comte

comte

[ kɔ̃t] n.m. [ du lat. comes, comitis, compagnon ]
En France, titre de noblesse situé entre ceux de marquis et de vicomte.
Remarque: Ne pas confondre avec compte ou conte.

COMTE

(kon-t') s. m.
Nom de certains dignitaires des derniers temps de l'empire romain et du bas-empire. Comte du sacré palais. Spécialement, commandant militaire.
Dans les États fondés par les barbares, fonctionnaire gouvernant une division du territoire sous l'autorité du roi. Un comte franc. Charlemagne convoquait aux assemblées les évêques et les comtes.
Les rois.... S'endormaient sur le trône, et, me servant sans honte, Laissaient le sceptre aux mains ou d'un maire ou d'un comte [BOILEAU, Lutr. II]
Sous le régime féodal, souverain d'une seigneurie du premier degré.
Titre de noblesse, qui désigne le dignitaire d'un rang au-dessus des barons. Quand Napoléon 1er rétablit la noblesse, il créa des comtes et non des marquis ; la Restauration rétablit le titre de marquis qui fut d'un rang plus élevé que le comte, bien que jadis il n'eût pas cette valeur.
Le comte de Tufière est-il ici, mon cœur ? - Oui, monsieur, le voici. - Cher comte, serviteur [DESTOUCHES, le Glorieux, II, 14]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    E se alquens, u quens, u provost, mesfeïst [, Lois de Guill. 2]
    Il en apelet et ses dux et ses cuntes [, Ch. de Rol. II]
    Et de Gascoigne li preuz quens Acelins [, ib. XI]
  • XIIe s.
    Li cons Rollans [, Ronc. p. 9]
    Deux de vos contes [, ib. p. 10]
    Li uns fut dux, li autres cuens puissant [, ib. p. 163]
    Li cuens de Blois devroit bien mercier Force d'amors qui lui donna amie [, Couci, XX]
    [Il mandera] Et le conte Richard où Normandie apent [, Sax. XX]
    Quant li cuens les y sut, moult lui fu bel et bon [, ib. XXII]
  • XIIIe s.
    Cil dui conte estoient cousin germain et neveu le roi de France et neveu le roi d'Engleterre [VILLEH., II]
    Et par la grace de Dieu si advint que li quens Thiebaus de Champaigne et de Brie prist la crois [ID., IV]
    Que tout li grant seigneur, li conte et li marquis [, Berte, V]
    Li quens les heberja mout honorablement [, ib. IX]
    Femme au duc de Sassoigne, qui ert [était] quens et marquis [, ib. XX]
    Duc est la premiere dignité, et puis contes, et puis vicontes, et puis barons, et puis chastelains [, Liv. de just. 67]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. coms, comte ; catal. compte ; espagn. conde ; ital. conte ; du latin comitem, compagnon, puis titre de dignité dans l'empire romain et dans la féodalité. L'ancien français quens, cuens ou cons et le provençal coms sont le nominatif et viennent de comes ; comte est le régime et vient de comitem ; au pluriel nominatif li comte, au régime les comtes, viennent de comites (toutes ces formes étant déterminées par l'accent latin qui reste toujours sur la première syllabe).

comte

COMTE. n. m. Titre de noblesse qui vient au-dessous de celui de Marquis. Couronne de comte. Il prend la qualité de comte. Monsieur le comte de...

Il désignait autrefois le Possesseur d'une terre seigneuriale dite Comté. Comte de Toulouse, d'Artois, etc.

comté

COMTÉ. n. m. Titre d'une terre, en vertu duquel celui qui était seigneur de la terre prenait la qualité de comte. Il y avait autrefois un comté de Champagne, un comté d'Artois, etc. Cette terre fut érigée en comté. Il est féminin dans cette dénomination, La Franche- Comté.

Dans certains pays comme l'Angleterre, le Comté désigne une Circonscription administrative.

comte


COMTE, s. m. COMTÉ, s. m. et f. [Konte, Konté; 1re lon. 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Le Comte, est celui qui est revêtu d'une dignité au-dessus du Baron. — Comté, est le nom d'une terre dont est Seigneur celui qui a droit de porter le titre de Comte. = Comté, est masculin, excepté quand on parle de la Franche-Comté, Province de France. Pour Comté-Pairie, les uns le font fém. l'Acad. et d'autres, le font masculin. Il semble qu'à cause du genre de Pairie, qui lui est associé, le fém. est plus convenable: une Comté-Pairie.

Traductions

comte

(kɔ̃t) masculin

comtesse

Grafcount, earlgraafרוזן (ז), רוֹזֵןcompte, comtegrevegrafocondegreificontecondegreveκόμηςграф (kɔ̃tɛs) féminin
nom
titre de noblesse

comte

[kɔ̃t] nmcount