compositeur

(Mot repris de compositrice)

compositeur, trice

n.
1. Personne qui compose des œuvres musicales.
2. Dans une imprimerie, personne chargée de la composition des textes.

COMPOSITEUR

(kon-pô-zi-teur) s. m.
Terme d'imprimerie. Nom de l'ouvrier qui arrange les lettres pour en former des mots. Compositeur aux pièces. Compositeur en conscience.
Celui qui compose des ouvrages d'esprit. .... On croirait au nombre des ouvrages Et des compositeurs (car chacun fait des vers).
Qu'il nous faudrait chercher un mont dans l'univers, Non pas double, mais triple [LA FONT., Clymène, 506]
Infatigables auteurs de pièces médiocres, grands compositeurs de riens [VOLT., Lett. Trublet, 17 avril 1761]
Terme de musique. Celui qui compose en musique. C'est un compositeur. Habile compositeur. Compositeur, pris absolument, s'entend toujours d'un homme qui compose de la musique.
Terme de jurisprudence. Amiable compositeur, celui qui, dispensé de juger suivant la rigueur du droit, fait composer les deux parties sur leur litige.
Son esprit compassé était naturellement tourné à être amiable compositeur [SAINT-SIMON, 385, 228]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Autheur et compositeur de cantiques [AMYOT, Arist. 2]
    Pluviaut, oiant la ville en guerre, vint pour mettre la paix, et s'en fit depositaire, n'estant au commencement qu'amiable compositeur [D'AUB., Hist. III, 17]
    D'autre costé les compositeurs de religion poussoient avant leurs opinions [ID., ib. III, 364]
    Les cataplasmes cruds sont faits des herbes pilées, ou jus d'icelles.... selon l'intention du compositeur [PARÉ, XXV, 28]

ÉTYMOLOGIE

  • Le latin compositor, de componere (voy. COMPOSITE) ; ital. compositore.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • COMPOSITEUR. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
    À le [la] fin que il soit dit et sentencié par vous, seigneur arbitre et amiavle compositeur... [, Bibl. des chartes, 1875, 3e et 4e livraison, p. 220, 1310]

compositeur

COMPOSITEUR, TRICE. n. Celui, celle qui compose en musique. Un bon compositeur. C'est un savant compositeur, un habile, un grand compositeur.

En termes d'Imprimerie, il se dit de Celui, de celle qui assemble, qui arrange les caractères pour en former des mots, des lignes et des pages. Compositeur aux pièces. Compositeur en conscience.

En termes de Jurisprudence, Amiable compositeur, Celui qui est chargé d'accommoder un différend, un procès, par les voies de la douceur et de la conciliation, sans être tenu de prendre la loi pour base de sa décision.

compositeur

Compositeur, m. acut. Ores est celuy qui compose, soit en vers, prose, musique, ou autre invention, Melopoeus conditor versuum, orationisve solutae. Et ores celuy qui assemble les characteres en mots, pages, et fueillets és imprimeries pour mettre sur la presse, et imprimer, Characterum stanneorum, aut plumbeorum indictione adunator, ac digestor. Et ores pour un arbitre, amiable compositeur, esleu par les parties, qui ont controverse ensemble, Domesticus disceptator. Cic. pro A. Caecina.

