composé, ée

COMPOSÉ, ÉE1

(kon-pô-zé, zée) part. passé.
Qui est formé de plusieurs parties. La nature ne nous offre guère que des corps composés. L'organisation des animaux est la plus parfaite et la plus composée.
Ainsi de toute femme.... Soit parfaite en beauté, ou soit mal composée De mœurs ou de façons, quelque chose m'en plaît [RÉGNIER, Sat. VII]
Ces peuples si belliqueux et que vous dites qui sont nés pour commander à tous les autres, fuient devant une armée qu'ils disaient être composée de nos cochers et de nos laquais [VOIT., Lett. 74]
Notre être composé [PASC., dans COUSIN]
Les histoires ne sont composées que des actions [BOSSUET, Hist. Préf.]
Qu'est-ce qu'ailleurs tu te proposes ? N'est-ce pas bien voir toutes choses Que voir les éléments dont tout est composé ? [CORN., Imit. I, 20]
Et d'autant que le monde est ainsi composé Qu'une bonne fortune en craint une mauvaise [MALH., Prière pour le roi.]
Il fit faire par le meilleur fondeur de la ville une petite statue composée de tous les métaux, des terres et des pierres les plus précieuses et les plus viles [VOLT., Babouc.]
Société bien composée, mal composée, société formée de personnes bien, mal choisies.
Celui [le parlement] qu'on y avait substitué était trop mal composé pour pouvoir subsister avec la confiance et la considération publiques, nécessaires à des magistrats [D'ALEMB., Lett. au roi de Prusse, 31 oct. 1774]
Qui n'est pas simple. Terme d'arithmétique. Raison composée, celle qui résulte du produit des antécédents de deux ou plusieurs raisons, et de celui de leurs conséquents. Fig.
Dans la nature entière et dans chacune de ses parties, l'uniformité dans la variété et la beauté toujours en raison composée de ces deux qualités [l'uniformité et la variété].... [DIDER., Recherch. philos. sur le beau, Œuvres, t. II, p. 426, dans POUGENS.]
Terme de mécanique. Mouvement composé, celui qui résulte de mouvements composants. Machine composée, machine qui se meut par un grand nombre de pièces. Pendule composé, celui qui consiste en plusieurs poids conservant toujours la même position entre eux et oscillant autour d'un centre commun de gravité. Terme de chimie. Corps composé, celui où l'expérience a fait reconnaître des éléments divers, comme l'eau qui est une combinaison d'oxygène et d'hydrogène. Terme de botanique. Fleur composée, celle qui résulte d'un assemblage de petites fleurs réunies en un capitule, serrées dans un involucre commun, et ayant les anthères soudées. Feuilles composées, celles qui sont formées de parties articulées les unes sur les autres, et susceptibles de se séparer sans déchirement à la fin de la saison. Terme de zoologie. Dents demi-composées, dents qui, dans les coupes transversales, ne montrent qu'une seule substance centrale, les replis de l'ivoire n'y pénétrant que jusqu'à une certaine profondeur. Terme de zoologie. Accouplement composé, celui qui a lieu quand un animal hermaphrodite est fécondé et fécondant. Terme de grammaire. Mot composé, mot formé de deux ou plusieurs mots, comme re-poser, sur-tout. Un substantif composé.
Ce nom nouveau du Sauveur est celui de l'Eucharistie, nom composé de biens et de grâces [BOSSUET, Marie-Thér.]
Temps composés, les temps qui, dans les verbes, sont formés avec un auxiliaire, comme j'ai dormi, il est sorti. Terme de métrique ancienne. Les grammairiens qui ne reconnaissent en grec et en latin que des pieds de deux ou de trois syllabes, donnent le nom de pied composé à toute réunion de quatre syllabes ou plus. Terme de musique. Mesure composée, celle qui est désignée à la clef par deux chiffres, indiquant l'emploi des mesures à deux et à trois temps ; par exemple la mesure à 6/8, qui a deux temps, chacun divisé en trois parties égales. Intervalle composé, celui qui passe l'étendue d'une octave ou qui peut se diviser en deux intervalles. Terme de danse. Pas composé, celui qui est formé de plusieurs pas simples exécutés dans un certain ordre et selon une certaine figure. Le pas de la valse, le pas de la polka sont des pas composés. Terme d'architecture. Chapiteau composé, colonne composée, se dit par opposition aux ordres classiques. Terme de philosophie. Sens composé se dit par opposition à sens divisé, c'est-à-dire que, dans le sens composé, on prend dans sa totalité la proposition dont il s'agit, et que, dans le sens divisé, on considère à part chaque partie de la proposition. Ce qui est vrai au sens composé ne l'est pas toujours au sens divisé.
Qui a un air de retenue. Avoir un maintien composé, affecter un air sérieux et modeste.
Arriva un valet de chambre du premier président aussi composé que son maître [SAINT-SIMON, 18, 214]
La parole modeste et les yeux composés [RÉGNIER, Sat. XII]

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. COMPOSÉ. Ajoutez :
    S'est dit, en anciens termes d'impôts, des individus qui avaient une composition, un abonnement pour certains droits.
    Ils [les fermiers des aides] donnaient à chaque marchand composé la permission de sortir une mine de sel sans payer aucun droit d'issue [BOISLISLE, Corresp. des contrôl. génér. 1686, p. 62]