compresse


Recherches associées à compresse: compresses, gaze

compresse

n.f. [ de l'anc. fr. compresser, accabler ]
Morceau de coton, de gaze utilisé pour panser les plaies ou au cours d'interventions chirurgicales.

COMPRESSE

(kon-prè-s') s. f.
Pièce de linge fin, à demi usé, sans ourlets ni lisières, ordinairement replié plusieurs fois sur lui-même, qu'on applique sur les parties malades, et qui sert à diriger convenablement la compression.
Atala fit ma première compresse qu'elle attacha avec une boucle de ses cheveux [CHATEAUB., Atala, 241]
Si Mlle de St-Yves était là, elle me mettrait une compresse [VOLT., Ingenu, 7]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Reunir les playes par le benefice des coustures, compresses et ligatures [PARÉ, Introd. 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. compressus, serré, part. passé de comprimere (voy. COMPRIMER).

compresse

COMPRESSE. n. f. T. de Chirurgie. Morceau de linge simple, ou plié en plusieurs doubles, qu'on applique sur un pansement pour le maintenir ou directement sur quelque partie blessée ou malade. Appliquer une compresse. Mettre une compresse. Serrer la compresse. Mouiller la compresse.

compresse

Compresse, Une compresse, Diploma linteum, Ptygma et Ptygmation. B.

compresse


COMPRESSE, s. f. [Konprèce; 2e è moy. 3e e muet.] Linge en plusieurs doubles, que les Chirurgiens mettent sur l'ouvertûre de la veine, ou sur quelque partie blessée ou malade.

Traductions

compresse

מרפד (ז), רטייה (נ), מְרַפֵּדUmschlagcompresaкомпрессcompresscompressa, impacco압축 (kɔ̃pʀɛs)
nom féminin
morceau de tissu léger utilisé pour les soins

compresse

[kɔ̃pʀɛs] nfcompress