compositeur


COMPOSITEUR, COMPOSTEUR, s. m. COMPOSITION, s. f. [Konpoziteur, kopos-teur, konpozi-cion, en vers, ci-on; 1re lon. dern. dout. au sing. aux deux premiers.] Suivant Ménage, cité par la Touche, Compositeur et composteur signifient tous deux celui qui, dans une Imprimerie, assemble les lettres sur la forme pour en composer des épreuves: le 1er, ajoute-t-il, est le plus usité. La Remarque est fausse; et il est étonant que les Imprimeurs n'aient pas redressé là-dessus ces deux Gramairiens. — Ces deux mots sont également usités; mais pour signifier diférentes chôses. Le compositeur est celui qui ârrange les lettres; et le composteur, la règle de fer sur laquelle il les ârrange, pour former une ligne.
   COMPOSITEUR a deux aûtres significations: 1°. Celui qui compose en musique. "Un bon, savant, habile Compositeur. = 2°. Amiable compositeur: Celui qui termine un diférend entre deux particuliers, suivant les lois de l'équité, sans observer les règles rigoureûses de la Justice. Voyez ARBITRATEUR.
   II. COMPOSITION, se dit 1°. de l'action de composer quelque chôse; la composition d'une machine, d'un ouvrage. = 2°. De l'ouvrage qui en résulte: "La composition du corps humain est merveilleûse. = 3°. Du mélange et de l'incorporation de certaines drogues: la composition d'un remède: "Ce parfum est d'une composition excellente. = 4°. De l'action de composer un ouvrage: "Il nous a montré une pièce de sa composition. 5°. Le thème que fait un Écolier sur le sujet qui lui est doné par son Régent. = 6°. Il se dit absolument, en termes de Musique, de l'art d'unir les diférentes parties suivant les règles: Entendre, aprendre, savoir la composition: il excelle dans la composition. = 7°. Acomodement, dans lequel une des parties, ou toutes les deux se relâchent d'une partie de leurs prétentions. "Venir à composition, à une amiable composition. Entrer en composition. = 8°. Conventions que fait une Place qui se rend. "Composition honorable, avantageûse. Recevoir à composition. Cette Place s'est rendûe par composition. En ce sens, le substantif est plus usité que le verbe. Voyez COMPOSER, à la fin.
   9°. Être de bone, de facile composition; facile à gagner, à réduire: "Si l'on en croit l' anonyme, le Prélat est de bone composition. Bossuet. "C' est une fille de bone, de facile composition. Dans cette dernière phrâse, cette locution se prend en très-mauvaise part. Dans les aûtres, c'est le sujet et le contexte qui en détermine le sens. L'Acad. dit aussi, homme de composition, pour homme d'acomodement. = De bone composition, se dit ordinairement des persones; mais, figurément, il peut se dire des chôses qui ont trait aux persones. "L'orgueil des hommes est, dans le fond, d'assez bonne composition sur certains préjugés: il semble que lui-même il en sente le frivole. Mariv. "Je troûve déjà qu'il faut que votre mal soit de bonne composition, pour soufrir tous vos voyages de Versailles. Sév.
   10°. Faire bone composition se dit au propre, d'un Général qui acorde des articles honorables à une garnison qui capitule; et plus souvent, au figuré, des avantages qu'on acorde dans d'aûtres ocasions. "De ces sortes de louanges, (outrées) on en rabat quelque chôse, pour les réduire à une mesure un peu raisonable; mais, à la vérité, on n'en rabat guère, et on se fait à soi-même bone composition. Fonten. — Dans le Rich. Port. on le dit d'un Marchand qui done sa marchandise à un prix honête.
   11°. Entrer en composition avec, se dit au figuré: "Ceux de Zurich n'entrèrent avec Bucer dans aucune composition. Boss.

Traductions

compositeur

(kɔ̃pozitœʀ) masculin

compositrice

composerמחבר מוזיקה (ז)(letter)zetter, componist/-te, componistSchöpfer, Komponistкомпозитор, компонист, наборщикcompositoreمُؤَلِّف مُوسِيقِيّskladatelkomponistσυνθέτηςcompositorsäveltäjäskladatelj作曲家작곡가komponistkompozytorcompositorkompositörนักแต่งเพลงbestecinhà soạn nhạc作曲家композитор作曲家 (kɔ̃pozitʀis) féminin
nom
musique personne qui crée de la musique

compositeur

[kɔ̃pozitœʀ, tʀis] nm/f
(MUSIQUE)composer
(TYPOGRAPHIE)typesetter, compositor