conception


Recherches associées à conception: implantation, ovulation

conception

[ kɔ̃sɛpsjɔ̃] n.f.
1. Fait, pour un être vivant sexué, d'être conçu, de commencer à exister : La fécondation et la conception.
2. Action d'élaborer, de concevoir qqch dans son esprit : Conception et réalisation d'un magazine création, élaboration
3. Manière particulière de se représenter, de considérer qqch : Ils ont une conception étrange du bonheur idée, opinion, point de vue
Conception assistée par ordinateur ou C.A.O.,
ensemble des techniques informatiques utilisées pour l'élaboration d'un nouveau produit.

CONCEPTION

(kon-sè-psion ; en poésie, de quatre syllabes) s. f.
Terme de physiologie. Action par laquelle les animaux sont formés dans le sein de la mère. Chacun a en soi, dès sa conception, la cause qui le détruit. Se dit au sens actif, de la mère qui a conçu : la conception de la mère ; et au sens passif, de l'enfant qui a été conçu : la conception de l'enfant.
Terme de théologie. L'immaculée conception, l'opération par laquelle la Vierge fut conçue dans le sein de sa mère sans la tache du péché originel, opinion récemment élevée au rang de dogme, et qui, durant le moyen âge, avait été combattue ardemment par les dominicains et soutenue ardemment par les franciscains. La Conception, fête de la Conception de la Vierge. L'Église célèbre aujourd'hui la Conception. Filles de la Conception, ordre religieux de filles, d'abord sous la règle de Cîteaux, ensuite sous celle de Ste-Claire.
Terme de philosophie. Faculté de comprendre les choses. Avoir la conception facile, lente.
Sa conception était d'autant plus vive et plus nette que, son enfance n'ayant point été chargée des inutilités et des sottises qui accablent la nôtre, les choses entraient dans sa cervelle sans nuage [VOLT., Ingénu, 3]
État de l'intelligence qui fait apercevoir certains rapports entre les idées et les objets auxquelles elles se rapportent. Dans le langage de l'école écossaise, simple appréhension d'un objet par l'intelligence.
Par extension, création de l'esprit. Cet ouvrage est une des plus belles conceptions de l'esprit humain.
Les conceptions de vos lettres sont fortes [BALZ., liv. I, lett. 1]
Les conceptions de vos lettres sont conformes au sens commun de ceux qui ont le jugement relevé [ID., ib.]
Pour en parler, nous ne pouvons avoir de conceptions assez hautes [BOSSUET, I, Pass. 1]
Fade discoureur qui cherche quelques femmes auprès de qui il puisse se parer de son bel esprit ou de sa philosophie, et mettre en œuvre ses rares conceptions [LA BRUY., V]
Ceux-là seuls seront les vrais amis du peuple qui lui apprendront qu'aux mouvements qui nous ont été nécessaires pour sortir du néant doivent succéder les conceptions propres à nous organiser [MIRABEAU, Collection, t. III, p. 352]
Le caractère d'Hebadona [dans la Messiade de Klopstock] est une conception heureuse [CHATEAUB., Génie, II, I, 4]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Convient arester leur male conception et voulenté [, Ordonn. des rois de France, t. III, p. 347]
  • XVIe s.
    Zenobia ne recevoit son mary que pour une charge ; et cela faict, elle le laissoit courir tout le temps de sa conception [grossesse] [MONT., I, 226]
    Cela surpasse la conception et le desir mesme de la philosophie [ID., I, 235]
    Mes conceptions et mon jugement ne marche qu'à tastons [ID., I, 155]
    Soubs une si vile forme, nous n'eussions jamais choisi [aperçu] la noblesse et splendeur de ses conceptions admirables [de Socrate] [ID., IV, 192]
    Son parler semblablement, pour les bonnes conceptions et les beaux discours qu'il contenoit, estoit plein de très utile et salutaire instruction [AMYOT, Phocion, VII]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. conceptio ; espagn. concepcion ; ital. concezione ; du latin conceptionem, de conceptum, supin de concipere (voy. CONCEVOIR). L'ancien français disait concevement.

conception

CONCEPTION. n. f. Action par laquelle un enfant est conçu dans le sein de sa mère. Au temps de la conception de l'enfant. Depuis la conception jusqu'à l'enfantement. La fête de la Conception de la Sainte Vierge, ou simplement de la Conception. L'Immaculée Conception.

Il se dit figurément de la Faculté de comprendre et de concevoir les choses. Il a la conception vive, facile, lente.

Il se dit également des Pensées que l'esprit enfante et, en général, de Ce que l'intelligence crée, produit. Conception hardie, originale. Voilà une plaisante conception. Cet ouvrage est une des plus belles conceptions de l'esprit humain. Se faire une conception personnelle de telle ou telle chose.

conception

Conception, Conceptio, Conceptus huius conceptus.

Engendrement ou conception, Genitura.

La conception de nostre entendement, Sensus.

conception


CONCEPTION, s. f. [Koncèp-cion, en vers, ci-on; 1re lon. 2e è moy.] Action par laquelle un enfant est conçu dans le sein de sa mère. Ce mot a un sens passif: il se dit de l'enfant qui est conçu, et non pas de la mère qui le conçoit. La Conception de la S. V., ne se dit pas du moment où elle conçut le Verbe dans son sein, mais de celui où elle fut conçue dans le sein de Ste Anne sa mère. = Conception, n'est pas un terme propre, quand on parle du Verbe fait chair: il faut dire, Incarnation.
   2°. CONCEPTION, se dit figurément, des pensées de l'esprit humain. Râre, riche, plaisante conception. "Ils ont, ou des passions, ou des besoins qui les rendent froids sur les conceptions d'autrui. La Bruy. "Il cherche quelques femmes, auprès de qui il puisse se parer de son bel esprit, et mettre en oeuvre ses râres conceptions. Id. Dans le genre sérieux, ce mot est vieux: il n'est plus bon que pour le style badin ou critique. = 3°. La faculté de concevoir. "Conception vive, facile ou lente, dûre: Cet enfant n'a pas de conception. = On a dit burlesquement d'un Prédicateur, qu'il n'avait ni Jugement, ni Conception; ou, que son Jugement était mauvais, et sa Conception ridicule: jouant le mot sur l'équivoque de ces mots, relativement aux Sermons sur ces deux sujets.

Synonymes et Contraires

conception

nom féminin conception
1.  Fait d'imaginer quelque chose.
3.  Littéraire. Aptitude à comprendre.
Traductions

conception

design, conception, ideaגישה (נ), הצטיירות (נ), התעברות (נ), עיבור (ז), קונספציה (נ), תפיסה (נ), גִּישָׁה, תְּפִיסָה, הִתְעַבְּרוּתconceptie, (het) ontwerpen, begrip(svermogen), begripsvorming, bevatting, bevruchting, mening, opvatting, uitdenkenAuffassungνόημαconcepimento, concezione, progettazione設計design디자인Designออกแบบ (kɔ̃sɛpsjɔ̃)
nom féminin
1. idée, vision Quelle est ta conception de la vie?
2. création, fabrication la conception d'une fusée

conception

[kɔ̃sɛpsjɔ̃] nfconception; [machine] → design