LANOUE, 13]
    Le comportement de Pline second est à noter en ce propos [ID., 220]
    Ce Boydam qui s'estoit retiré en Pologne, rappelé par les rudes comportemens de Ynovic qui traitoit les Moldaves à le turquesque.... [D'AUB., Hist. II, 196]

ÉTYMOLOGIE

  • Comporter ; provenç. comportamen.

comportement

COMPORTEMENT. n. m. Manière de se comporter. Il a vieilli.

comportement


*COMPORTEMENT, s. m. COMPORTER, v. a. [Konporteman, konporté: 3e e muet au 1er, é fer. au 2d.] I. Comportement se disait aûtrefois pour signifier la manière de se comporter, de se conduire en ses moeurs. "On donne des Gouverneurs et des Maîtres à la Jeunesse, pour prendre garde à ses comportemens. Trév. Rich. Ce mot est vieux et hors d'usage, et plus vieux et plus inusité que Déportemens. — L'Acad. se contente de dire qu'il vieillit: il me semble que ce n'est pas assez dire.
   II. COMPORTER, c'est, en parlant des chôses, permettre, soufrir. — Il est actif et neutre: "La médiocrité de son revenu ne comporte pas la dépense qu'il fait. "La dignité du Magistrat ne comporte pas qu'il s'abaisse jusque-là: "Le lieu ne comporte pas que je vous entretiène plus long-temps. Il s'emploie ordinairement avec la négative, et régit que et le subjonctif. — En parlant des persones, il est réciproque; se comporter, se conduire, en user d' une certaine manière. Il régit dans pour les chôses, et en pour les persones: il s'est bien ou mal comporté dans cette afaire, dans cette ocasion. "Il s'est comporté en bon ami, en homme de bien dans les chôses que je lui ai confiées. — Il s'emploie aussi sans régime: il se comportera mieux à l'avenir.
   Rem. 1°. Ce verbe, dans le sens actif, borné autrefois à la conversation, a passé dans les Livres, et dans les meilleurs. Le P. Bouhours même, qui le condamnait, s'en est servi depuis sa remarque. "Le Poème de Ronsard, sur les Misères du Temps, soufre des idées et des expressions qu' une Stance spirituelle, sur la vanité des Grandeurs du Monde ne comporte pas.
   * 2°. Quelques-uns disent, l'un comportant l' aûtre; et l'Auteur de Rome dit, dans ce sens, l'un pour l'aûtre. "La dépense de cet Hôpital monte par an à cent mille écus, une année pour l'autre. — Ces deux façons de parler ne valent rien: il faut dire, l' un portant l'aûtre; une année portant l'aûtre.

Synonymes et Contraires

comportement

nom masculin comportement
Manière de se tenir.
Traductions

comportement

behaviour, demeanour, demeanor, manner, conduct, behaviorהתייחסות (נ), התנהגות (נ), הִתְיַחֲסוּת, הִתְנַהֲגוּתgedrag, houding, optredencomportamiento, conductacomportamentocomportamentoVerhalten, Benehmenσυμπεριφοράسُلُوكchováníopførselkäyttäytyminenponašanje態度행동oppførselzachowaniecomportamentoповедениеuppförandeพฤติกรรมdavranışcách cư xử行为поведение行為 (kɔ̃pɔʀtəmɑ̃)
nom masculin
manière de se conduire, réactions de qqn

comportement

[kɔ̃pɔʀtəmɑ̃] nm
[personne] → behaviour (Grande-Bretagne), behavior (USA)
(TECHNIQUE) [pièce, véhicule] → performance